Forum Nains , Duardins , Fyreslayers et Kharadrons

Jeux et loisirs
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion
Bienvenue Invité

Nouveautés:
Blog : Si vous souhaitez un mini article tout les jours qui parle de nains ou ce qui les concernent, c'est ici!

Pour ceux qui veulent "Discord" (logiciel vocale gratuit) entre Nains:
Demander l'adresse par mp à "Grodbur Kazgar" membre du forum.

Partagez
 

 [Récit] Kalan Zharrgrund

Aller en bas 
AuteurMessage
Garett Zharrgrund
Poil au menton
Poil au menton
Garett Zharrgrund

Nombre de messages : 30
Date d'inscription : 30/10/2015

[Récit] Kalan Zharrgrund Empty
MessageSujet: [Récit] Kalan Zharrgrund   [Récit] Kalan Zharrgrund EmptyVen 30 Oct 2015 - 8:35

Caressant sa barbe, le jeune maître des runes analysait le champ de bataille. La montagne était juste derrière lui, les restes de la colonie naine dans ses entrailles. Devant lui s'étendait une vaste zone dégagée sur deux bons kilomètres et après, la forêt et l'ancienne route commerciale. Des centaines de grobis et d'urks étaient entrain d'en sortir, menés par un urk particulièrement grand sur un jeune dragon.

"Ils sont nombreux, mon frère, fit Elerik en plantant dans le sol son étendard flamboyant.
-Une partie reste caché dans la forêt et je pense que d'autre arrivent également par le coté gauche, le plus praticable.
-Tu en es sûr?
-Non, mais avec les grobis ca ne sert à rien d'être prudent, appelle nos troupes. Je veux qu'on reconstruise les portes extérieurs après l'échauffement."

Elerik se contenta de sourire avant de saisir sa corne clanique, il souffla aussi fort qu'il le pouvait et le long son rauque et grave de l'appel à la guerre du kalan Zharrgrund
emplit la plaine. Des dizaines de cors lui répondirent tandis que les nains émergeaient des flancs de la montagne, les armures de gromrils brillant à la lumière du jour. Garett
marcha tranquillement vers ses porteurs qui le soulevèrent au dessus d'eux. Les nains s'étirèrent en trois lignes compactes autour de la porte principale de la colonie.

"Je vais rejoindre Thorek, tu connais mes instructions.
-Oui, mon thane, répondit Elerik."

Elerik partit rejoindre une grosse formation de brise-fer en deuxième ligne tandis que Garett alla un peu plus loin, rejoindre son frère cadet ainsi que son unité de rikkaz-drakk, en première ligne.

"Que faisons nous, mon thane? demanda Thorek, impatient d'en découdre.
-Nous attendons.
-Bien.
-Regardez, sur la droite, fit un des rikkaz-drakk. Quelqu'un approche."

Un humain sale, courbé, couvert de plaies et bleus s’avançait vers les lignes naines en clopinant. Il arriva à la hauteur des deux frères et s'écroula à leur pied.

"Mon maître... le seigneur Krazok mâche-nabot veut vous parler.
-Ton maître? demanda Thorek.
-Le seigneur de la horde, répondit Garett avant l'homme. Je te suis onk-umgi, que cette rencontre ait lieu.
-Mon frère! c'est un piège grossier! s'écria Thorek.
-Je sais, prête moi ton marteau, il te reviendra bien assez tôt."

Thorek lâcha un sourire dans sa jeune altrommi et laissa aller son marteau de guerre dans la main de son frère. Garett sauta de son bouclier et suivant l'humain qui s'était remit debout et sautillait pour avancer. La cape en gromril et bronze du rhunki, réalisée comme des écailles de dragon, raclait le sol tandis que son porteur s'avançait vers les lignes grobis. Le seigneur urk fit avancer son dragon vers son esclave et sa proie. La rencontre eu lieu au milieu de la plaine, l'umgi aux jambes elgramaf s'écroula à coté du duel de regard qui opposait Krazok et Garett. Le varrkhulg parla dans sa langue gutturale et agressive.

"Krazok, seigneur de ces terres, vous ordonne de déposer les armes et de vous rendre.
-Hors de question, répondit simplement Garett."

L'urk sourit quand l'humain eu fait la traduction.

"Krazok, conquérant des montagnes, vous dit que dans ce cas vous mourrez tous, et vous le premier.

Alors même que l'esclave finissant de parler, l'urk tira sur les chaînes de son drakk qui se mit à cracher l'enfer par sa tais toi. Garett s'abrita sous sa cape avant de disparaître dans les flammes. Les grobis un peu plus loin hurlèrent leur victoire tandis que les nains restèrent dans leur stoïcisme proverbiale. Le drakk, a bout de souffle, arrêta son flot de flamme et l'urk eu la surprise de constater que sa proie était encore en vie, pire, il n'avait rien!

-Ton maitre est maintenant la cible de mon dammaz, fit Garett. Mais il viendra la chercher à genou! "

Prenant le marteau de son frère en main, il le lança sur l'urk interloqué qui fut désarçonner par le coup de marteau. Ce dernier fila retourna dans la main de son propriétaire, une centaine de mètres plus haut. Le jeune dragon recula face à cette adversaire d'une résistance inattendu. Le dawi s'approcha de l'urk en prenant cette fois son propre marteau et dégageant son bouclier de son dos. Il en donna un coup pour assommer le varrkhulg avant de lui rentrer la tête du marteau entre ses crocs.

"Le feu est le plus grand allié du kalan Zharrgrund. Ut... or arm zharr, Vengryn!"

Des flammes jaillirent du marteau et s'engouffrèrent dans la gorge de l'urk, le tuant de l'intérieur. Une fois la chose accomplie, le dawi rik repartit vers ses lignes. Le jeune drakk, comprenant qu'il était désormais libre, s'attaqua au cadavre de son ancien chevaucheur. Les grobis alentours se mirent à hurler et à se battre entre eux pour certains, maintenant qu'il n'y avait plus de chef, il en fallait bien un autre.

"Personne ne dar le kalan zharrgrund, murmura Garett."

Garett remonta vers les ruines du khazid et son throng. Son frère arrivant à l'allure cadencé typique des rikkaz-drakk. Les porteurs de bouclier firent grimper leur rik sur son bouclier, marqué de la rhun du Zharrkarag.

"Joli coup mon frère, fit Thorek en ajustant son heaume en gromril. Mon rhungrund met revenu dans la main comme un boulet de barag...
-Heureusement que tu as la main sûre mon frère, répondit Garett. Allons chasser du grobi."

Levant son marteau aussi haut qu'il le pu, le throng nain se mit en marche vers les forces désorganisées de l'ennemi. Des brise-fers sur ses flancs, sa garde personnelle au centre et des renforts derrière lui, le thrung est en marche. Les grobi comprirent enfin que le combat étaient sur eux, ils chargèrent vers les lignes naines dans un déchaînement de griffes, de crocs et de métal. Le rhunki sourit dans sa barbe et baissa son marteau, une douzaine de catapultes tirèrent leurs munitions en même temps depuis les hauteurs, envoyant des pierres runiques enflammer s'écraser derrière les grobi, enflammant la forêt. Des dracs de fer de la seconde ligne accélérèrent le pas pour se retrouver entre les trois grosses formations de la première ligne. Les grobi ne furent plus qu'à quelques dizaines de mètre des lignes dawi, quelque vagues flèches tentèrent de passer les cottes de maille en gromril mais rien ne les fit ralentir.

"Got Dreng, hurla Thorek. Visez pour tuer!"

Les rikkaz-drakki lancèrent leurs rhungrund dans un même nuage mortel, allant faucher les rangs d'urk noirs en pleine charge. Les marteaux runiques revinrent dans les mains de leurs propriétaires, juste à temps pour voir les urk à moins d'une demi douzaine de mètre de la formation. Les autres nains n'étaient guère dans une meilleur position avec des centaines de grobi à portée de lancé de poney.

"Uzghul zharr... entonna Garett.
-BEZEK!!! lui répondirent quatre hurlements."

La plaine s'embrasa, cinq jets de flamme runique incinérant l'adversaire dans une même contre attaque purificatrice. Le dawi rik et ses quatre thanes avaient brisé l'élan des grobi et en avait sûrement traumatisé d'autres. Cernés par la forêt en flamme, le thrung de gromril des nains et les rhunrikkaz de leurs thanes, le combat fut à sens unique. Les premières lignes encaissaient d'abords le poids de l'adversaire, avant de le repousser par leur bouclier et de distribuer quelques coups de kazakgrund avec de se remettre à couvert derrière leurs boucliers. Les dracs de fer éclaircissaient ensuite les rangs des grobi avec leurs fusils et leurs torpilles avant que les premières lignes n'encaissent de nouveau la contre-attaque. Les rikkaz-drakki, eux, avoinaient les grobi des marteaux des dawi les plus en retrait tandis que Garett et Thorek distribuaient des coups de rhunrikkaz qui balayaient les grobi par poignées pleines. La vengryn du khazid était faite, les quelques chevaucheurs d'arakne qui avaient tenter de prendre le throng de flanc avaient été intercepté par d'intrépides rangers qui les avaient attendu de pied ferme.

Les quelques grobi survivants qui ne voulaient pas se battre furent repoussés dans les flammes et laissés à leur sort. Les dawi rentrèrent en bon ordre à leur camp dans les entrailles du Karaz. Les Endrinkuli coordonnèrent des équipes qui allèrent chercher quelques wutroth pour en faire la porte tandis que d'autres s'occupèrent de la colonie, des corps et destruction. Garett regardait ses nains travailler depuis le huzhrung au dessus de la porte, regardant les arbres brûler au loin.

"Combien? demanda t'il à Elerik.
-Seize hors de combat et vingt quatre blessés légers. Les rangers n'ont pas encore fait leurs rapports, mais je crois qu'ils ont eu quelque morts.
Garett fronça les sourcils.
-J'aurais dû envoyer plus de troupe...
-Garett, tu as déjà réussi à nous donner une grande victoire alors que nous étions à un contre huit. Trois morts et quelques blessés ce n'est rien!
-C'est déjà trop! tonna le maitre des runes. Notre race s'éteint alors que les grobi et les urki pullulent! Chaque perte est inacceptable, de la plus vénérable barbe au jeune en glabre, aucun ne devrait mourir... Fait sceller le chemin de la mine, ce soir nous mangerons et buverons en l'honneur de nos morts.
-Et à la victoire, mon frère, et à la victoire."

Les rikkaz-drakki montèrent la garde tandis que les autres dawi se retrouvaient dans la plus grande salle du khazid. Des dizaines de tables avaient été placés comme la rhun du feu avec nourriture et bière à profusion. Les dawi parlaient avec joie et entrain des événements d'aujourd'hui. Garett monta sur la table et ses nains se turent rapidement.

"Mes frères! Aujourd'hui est un jour de victoire mais également un jour de peine pour nous. Nous avons reprit le khazid appelé Karaz Izril mais nous sommes arrivés trop tard pour aider nos frères. Ce soir nous honorerons leur mémoire ainsi que celle de nos camarades tombés lors de cette bataille.
-Quarante nez de grobi pour Angun! lança un dawi dans l'assistance.
-Dix huit paires de crocs d'urk noir pour Dimgol! enchaîna un autre.
-cinquante huit oeil de grobi pour Snorri!
-La mort aux peaux vertes pour toutes les damnaz qu'ils ont accumulés à travers les siècles! Hulra Thorek.
Un rugissement d'approbation envahit la salle, Garett demanda le silence et leva sa chope.
-A nos morts.
Les dawi limitèrent.
-Qu'ils puissent à jamais boire avec les dieux ancestraux et puisse nos mains débarrasser cette terre des urki."

Garett saisit sa corne personnelle, imiter par tout ceux qui en possédaient une, ils soufflèrent en coeur, soutenu par le déferlement des bruits de chope contre les tables et les semelles cloutés contre la pierre. La légende veut que le kalan zharrgrund fête chaque victoire par un son de cor si puissant qu'il atteindra Karak Hirn où il fera vibrer les portes du grand cor.

[Suite à venir, n'hésitez pas à commenter]
Revenir en haut Aller en bas
 
[Récit] Kalan Zharrgrund
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Nains , Duardins , Fyreslayers et Kharadrons :: Créations, Modélismes, Annonces & Divers [Warhammers Nains] :: [Nains] Demeure des Clans [Création Clans/Citadelles/Histoires & récits]-
Sauter vers: