Forum Nains , Duardins , Fyreslayers et Kharadrons
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Forum Nains , Duardins , Fyreslayers et Kharadrons

Jeux et loisirs
 
AccueilPortailRechercherDernières imagesS'enregistrerConnexion
Bienvenue Invité

Nouveautés:
Blog : Si vous souhaitez un mini article tout les jours qui parle de nains ou ce qui les concernent, c'est ici!

Pour ceux qui veulent "Discord" (logiciel vocale gratuit) entre Nains:
Demander l'adresse par mp à "Grodbur Kazgar" membre du forum.
Le Deal du moment :
PC portable Gamer 15,6” ERAZER DEPUTY P60 (144Hz ...
Voir le deal
999.99 €

 

 [Chaos] Quelques généralités sur le Chaos

Aller en bas 
AuteurMessage
Hagrim l'Elgidum
Grand Archiviste
Grand Archiviste
Hagrim l'Elgidum


Nombre de messages : 944
Age : 33
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 12/10/2007

[Chaos] Quelques généralités sur le Chaos Empty
MessageSujet: [Chaos] Quelques généralités sur le Chaos   [Chaos] Quelques généralités sur le Chaos EmptyMer 14 Nov 2007 - 2:24

Royaumes du Chaos

Loin au nord des contrées du Vieux Monde, du Nouveau Monde et de Cathay, s’étend une région connue sous le nom des Royaumes du Chaos. C’est là, dit-on, que vivent les dieux immortels ainsi que d’innombrables monstruosités sans nom qui hantent les plans éthérés. Leur réalité s’étend au-delà de notre compréhension, aussi les mortels se contentent-ils de considérer tout ceci comme de lointaines légendes.

Si un cartographe se servait d’un compas pour tracer un cercle autour du pôle nord en englobant les cotes septentrionales de la Mer des Griffes, il délimiterait assez bien les frontières des Terres du Nord, également appelées Désolations du Chaos.

Un voyageur se dirigeant vers le centre des Royaumes du Chaos progresserait difficilement dans une obscurité grandissante, ponctuellement illuminée par les gigantesques éclairs des tempêtes incessantes qui ravagent ces régions. Il serait le témoin de phénomènes étranges, car en ces lieux les éléments eux-mêmes sont déchirés entre les univers matériel et immatériel. Tels les immenses crocs d’une improbable entité titanesque, d’imposants piliers de roche noire parsèment l’horizon et marquent les limites de cette contrée inhospitalière. Si notre voyageur s’aventurait au-delà de ces bornes, il ne serait ni foudroyé par les éclairs ni même avalé par la nuit, non, il s’enfoncerait dans un espace infini aux antipodes de la réalité du monde des mortels. Aucun mot ne permet de décrire ce qui se trouve par-delà le voile de l’oubli, pas plus que notre intelligence n’est en mesure d’embrasser l’essence de cet univers sans fin ni limites. Il nous serait donc impossible de suivre notre voyageur à travers les Portes des Royaumes du Chaos, même dans notre imagination.

La seule chose que nous sachions, c’est que ceux qui ont franchi le pas en sont revenus irrémédiablement hantés et dotés d’une vision du monde bouleversée. Il semble que la place des mortels ne soit pas aux cotés des dieux, car quiconque pénètre leur royaume n’est plus tout à fait le même. Tout comme le feu broie et consume, l’essence du Chaos altère à la fois le corps et l’âme, et les vents qui soufflent en ces contrées ne sont pas faits d’air mais d magie à l’état pur, source de toute mutation.
Les Terres du Nord

Les vastes régions qui bordent les Royaumes du Chaos forment un anneau de terres constamment plongées dans la pénombre, ce qui leur a valu bien des noms : Terres des Ombres, Umbra Chaotica, ou encore Désolations du Chaos.

Appartenant au monde matériel, elles subissent l’influence des Royaumes du Chaos tout proches et dont le coeur irradie un intense flot d’énergie qui se répand sur le monde, un courant que les sorciers considèrent comme étant la source de toute magie. Situées à proximité, les Terres du Nord sont inévitablement saturées par cette énergie, et ce n’est qu’en s’éloignant du pôle que son intensité diminue.

Les habitants de ces contrées forment pour la plupart des peuplades barbares et sauvages en comparaison des civilisations situées plus au sud. D’un point de vue physique, ils ne sont pas très différents des autres hommes et, en temps de paix, il arrive que des marchands venus du nord viennent vendre leurs marchandises dans les cités les plus cosmopolites comme Marienburg à l’ouest et Weijin à l’est. Néanmoins, ils se distinguent par leur attitude sauvage et primitive, vénèrent des dieux étranges et surtout, vivent aux portes des Royaumes du Chaos.

Même dans les contrées civilisées du sud, les mutations ne sont pas rares. Dans l’Empire, les nouveaux-nés mutants sont abandonnés à une mort certaine, et les gens présentant la moindre difformité sont pourchassés sans relâche pour être brûlés vifs par les Répurgateurs. En revanche, chez les hommes du nord, de telles horreurs sont monnaie courante et considérées comme naturelles. Bien qu’il ne soit pas toujours possible de s’en rendre compte au premier regard, la plupart d’entre eux portent d’une manière ou d’une autre la trace du Chaos, et loin d’être interprétées comme des malédictions ou des difformités, ces mutations sont à leurs yeux des dons de leurs dieux. Même les transformations les plus horribles sont la preuve que celui qui en est doté a été élu, pour son bonheur ou sa ruine, nul ne peut le dire. Les tribus nordiques sont réputées pour leur férocité, leur sauvagerie et leur soif de combats. Essentiellement composées de guerriers, elles ont l’habitude de se battre entre elles ou contre les peuples du sud. La guerre leur est chose naturelle et objet de fierté, ils ne se battent ni par malice, ni par méchanceté, mais seulement pour le plaisir enivrant que leur procurent les combats. Qu’ils soient amis ou ennemis, les courageux gagnent leur estime, tandis que les couards leur inspirent le plus grand mépris. Il arrive parfois que les tribus oublient leurs querelles incessantes pour s’unifier et se battre au nom d’un dieu. car il n’est pas d’honneur plus grand que d’intégrer une de ces armées de créatures immortelles au but sacré, pour conquérir ou mourir à leurs cotés.
Les dieux du Nord

Les hommes des Terres du Nord vénèrent de nombreuses divinités car chaque tribu adore ses propres dieux et esprits. Néanmoins, tous tiennent les quatre grands dieux du Chaos pour les maîtres incontestés des autres puissances inférieures. A la différence des superstitieux peuples du sud, ceux du nord ne considèrent pas ces dieux comme mauvais, mais comme de puissantes et insaisissables entités tout aussi individualistes et imprévisibles que peuvent l’être les mortels. Ils pensent en fait que de telles créatures se situent au-delà du jugement moral des hommes. Le devoir de chaque guerrier est d’honorer ses dieux, tandis que ceux-ci ont le droit de récompenser ou de châtier leurs sujets selon leurs divines considérations. Les choses sont ainsi faites et s’y opposer serait aussi vain que de vouloir empêcher le soleil de se lever le matin ou de se coucher le soir.

Les quatre grands dieux sont Khorne, le Dieu du Sang, Nurgle, le Seigneur de la Déchéance, Tzeentch, l’Architecte du Changement et Slaanesh, le Prince du Chaos. Ces entités majeures portent de nombreux noms et titres différents, mais toutes les tribus du nord reconnaissent leur souveraineté et la plupart d’entre elles sont inféodées à l’un d’entre eux en particulier, à la fois père et protecteur. Les dieux inférieurs, si nombreux qu’il est préférable de les considérer comme des esprits ou des démons, sont le plus souvent affiliés à une tribu bien précise. Il s’agit généralement d’anciens héros, de chefs ou d’individus dont les actes héroïques leur ont valu d’accéder à l’immortalité et à la gloire éternelle.

Chacun de ces dieux possède ses propres sorciers et lieux sacrés, autels, temples, disséminés à travers le nord. La plupart des tribus étant cependant nomades, les temples sont rarement visités, à peine plus d’une fois par an au moment de grandes cérémonies. Le reste du temps, ces lieux sacrés demeurent vides, car aucun habitant du nord ne serait assez irrespectueux ou stupide pour oser souiller un temple du Chaos. Au sein des tribus du nord, les sorciers remplissent tout autant les fonctions de prêtre que de guerrier et comptent parmi les membres les plus influents de la communauté.
Les Elus du Chaos

Les hommes du nord sont de grands guerriers, mais leurs femmes savent elles aussi se battre en faisant preuve d’une force et d’une férocité qu’on ne retrouve pas chez la gent féminine des peuples du sud. La vie de ces barbares est une lutte permanente contre leurs semblables et contre la nature, car leurs contrées sont parcourues par des créatures mutantes féroces et irrationnelles. En outre, il s’agit essentiellement de landes stériles et glacées où seule la chasse permet de se procurer de la nourriture. La survie d’une tribu dépend donc du courage et de la combativité de ses guerriers, et par temps de disette, seuls les plus forts s’en sortent.

Chaque jeune habitant des Terres du Nord rêve de devenir un grand guerrier et n’a qu’un but : accéder au jugement des dieux à travers une cérémonie d’invocation ou en faisant le voyage en direction du nord jusqu’aux Royaumes du Chaos. Celui qui survit à une telle épreuve gagne le respect de sa tribu pour avoir prouvé sa valeur aux dieux. Ces guerriers exaltés sont considérés comme des élus et jouissent du statut le plus haut parmi les leur. Ils arborent généralement la marque de leur dieu tutélaire sous la forme d’un tatouage ostentatoire, de la trace d’un sceau d’acier chauffé à blanc ou d’un motif creusé à même la chair.

Une fois qu’un guerrier a été choisi, il est dit que ses faits et gestes sont constamment observés et jugés par son dieu tutélaire, et parfois même par d’autres divinités s’il attire également leur attention. L’élu se met alors à muter, gagnant en masse et en force, tandis que sa peau s’épaissit, pouvant même aller jusqu’à devenir écailleuse ou chitineuse et constituer une véritable armure. Ces distinctions sont très appréciées car elles façonnent non seulement un formidable guerrier, mais elles présagent également de son glorieux avenir. Les favoris parmi les élus se voient accorder le droit de retourner de temps à autre dans les Royaumes du Chaos ou dans les temples situés à leurs portes pour communier avec leur dieu et recevoir de nouveaux dons.

Au sein des tribus du nord s’est instaurée de façon naturelle une hiérarchie liée à ces distinctions. De la masse des guerriers se détachent ceux qui arborent quelques mutations, eux-mêmes n’étant surclassés que par les rares individus dont les faveurs les destinent à devenir les seigneurs des tribus. Les ennemis des hommes du nord reconnaissent également cette hiérarchie, qualifiant de maraudeurs en raison de leur mode de vie vagabond et itinérant les jeunes guerriers qui ne portent pas de marques, de guerriers du Chaos les combattants de rang supérieur facilement reconnaissables à leur équipement lourd, et Champions du Chaos les plus puissants d’entre eux.
Les tribus du Chaos

Les Terres des Ombres qui bordent les Royaumes du Chaos sont la patrie de nombreuses tribus humaines. A mesure qu’on se rapproche du pôle, la vie devient cependant de plus en plus difficile en raison de l’intensité du froid et de l’influence du Chaos, d’autant que la faune et la flore changent souvent dans ces régions qui échappent à la réalité. En s’éloignant du pôle, le flot d’énergie diminue mais reste assez fluctuant, parfois capable de se répandre toujours plus au sud ou de se résorber temporairement.

C’est donc au nord du Vieux Monde que vivent les peuples nordiques, de redoutables barbares vêtus de fourrures et prompts à la guerre. Leurs contrées à la fois montagneuses et maritimes sont hantées par toutes sortes de monstres, dont les célèbres trolls et géants mutants, ainsi que par des créatures sans nom vivant dans les profondeurs de leurs cavernes. Ces hommes sont tout autant compétents sur terre qu’en mer, capables de construire des navires leur permettant d’effectuer des raids contre les territoires du sud ou de s’aventurer loin vers l’ouest. Comme les habitants de l’Empire, ils ont la peau pâle, mais ils sont également réputés pour leur taille imposante ainsi que leur grande force, et la plupart d’entre eux sont roux ou blonds. Ceux qui vivent le plus loin des Royaumes du Chaos sont le moins affectés par les faveurs des dieux et la porte des peuples civilisés du sud leur est davantage ouverte.

A l’est de Norsca se trouve le bras méridional de la Mer Gelée, et encore plus à l’est, les Désolations Nordiques s’étendent sur des milliers de kilomètres, jusqu’au lointain océan. Ces immenses steppes rases et glacées appartiennent aux nomades qui y vivent, dont les plus puissants sont les kurgans à l’ouest et les hungs à l’est.

Ces peuples sont divisés en de nombreuses tribus constamment en conflit, certaines se montrant davantage agressives et sauvages que d’autres.

Les kurgans constituent une race de solides guerriers à la peau mate et aux cheveux noirs, assez différents des autres habitants du Vieux Monde. On dit d’eux qu’ils sont aussi à l’aise à pied qu’à dos de cheval. Lorsque les armées du Chaos se rassemblent pour envahir les terres du sud, les kurgans sont les plus prompts à partir et souvent les plus nombreux. Les territoires qu’ils contrôlent s’étendent loin à l’est et au sud des ombres du Chaos. De toutes les tribus du nord. ce sont les guerriers les plus redoutables, souvent récompensés et choisis par leurs dieux.

Les hungs sont un peuple oriental ressemblant aux habitants de Cathay, bien qu’ils soient sans doute plus petits et trapus. Ils sont reconnus comme les cavaliers les plus émérites, dont on dit qu’ils apprennent â chevaucher avant d’apprendre à marcher. Au nord, leurs contrées sont si montagneuses et pauvres que des montures classiques ne pourraient y survivre. Les leurs sont petites, résistantes et peuvent s’aventurer en ces lieux désolés et enneigés où les hungs chassent des monstres mutants, quand ils ne se rassemblent pas pour lancer des raids sur les terres de Cathay.
Les incursions du Chaos

Lorsque les dieux du Chaos appellent à la guerre, les tribus du nord se rassemblent. Cet appel est plus vivement ressenti par les élus et les Champions Exaltés, mais chaque jeune guerrier l’entend. Les Royaumes du Chaos regorgent d’une énergie corrompue qui se répand toujours plus au sud vers les territoires des mortels, de sorte que l’anneau de ténèbres qui les entoure gagne chaque jour du terrain. Les armées du Chaos sont donc inévitablement déportées vers le sud par la dérive de leurs territoires et fondent depuis les ombres sur leurs ennemis.

Les frontières des Royaumes du Chaos se meuvent inlassablement et c’est de là que les vents de magie soufflent pour se répandre sur le monde. On raconte que les Élus peuvent sentir ces courants aussi vivement qu’un humain ressent le souffle du vent ou voit onduler la mer, et il est même admis dans les contrées du sud que les sorciers ont la capacité de les discerner tandis qu’ils restent invisibles aux autres. C’est dans ces flots d’énergie brute que circulent des entités du Chaos tels que les démons, les esprits, les dieux mineurs des tribus et même selon certains, les dieux du Chaos eux mêmes. Ils ont besoin de cette énergie au même titre que les hommes ont besoin d’air et les poissons d’eau, mais ce n’est qu’au cours des tempêtes magiques exceptionnellement tumultueuses que les plus dangereuses de ces créatures peuvent se matérialiser dans l’univers matériel et y prendre pied.

Heureusement pour les mortels, les émanations fluctuantes du Chaos ne cessent de s’étendre puis de se retirer, elles restent donc confinées à proximité du pôle, loin des territoires du sud. Il est impossible de savoir si ce flux et reflux est le fruit du hasard ou d’un phénomène naturel, si tant est qu’un tel lieu soit sujet aux lois de la nature, ou s’il est l’oeuvre d’une intelligence supérieure qui nous dépasse. Les hommes du nord considèrent que la volonté des dieux ne peut pas être appréhendée par les mortels, et il n’est pas impossible qu’ils aient raison.
Revenir en haut Aller en bas
http://Vergil1140.skyrock.com
 
[Chaos] Quelques généralités sur le Chaos
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quelques généralités sur les Hommes-Lézards
» [Chaos] Chronologie du Chaos
» Quelques dessins...
» Quelques questions :
» Mes quelques peitures...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Nains , Duardins , Fyreslayers et Kharadrons :: Avant-post de Karaz Rhun - Divers :: Warhammer Battle [Tout sauf les Nains!] :: [Warhammer Battle] Bibliothèque [Toutes races sauf Nains]-
Sauter vers: