Forum Nains , Duardins , Fyreslayers et Kharadrons

Jeux et loisirs
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion
Bienvenue Invité

Nouveautés:
Blog : Si vous souhaitez un mini article tout les jours qui parle de nains ou ce qui les concernent, c'est ici!

Pour ceux qui veulent "Discord" (logiciel vocale gratuit) entre Nains:
Demander l'adresse par mp à "Grodbur Kazgar" membre du forum.

Partagez
 

 Khuzdûl [tolkien]

Aller en bas 
AuteurMessage
Romarik Levert
Administrateur
Administrateur
Romarik Levert

Nombre de messages : 5742
Age : 34
Localisation : Haute Savoie
Date d'inscription : 30/04/2005

Khuzdûl [tolkien] Empty
MessageSujet: Khuzdûl [tolkien]   Khuzdûl [tolkien] EmptyVen 1 Juil 2005 - 14:16

Khuzdul
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Dans l'œuvre de J.R.R. Tolkien, le khuzdul est la langue des Nains. On connaît peu ce langage, car les Nains l'emploient uniquement entre eux, poussant même le secret à ne pas inscrire leur « véritable » nom (en khuzdul) sur leurs tombes. Leurs ennemis ne connaissent guère que leur cri de guerre « Baruk Khazâd ! Khazâd ai-mênu ! » (Les haches des Nains ! Les Nains sont à tes trousses !).

Hormis cela, on connaît principalement des noms de lieux: Khazad-dûm (Moria en elfique, Cavenain et maintenant Puits Noir en langage commun), Zirak-Zigil (Celebdil ou Tête couverte), Barazinbar (Caradhras ou Rubicorne), Azanulbizar (Nanduhirion ou Vallée des rigoles sombres), Kheled-zarâm (Nimrodel ou Cours d'argent).

Pour définir ce langage, Tolkien s'est inspiré des consonnances de l'hébreu et des consonnances: kh-z-d, b-n-d, z-g-l




Le Silmarillion nous apprend que le Khuzdul a été inventé par Aulë lui-même, en même temps qu'il créait les Sept Pères des Nains. Selon la légende, ils apprirent le Khuzdul avant de s'endormir, en attendant que le moment de leur réveil survienne.

Si comme toutes les langues d'Arda le Khuzdul évolua, les changements survinrent très lentement, et les différences entre les communautés naines furent minimes, à tel point qu'au Troisième Age, tous les Nains pouvaient facilement converser entre eux.

Le Khuzdul était une langue rébarbative, compliquée et aux sonorités dures pour tout autre peuple que les Nains. Peu d'Hommes ou d'Elfes apprirent donc le Khuzdul, d'autant que les Nains souhaitaient garder leur langue secrète. Ils poussaient le secret jusqu'à ne pas révéler leur vrai nom, qui n'était même pas gravé sur leur tombe. Par contre ils se montrent moins discrets concernant les noms de lieux: Gimli parle de Khazad Dum, de Barazinbar, de Zirakzigil et Bundushathûr, les montagnes qui entourent la Moria, et voit comme une marque d'amitié le fait que Galadriel utilise les anciens noms Khuzdul lors de leur rencontre.


Khuzdûl [tolkien] Bannie16  Khuzdûl [tolkien] Bannia16


Dernière édition par le Lun 11 Déc 2006 - 13:38, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Romarik Levert
Administrateur
Administrateur
Romarik Levert

Nombre de messages : 5742
Age : 34
Localisation : Haute Savoie
Date d'inscription : 30/04/2005

Khuzdûl [tolkien] Empty
MessageSujet: Re: Khuzdûl [tolkien]   Khuzdûl [tolkien] EmptyVen 1 Juil 2005 - 14:17

( http://membres.multimania.fr/lambendilimar/divers/Khuzdul.html )

Introduction

Le Khuzdûl est un des langages les moins connus d’Endor. Ceci est dû au fait que, de tout temps, les nains le gardèrent secret à nos yeux humains. Pour eux, il était leur véritable richesse, tout comme leur nom qui ne devait jamais être révélé à un non-nain. Néanmoins, comme nous allons le constater ici, la règle a subit quelques transgressions, mais tous les hommes qui ont eu l’occasion de l’apprendre le considéraient comme un des plus difficiles au monde. C’est à partir des pauvres éléments que j’ai trouvé sur le net que je tente une explication grammaticale.

1) Grammaire

1-1) Les radicaux

Comme je le disais tout à l’heure, on retrouve dans le Khuzdûl certains éléments d’égyptien, notamment, et en plus développé, le concept de radicaux. Je m’explique. Chaque mot est composé, à la base, d’un squelette consonantique qui indique son sens global. L’exemple le plus évident est Kh-Z-D (où le radical est constitué - ce qui semble être une règle globale - de trois consonnes, “Kh” passant pour être une seule lettre même s’il en faut deux pour la retranscrire dans notre alphabet). Kh-Z-D regroupe les mots se rapportant aux nains. On a, dans le corpus, Khazâd, “les Nains” , et Khuzdûl, “la langue naine”. Reportez-vous à la section 2-2 pour l’ensemble (peu imposant) des radicaux que nous connaissons.

1-2) Les dérivations des radicaux

Autour de ce squelette s’articule un jeu de voyelles qui viennent préciser le sens ou la fonction grammaticale du mot. Nous pouvons dire que nous connaissons cinq dérivations principales.D’abord, il y a les dérivations singulier, pluriel, adjectivale et génitive (respectivement expliquées dans les sections ) A celles-ci nous ajouterons la formation 1a23ûn (les chiffres 1, 2 et 3 désignant les trois consonnes du radical), qui signifierait “endroit, chose ou personne caractérisée par la signification de la racine”. Le corpus nous en livre deux exemple : Tharkûn et Nargûn. Tharkûn est le nom que les Nains ont donné à Gandalf et signifie “l’homme au bâton”. Cela nous livrerait donc le radical Th-K-N, “bâton”. Nargûn est dérivé du radical N-R-G, “noir”, et désigne le Mordor.

1-3) Le singulier et le pluriel

Il existe un seul mot attesté à la fois au singulier et au pluriel, mais il nous permet de proposer des hypothèses plausibles sur l’ensemble des mots. Ce mot est Rukhs au singulier et Rakhâs au pluriel. Il signifie “Orc”. Nous pouvons remarquer que Khazâd “Nains” et tarâg “barbes” ont apparemment la même formation pluriel, c’est à dire 1a2â3. Le singulier, lui, serait 1u23 (bund “tête” s’accorderait avec cette hypothèse). “Nain” serait donc Khuzd et “barbe” turg. A l’inverse, “têtes” se dirait banâd. Il existe d’autres formes de pluriels attestés, qui sont ûl “courants”, shatûr “nuages” et dûm “salles souterraines”. Ils portent tous une dernière voyelle longue (avec un ^), ce qui semble être une règle pour tous les pluriels.

1-4) Les adjectifs

Nous en connaissons quelques uns : Khazad “nain”, kibil “argent” (le métal), kheled “verre” (la matière), gabil “grand”, sigin “long”, zirak “argent” (la couleur). Ils se placent, comme en anglais, devant le nom (kibil-nâla, Khazâd-dûm...). Il existe peut-être une formation adjectivale en 1u23ul, comme dans Khuzdul, qui dériverait donc un nom en faisant un adjectif. Dans ce cas, la langue orque se dirait Rukhsul...

1-5) Les verbes

Nous n’en connaissons que trois : felek “creuser la roche”, felak “utiliser un felak” (cf. 2-1), et gunud “creuser une excavation, creuser sous terre”. Il est amusant de remarquer que les verbes, qui servent dans une langue à désigner les actions que font les gens, se rapportent tous à l’action de creuser ou de travailler la roche.


Khuzdûl [tolkien] Bannie16  Khuzdûl [tolkien] Bannia16
Revenir en haut Aller en bas
Romarik Levert
Administrateur
Administrateur
Romarik Levert

Nombre de messages : 5742
Age : 34
Localisation : Haute Savoie
Date d'inscription : 30/04/2005

Khuzdûl [tolkien] Empty
MessageSujet: Re: Khuzdûl [tolkien]   Khuzdûl [tolkien] EmptyVen 1 Juil 2005 - 14:27

1-6) Pronoms

A part mênu, “vous” à l’accusatif, nous n’en connaissons pas.

1-7) Prépositions

Là encore notre savoir défaille : nous identifions aya, “sur” (ou, dans sa forme contractée, ai), mais nul autre.

1- 8 ) Les relations entre les mots

1-8-1) La relation génitive

Elle sert à dire “X de Y “. Nous ne-’en possédons que deux exemples, Baruk Khazâd ! , “Les haches des Nains !”(la première partie de ce cri de guerre si souvent entendu sur les plaines d’Endor, Baruk Khazâd ! Khazâd ai-mênu !) et uzbad Khazaddûmu, “Seigneur de la Moria”. Pour Baruk Khazâd ! , nous pouvons penser qu’il s’agit là d’une dérivation du radical de Baruk, une forme destinée à la construction génitive pluriel qui
serait 1a2u3. Son singulier serait 1u23u (ce qui ferait devenir Bundushatur une relation génitive pure, non pas une formation “X dans Y”). Uzbad Khazaddûmu est évidemment une autre construction, le u final de Khazaddûmu dénotant la relation génitive (il serait donc placée là et non pas intercalée entre la 2e et la 3e consonne du radical).

1-8-2) La phrase verbale

La seule que nous connaissions est la seconde partie du cri de guerre glorieux Baruk Khazâd ! Khazâd ai-mênu !, c’est à dire Khazâd ai-mênu, “les Nains sont sur vous”. On n’y trouve pas d’équivalent nain du verbe “être”, c’est une construction “X Y” qui signifie “X est Y”, très courante en hiéroglyphes.


2) Le vocabulaire

2-1) Les mots


âglab : “langue” (parlée) : ce mot contient le même radical que iglishmêk, G - L

ai-mênu : “sur vous” (du cri de guerre Khazâd ai-menu), constitué de ai, une forme contrastée de aya, “sur”, et de mênu, “vous”, à l’accusatif

ân : rivière

Azanulbizar : la Vallée des rigoles Sombres

Azaghâl : le seigneurs des nains de Belegost

aya : “sur”, que l’on retrouve sous une forme contractée dans “ai-mênu”

baraz : “rouge”

Baraz : “le rouge” (?) dans Barazinbar

Barazinbar : “corne rouge”, une des montagnes au dessus de la Moria, appelée en Sindarin Caradhras

baruk : “les haches de” dans “Baruk Khazâd !”, “Les haches des nains !”, première partie du cri de guerre “Baruk Khazâd ! Khazâd ai-mênu !”

*burk : hache

bizar : “vallée”

bund : “tête” dans Bundushathur

Bundushatur : “la tête dans les nuages”, une des montagnes au dessus de la Moria, en Sindarin Fanuidhol

Buzundush : la Racine Noir

dûm : “demeures” dans Khazâd-dûm, “les demeures des nains” (probablement un singulier collectif ou un vrai pluriel)

felak :1) (nom) une tête de hache (sans le manche) destinée à la coupe de la roche
2) (verbe) utiliser cet outil

felakgundu : “creuseur d’excavations” (nom donné à Finrod, qui a donné en Sindarin Felagund)

Findinul : habituellement traduit par “fils de Findul”, mais est plus prbablement un adjectif dérivé du nom (il est à noter qu’évidemment le nom Findul est humain et non Khuzdûl - faudrait pas rêver...)

gabil : “grand”, dans Gabilgathol

Gabilân : un des noms de la rivière Sirion

Gabilgathol : “la grande forteresse”, en Sindarin Belegost

gathol : “forteresse” dans Gabilgathol

gamil : vieux

gundu : “salle souterraine”

gunud : “creuser”, “fouiller” (des soutterains)

Ibun : un des fils de Mîm

iglishmêk : le langage gestuel des nains (dont personne ne connaît le moindre élément)

inbar : “corne” dans Barazinbar

Khazâd : “les Nains”

Khazâd-dûm : “les demeures des Nains”

kheled : “verre” (la matière)

Kheled-zâram : lac fameux pour les nains, situé aux pieds des Monts Brumeux. Il est aussi nommé Lac du Miroir, car son eau est tellement claire qu'elle reflète parfaitement les étoiles. Sur ses bords se trouve la Pierre de Durin.

Khîm : un autre des fils de Mîm

Khuzdûl : la langue des Nains

kibil : “argent” (le métal)

Kibil - nâla : “rivière d’argent”, la rivière Celebrant

Mahal : nom nain d’Aulë

mênu : “vous” à l’accusatif

Mîm : nom d’un “Petty-Dwarf”. C’est probablement le seul véritable nom nain que nous connaissons (avec les noms de ses fils)

*nâd : = nâla

*nâla : “rivière”

*Narag-zarâm : “bassin noir”

Nargûn : Mordor

Nulukkhizdîn : Nargothrond (contient apparemment le radical Kh-Z-D)

Rukhs : Orc (pluriel Rakhâs)

shathûr : “nuage(s)” dans Bundushathûr

sigin : “long” (si les adjectifs khuzdûls s’accordent en nombre ce mot est un pluriel)

Sigintarâg : “les longues-barbes”

tarâg : “barbes” (singulier *turg)

Tharkûn : “l’homme au bâton”, nom nain de Gandalf

*-u : “de”, “dans” (cf. section )

ûl : “courants”

Uzbad : “seigneur”

zarâm : “lac”, “bassin”

zigil : “pique” dans Zirak-zigil

zirak : “argent” (couleur) dans Zirak-zigil

Zirakinbar : “corne d’argent”

Zirak-zigil : “Pique d’argent”, une des montagnes au dessus de la Moria, en Sindarin Celebdil


Khuzdûl [tolkien] Bannie16  Khuzdûl [tolkien] Bannia16


Dernière édition par le Sam 2 Juil 2005 - 3:06, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Romarik Levert
Administrateur
Administrateur
Romarik Levert

Nombre de messages : 5742
Age : 34
Localisation : Haute Savoie
Date d'inscription : 30/04/2005

Khuzdûl [tolkien] Empty
MessageSujet: Re: Khuzdûl [tolkien]   Khuzdûl [tolkien] EmptySam 2 Juil 2005 - 2:42

2-2) Les radicaux

B-N-D : radical de bund

B-R-Z : radical de baraz

K-B-L : radical de kibil

Kh-Z-D : radical des mots ayant un rapport avec les nains

M-B-R : radical de inbar (le m est changé en n)

N-R-G : radical des mots ayant un rapport avec la noirceur ou le mal

*Th-R-K : radical pour “bâton” (cf. Tharkûn, “Gandalf”)

Z-G-L : radical de zigil

Z-N : radical des mots pour “sombre”

Z-R-K : radical de zirik


Khuzdûl [tolkien] Bannie16  Khuzdûl [tolkien] Bannia16
Revenir en haut Aller en bas
Romarik Levert
Administrateur
Administrateur
Romarik Levert

Nombre de messages : 5742
Age : 34
Localisation : Haute Savoie
Date d'inscription : 30/04/2005

Khuzdûl [tolkien] Empty
MessageSujet: Re: Khuzdûl [tolkien]   Khuzdûl [tolkien] EmptySam 2 Juil 2005 - 4:48

Note sur la prononciation:

Cette retraduction a pour but non seulement de corriger les nombreuses erreurs insérées dans celle-ci par Pierre Alien (ex : "CH se prononce K comme dans loch"), mais aussi d'en faciliter l'accès aux lecteurs francophones en remplaçant, dans la mesure du possible, les exemples anglais par des équivalents français. Toutefois, comme le précise Christopher Tolkien, cette note ne remplace en aucun cas l'appendice E du Seigneur des Anneaux.

Consonnes
C a toujours la valeur de k, jamais de s ; donc Celeborn se prononce «Keleborn», pas « Seleborn ». Dans certains cas, comme pour Tulkas et Kementári, un k a été employé dans l’orthographe de cet ouvrage.
CH a toujours la valeur du ch dans l’écossais loch ou dans l’allemand buch, jamais celle du ch dans le français chien. Exemples : Carcharoth, Erchamion.
DH est toujours employé pour représenter le son d’un th voisé (« doux ») anglais, c’est à dire le th dans then, pas le th dans thin. Exemples : Maedhros, Aredhel, Haudh-en-Arwen.
G a toujours le son du g français dans goût, donc Region et Eregion ne se prononcent pas comme le français région, et la première syllabe de Ginglith est comme dans le français guinée, pas comme dans ginseng.


Les consonnes redoublées impliquent un son plus long ; donc Yavanna contient le n long que l’on entend dans le français inné, pas le n court comme dans année.

Voyelles
AI a le son du français aïe ; donc la deuxième syllabe de Edain se prononce [daïn], pas [daine].
AU a la valeur du français aou dans aoûtien ; donc la première syllabe de Aulë se prononce [aw], et la première syllabe de Sauron se dit [saw], pas [sô].
EI comme dans Teiglin a le son du français veille.
IE se prononce comme dans le français pièce.
UI comme dans Uinen a le son du français oui.
AE comme dans Aegnor , Nirnaeth , et OE comme dans Noegyth , Loeg , sont des combinaisons des voyelles individuelles, a-e et o-e , mais ae peut être prononcé comme ai , et oe comme dans le français oyat.
EA et EO ne sont pas liées, mais constituent deux syllabes ; ces combinaisons sont notées ëa et ëo (ou, quand elles commencent des noms, Eä et Eö , comme dans Eärendil et Eönwë).
Ú dans les noms tels que Húrin , Túrin et Túna , se prononce ou ; donc « Tourine », pas « Turine ».
ER, IR, UR devant une consonne (comme dans Nerdanel , Círdan , Gurthang ) ou à la fin d'un mot (comme dans Ainur ) se prononcent comme dans mer , lire , four.
E en fin de mot est toujours prononcé comme une voyelle distincte, et à cette position est noté ë. De même, il est toujours prononcé au milieu des mots comme dans Celeborn et Menegroth .

Un accent circonflexe dans les monosyllabes accentuées indique en Sindarin la voyelle particulièrement longue que l'on entend dans de tels mots (ex : Hîn Húrin) ; mais en Adûnaic (númenóréen) et en Khuzdul (nanique), le circonflexe est simplement employé pour indiquer les voyelles longues.


( http://www.tolkienfrance.net/etudes/traductions/traductions/noteprononciation.htm )


Khuzdûl [tolkien] Bannie16  Khuzdûl [tolkien] Bannia16
Revenir en haut Aller en bas
Romarik Levert
Administrateur
Administrateur
Romarik Levert

Nombre de messages : 5742
Age : 34
Localisation : Haute Savoie
Date d'inscription : 30/04/2005

Khuzdûl [tolkien] Empty
MessageSujet: Re: Khuzdûl [tolkien]   Khuzdûl [tolkien] EmptySam 2 Juil 2005 - 5:03



Khuzdûl [tolkien] Bannie16  Khuzdûl [tolkien] Bannia16
Revenir en haut Aller en bas
le nain noir
Maître Nain du Chaos
Maître Nain du Chaos
le nain noir

Nombre de messages : 1289
Localisation : Auxerre
Date d'inscription : 05/06/2005

Khuzdûl [tolkien] Empty
MessageSujet: Re: Khuzdûl [tolkien]   Khuzdûl [tolkien] EmptySam 2 Juil 2005 - 5:36

super l article félicitation !!!!


Un jour je tuerai le Nain Blanc.Un jour je tuerai le Nain Blanc. Un jour je tuerai le Nain Blanc. un jour....
Revenir en haut Aller en bas
Romarik Levert
Administrateur
Administrateur
Romarik Levert

Nombre de messages : 5742
Age : 34
Localisation : Haute Savoie
Date d'inscription : 30/04/2005

Khuzdûl [tolkien] Empty
MessageSujet: Re: Khuzdûl [tolkien]   Khuzdûl [tolkien] EmptySam 2 Juil 2005 - 6:12

Merci merci oo'

Que tous les fans des nains puissent maîtriser le Khuzdûl.

Quand les elfes ont essayer d'apprendre les khudûl:

Page 115 du livre "le silmarillion":

Citation :

Les elfes s'étaient crus les seuls êtres vivants sur les Terres du Milieu à être doués de parole ou à travailler de leurs mains, les autres n'étant qu'oiseau ou bêtes sauvages. Et ils ne pouvaient comprendre un seul mot de langage des Naugrim qui leur semblait lourd et disgracieux. Très peu d'Elfes arrivèrent jamais à le maîtriser. En revanche les Naugrim apprennent vite et ils préféraient même apprendre le langage des Elfes qu'enseigner le leur [...]

// biere


Khuzdûl [tolkien] Bannie16  Khuzdûl [tolkien] Bannia16
Revenir en haut Aller en bas
Romarik Levert
Administrateur
Administrateur
Romarik Levert

Nombre de messages : 5742
Age : 34
Localisation : Haute Savoie
Date d'inscription : 30/04/2005

Khuzdûl [tolkien] Empty
MessageSujet: Re: Khuzdûl [tolkien]   Khuzdûl [tolkien] EmptyDim 3 Juil 2005 - 5:43

Bon je vous montre comment installez des polices runiques:

TELECHARGER ET INSTALLER DES POLICES



Cela est très simple.
Rendez vous sur un site qui propose des polices tel que http://www.dafont.com/theme.php?cat=705 qui est le plus connut.( J'ai pris personnellement "Angerthas moria").
Les polices sont classées par thèmes, vous avez même la chance de prévsualisée un bout de phrase avec les polices du site pour vous donner un avant goût.
Une fois dessus selelectionner la police choisie en Appuyant sur le Bouton "Télécharger PC/MAC OS X":

Khuzdûl [tolkien] Sanstitre5ut

Après avoir cliquez dessus, une fenetre apparaîtra, cliquez sur le bouton enregistrer.

Khuzdûl [tolkien] Sanstitre22ue

Séléctionner l'emplacement ou enregistrer la police, une fois choisi appuyer de nouveau sur "enregistrer".

Khuzdûl [tolkien] Sanstitre38mk

Le téléchargement se déclencheras alors automatiquement, "TEMPS DE TELECHARGEMENT: environ 2secondes".
Une fois terminer fermer la fenetre de dialogue:

Khuzdûl [tolkien] Sanstitre45jl

Ensuite, il faut vous rendre à l'emplacement ou vous avez stocker la police.
Une fois la police trouver elle doit son statue doit être compresser, il faut alors a l'aide de "Winzip" ou "Win rar" La decompresser, Pour se faire clique droit sur la police et cliquer sur le choix, "Extract to folder C:\l'adresse_ou_vous_avez_stocker_votre_police.
ou si vous utiliser win rar cliquez sur extraire les fichier dans le dossier C:\l'adresse_ou_vous_avez_stocker_votre_police.

Khuzdûl [tolkien] Sanstitre55ky

Dezipper (decompresser) votre police et ensuite un dossier du meme nom que votre document enregistrer(police) apparaitra, ouvrez le et faire un clique droit + un couper de votre police.

Khuzdûl [tolkien] Sanstitre61ov

Rendez vous maintenant ici:
Poste de travail>Panneau de cofiguration>Police

Poste de travail
Khuzdûl [tolkien] Sanstitre7ft

Panneau de configuration
Khuzdûl [tolkien] Sanstitre7sk

Une fois a l'interieur vous aurez sous vos yeux la totalitées de vos polices actuelle.
Coller maintenant votre police une pop up va souvrir (petite fenetre) et une jauge bleu va aparaitre au fur et a mesur de linstallation.
UNe fois terminer la pop up devrait disparaitre, quitte le dossier police.
Et voila vos logiciels aurons en memoire votre nouvelle police que vous pourrez utiliser.
ATENTION: certains logiciels ne prennent pas en comptes les polices telecharger et vous réstraint d'utiliser que les polices par default de votre systeme d'éxploitation.


Khuzdûl [tolkien] Bannie16  Khuzdûl [tolkien] Bannia16
Revenir en haut Aller en bas
le nain noir
Maître Nain du Chaos
Maître Nain du Chaos
le nain noir

Nombre de messages : 1289
Localisation : Auxerre
Date d'inscription : 05/06/2005

Khuzdûl [tolkien] Empty
MessageSujet: Re: Khuzdûl [tolkien]   Khuzdûl [tolkien] EmptyLun 4 Juil 2005 - 10:56

Merci beaucoup pour le guide Romarik
Quel dommage que je n'ai pas d'ordinateur personel ...
A quand le site uniquement écrit en Khuzdûl?
ok je sors


Un jour je tuerai le Nain Blanc.Un jour je tuerai le Nain Blanc. Un jour je tuerai le Nain Blanc. un jour....
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Khuzdûl [tolkien] Empty
MessageSujet: Re: Khuzdûl [tolkien]   Khuzdûl [tolkien] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Khuzdûl [tolkien]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Gerateur, l'intégriste de Tolkien
» Pour les fans de Tolkien
» une carte étonnante...
» [Quête - Les Collines d'Emyl Muil] Chutes du Rauros [Résolu]
» Cidre & Dragon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Nains , Duardins , Fyreslayers et Kharadrons :: Les Grandes pièces de Karaz Rhun :: [Langue] Khazalid , Khuzdul et neo-khuzdul-
Sauter vers: