Forum Nains , Duardins , Fyreslayers et Kharadrons
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Forum Nains , Duardins , Fyreslayers et Kharadrons

Jeux et loisirs
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion
Bienvenue Invité

Nouveautés:
Blog : Si vous souhaitez un mini article tout les jours qui parle de nains ou ce qui les concernent, c'est ici!

Pour ceux qui veulent "Discord" (logiciel vocale gratuit) entre Nains:
Demander l'adresse par mp à "Grodbur Kazgar" membre du forum.
-32%
Le deal à ne pas rater :
UGREEN Batterie Externe 20000mAH – 3 ports – Compatibilité ...
18.99 € 27.99 €
Voir le deal

 

 Biographie du nain Noir

Aller en bas 
AuteurMessage
le nain noir
Maître Nain du Chaos
Maître Nain du Chaos
le nain noir

Nombre de messages : 1289
Localisation : Auxerre
Date d'inscription : 05/06/2005

Biographie du nain Noir Empty
MessageSujet: Biographie du nain Noir   Biographie du nain Noir EmptyDim 9 Sep 2007 - 16:51

Etant l’un des rares nains du chaos (à parler « role play ») et agissant dans une zone quasiment inconnue par le flush officiel, je me suis permis de créer un personnage très puissant qui colle au mieux à ce que l’on connaît du Nain Noir dans les forums.
Les armés arriveront après. (Espéreront le)

Le Nain Noir est le fils de Zrathack l’esclavagiste. Depuis des millénaires, les ancêtres du nain noir occupent la partie sud de l’empire des Nains du Chaos. Ce sont sans doute l’une des rares familles à ne pas se replier sur elle-même. Au contraire, leur position les incites à envoyer les sombres navires à la recherche d’esclaves . Ce clan s’occupe depuis des millénaires traditionnellement de la flotte et des lointaines expéditions maritimes. C’est principalement à la famille du Nain Noir que l’on doit une cartographie de la mer de l’effroi, même si l’immense majorité des raids avait lieux dans les terres connues des humains. Une grande majorités des responsables possède de grande connaissances en stratégie, même au regard des nains du chaos, car tout doit être calculé avec précision dans un raid et en cas de problème, seul une excellente organisation et des plans particulièrement bien pensé peuvent permettre de remporter la victoire sur une armée locale généralement très supérieure en nombre. Les impératifs d’armement des bateaux ont également conduits ce clan à devenir un spécialiste des armes à poudre noir en particulier des canons, autant au niveau de la conception que de l’utilisation. La situation n’avait pas beaucoup changé avec Zhratack. Son domaine était l’un des plus vaste et de loin le plus riches de l’empire. Une vie sans nuages ? (Ou plutôt sans ciel bleu). Pas exactement. Car il y avait un gros nuage blanc. Zhathan le Noir et son âme damnée, Ithack le soi disants invincible. Zhatan le noir était le seigneur de la région centrale de l’empire des nains du chaos. A ce titre, il disposait de l’armée la plus nombreuse et la plus puissante. C’était lui qui avait en charge la garde de la capitale et le contrôle des régions des Montagnes des Larmes. Bien moins riche que Zhratack, Zhatan avait sous ses ordres une puissante armés pour contrôler les esclaves et garder les frontières, principalement des invasions orcs et ogres. Cela Zhratck aurait pu encore le comprendre. Par contre ce qui était insupportable, c’était que Zhatan récoltait tous les honneurs. La moindre victoire de Zhatan était glorifiés et célébré par de grands sacrifices d’esclaves (d’où venaient les esclaves ??? ca Zhratack ne manquait jamais de le répéter). Le plus souvent il n’y en avait que pour Zhatan et les brillant succès de Zhrack étant le plus souvent oublié. Zhatan n’oubliait jamais de s’accorder la place d’honneur et se considérait comme supérieur. Ce sombre pourceau allait même jusqu’à se considérer comme le plus grand nains du chaos a avoir peuplé les Terres sombres. Zhratack vomissait Zhatan . La moindre allusion le mettait hors de lui. Certains disaient qu’il était pire que n’importe quel volcan en éruption. Le comble fut lorsque que Zhatan fut glorifié pour la capture d’une révolte insignifiante de gobelins alors qu’une grande victoire sur des orcs noirs, l’une des plus belle victoire de Zhartack fut passée sous silence. Manquant de peu de se jeter sur Zhatan, l’esclavagiste rumina sa vengeance. Il fallait frapper très fort, et Zhratack avait son idée.

Il fallait frapper fort. Une victoire telle que le nom de Zhatan soit oublié a tout jamais. Cela tombait bien, Zhatan devait surveiller les mines de montagnes des larmes, et il n’y avait pas de bataille, tout du moins d’envergure notable de prévue. C’était le moment de réaliser un coup d’éclat. Pour cela, un « simple » raid ne suffisait plus. Il fallait un acte majeur, la prise d’une forteresse inexpugnable. Et finalement le choix de l’Esclavagiste se porta sur Karack Izril, la cité aux joyaux des pitoyables cousins de l’ouest. Levant une armée puissante, Zhratck se dirigea vers les montagnes du Bord du monde. Bien sur, il n’oublia pas d’amener avec lui Urack l’impitoyable son fils unique


Urack était sans doute la plus grande fierté de Zhratack. Merveilleusement cruel, il ne manquait pas une occasion d’aggraver la souffrance des esclaves. De plus, dès son plus jeune age, Urack montrait un art consommé pour la stratégie et c’était l’un des conseillé les plus écouté par Zratack .Froid, méticuleux, il ne laissait que peu de chance à son adversaire. Zhratack n’hésitait pas à écouter son fils, quitte à remettre ses propres plans en questions. Il n’était que très rarement déçut des conseils d’Urack. Il va de soi que pour la prise d’une forteresse Urack se devait de venir. Ses conseils seraient sans doute précieux et de plus, cela lui ferait une expérience sans doute très profitable pour la suite. Le plan d’action fut d’ailleurs fortement inspiré d’une idée d’Urack. Au lieu d’attaquer de front la forteresse, il fallait contraindre les nains à sortir. Pour cela il suffisait de prendre le fils du roi en otage. Tout se passait comme prévus. L’armée naine était à l’agonie. Mais au dernier moment, le XXXX XXXX, celui dont on ne doit pas prononcer le nom est arrivé. Zhratack mourut au combat et Urack n’a le choix que de se cacher pour éviter de un destin similaire.

Désormais, Urack voue une haine inextinguible pour le XXXX XXXX . C’est à ce moment qu’il change de nom et se fait appeler le Nain Noir. Le Nain Noir devint rapidement une légende vivante chez les nains du chaos tant il semblait incarner admirablement les qualités de cette glorieuse race. Il devint l’exemple à suivre, sauf peut être pour Zhathan dont l’aura a bien décliné depuis. Son influence est énorme et rare oserait critiquer une décision du Nain Noir. Les Naines du chaos le citent souvent comme exemple pour leurs fils et même pour leurs filles. Son influence est bien supérieure au rang qu’il occupe dans la hiérarchie. En pratique, il est le seul à pouvoir critiquer ouvertement une décision d’Astragoth. Le Nain Noir est devenu une figure mythique, un peu à l’exemple de son homologue, le XXXX XXXX chez les pitoyables cousins de l’ouest.

Hélas, lors du siège de Karak Izril, Le jeune Nain Noir ne pu pas vaincre le XXXX XXX. Il s’est alors décidé de frapper fort, très fort. Il décida d’utiliser toutes les ressources disponibles pour créer la plus puissante armada jamais vue dans la mer de l’effroi. Dans le même temps, le Nain Noir invita tous les nains du chaos en quête de nouveautés, de prestige, d’honneur, de découverte de le rejoindre. Le choix de la destination semblait toute trouvée : Indjia. Sur le peu que l’on savait c’était une excellente destination. Des ressources en abondances , des esclaves a ne plus savoir quoi en faire en raison d’une forte natalité, un population à l’age de pierre militairement et des légendes d’artéfact d’une puissance quasi divine. De plus, grâce aux relevés du clan, le Nain Noir connaissait assez où se trouvait Indjia. A priori, les tribus, à l’age de pierre ne devait pas poser de problème à une armée organisée et encore moins au terribles nains du chaos .Finalement, lorsque tout fut prêt, une énorme armada nains du chaos pris la mer .Seul ne resta que les force nécessaires à la gestion du domaine. De toute façon, il n’y avait aucun ennemi de taille conséquente à redouter. Le Nain noir devait agir différemment. Il ne s’agissait pas d’un simple raid classique mais d’une conquête d’invasion durable. Pour limiter les pertes et le coût financier le nain noir avait une idée originale. « Ne fait aucun acte dangereux qu’un esclave peut faire à ta place ». Le Nain Noir arriva donc de nuit.

Voici un récit du débarquement vu par un survivant, désormais adorateur du nain noir

« Une flotte venue l’enfer était une vision proprement terrifiante. Des lumières rouges, de fourneaux infernaux, un fumée plus noire encore que la nuit, des étrangers en amure noire et rouge et semblant tout droit sortis des pires cauchemars. Celui qui semblait être le chef semblait en plus être le maître du feu et du mal. Il leva la main et une gerbe de flamme et de lave s’abattit sur lui. Il en sortit indemne. Levant un autre bras, il fit s’abattre l’apocalypse. Des météorites tombaient de décimant sur nos pauvre forces qui fuirent comme elle peuvent. Nous n’avions jamais imaginé quelque chose d’aussi horrible, même dans les pires récits de nos textes sacrés. Le roi des démons à alors parlé d’une fois forte et a dit qu’il était le nouveau Dieu d’Indjia, qu’il fallait désormais le vénéré et lui offrir des sacrifices.
Les responsables de notre cités ont alors fait vœux d’allégeance. N’ayant jamais vu une telle puissance, je vénère également le puissant Dieu Nain Noir de la destruction. Instaurons ensemble un empire, d’esclavage et de destruction en son nom. Gloire éternelle au dieu Nain Noir »

Se rappelant un objet magique et l’usage qu’il pourrait en faire, le Nain Noir a chevauché Hashut, son Grand Taurus favori et est allé faire une visite à Zaaak ‘zir, un seigneur de Tzeench avec qui il entretenait de fréquents rapports commerciaux. Moyennant un canon apocalypse, quelques armes à feu et armures, le seigneur lui confia une réplique du miroir de Von Horstamm ainsi qu’un mentor destiner à lui apprendre les bases de la magie de Tzeench.
Dès lors le Nain Noir demanda a un des mages de repérer la sous larve qui serait la plus à même de jouer le rôle de Super Gobelin. Il ne fut d’ailleurs pas déçu du résultat (voir le récit pour ceux que ça intéresse).


Un jour je tuerai le Nain Blanc.Un jour je tuerai le Nain Blanc. Un jour je tuerai le Nain Blanc. un jour....


Dernière édition par le Dim 9 Sep 2007 - 17:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
le nain noir
Maître Nain du Chaos
Maître Nain du Chaos
le nain noir

Nombre de messages : 1289
Localisation : Auxerre
Date d'inscription : 05/06/2005

Biographie du nain Noir Empty
MessageSujet: Re: Biographie du nain Noir   Biographie du nain Noir EmptyDim 9 Sep 2007 - 16:52

Empire, données géographiques

L’empire se situe sur la rive est de la Mer de l‘Effroi. En fait on pourrait comparer cette Mer à l’Océan indien et l’empire du Nain Noir à l’Inde de l’Ouest. Le Nain Noir a débarqué sur une ville inconnue. Après avoir torturé les indigènes, (en fait nul n’était besoin de torture mais cela passe le temps) il a appris que lieu s’appelait « bombé ». Bombé ? Bombe ? Un joli nom pour le Nain Noir qui a décidé de garder le nom (mais pas l’apparence) et d’en faire sa capitale. A l’extrême nord, on trouve des montagnes immenses. On ne sait que peu de chose sur ce massif. Seulement qu’il s’agit des montagnes les plus hautes connues, sans doute rattachés aux Montagnes des Larmes. On y trouve des ogres et des géants et d’autres créatures étranges. L’empire de Cathay devrais se trouver de l’autre coté. Pour le moment, c’est une zone inexplorée dont on ne connaît seulement que grossièrement l’existence .Plus au sud se trouve un immense désert avec des citées regorgeant de trésor légendaires. Les Nains du chaos n’ont investis que le sud du désert mais n’est pas encore entré en conflit avec les royaumes des déserts. Certains indjiens de l’empire font cependant parfois du commerce avec les royaumes du nord. Mais les relations sont très faibles. Les royaumes n’ont pas réellement envie d’attirer l’attention du nouvel empire, d’autant plus que, selon les rumeurs, il est extrêmement puissant, agressif, cruel et dispose de machine de guerres dont la puissance de guerre dépasse l’imagination. De son coté, le Nain Noir à d’autres esclaves à fouetter pour le moment et préfère se concentrer sur le centre et le Sud de la péninsule d’Indjia. Il ne souhaite pas diviser ses forces et multiplier les ennemis. Quoi qu’il arrive, leur sort est déjà scellé et ce n’est qu’une question de saisons, voir d’années avant qu’ils ne soient exterminés.

Au centre et au Sud, on trouve une savane humide qui laisse rapidement place à une jungle impénétrable. C’est un endroit particulièrement intéressant , car outres les artéfacts perdus , les nains du chaos sont en train de réfléchir à l’élevage de Carnausaures , Stégadon, sang froids et de ptéradons dans le but de les intégrer à l’armée .

Quelques raids ont été fait sur la péninsule de Kuresh dans le but d’y établir une position longue et durable voir d’y transférer la capitale lorsque la région sera suffisamment sure.


Organisation de la société
Le Nain Noir est le dirigeant suprême de l’empire de l’est. Tout le monde le craint et suit ses ordres. Il est plus ou moins comme Malekith chez les tapettes noires. Mais la société est divisée en 3 catégories distinctes:

Les nains du chaos.

Cette société s’occupe de construire et de gérer l’empire naissant. Pour le moments , ils supervisent la constructions d’énormes forteresse , construisent et gèrent les usines , planifient la pollutions et la production industrielle , s’occupent des esclaves et des sacrifices et font des recherches sur les nouvelles techniques de destructions , aussi bien magiques ( magie de Tzeench et nécromancie principalement ) que technologiques ( améliorations des canons , de l’équipement , élevage des dangereux prédateurs a des fins militaires etc.) . Les autres nains du chaos s’entraînent dans les casernes mais n’en sorte que rarement. Pour le moment les consignes du Nain Noir sont strictes. Bien que la population augmente assez vite, il ne faut pas perdre inutilement des troupes lorsque cela n’est pas nécessaire. Et ce n’est pas nécessaire pour le moment car les efforts militaires sont assurés par les deux autres factions.

Les Indjiens

Ce sont des humains qui adorent le Nain Noir. Certains l’adorent pour ne pas se faire massacrer, mais d’autres sont des fanatiques de ce culte, de ce nouveau dieu de la destruction absolue et sont près à tuer tous ceux qui ne suivent pas ses principes. Il va de soit que ce sont les fanatiques qui ont les places les plus importantes dans la société. Un zèle aveugle peut permettre une promotion. Au contraire, un manque de « foi » conduit souvent à une rétrogradation, ou pire, être le prochain sur la liste des sacrifices….
Ce sont ces guerriers qui ont pour fonctions première de contrôler toute la péninsule d’Indjia et de Kuresh (sauf le nord pour le moment) et livrent les combats contre autres tribus humaines. Initialement équipés de pagnes, ou d’amure légères de cuirs et de rotins, les Indjiens utilisent des armures d’acier et de bouclier. Parfois ils utilisent une armure lourde. L’évolution est la même pour l’armement. Autrefois armé de seules sagaies et d’arc primitifs, les serviteurs du Nain Noir utilisent des armes en acier d’excellentes qualités fabriquées par les nains du chaos. Même si le meilleur armement est réservé pour le moment aux nains, l’équipement de finition moyenne, mais largement équivalent aux standards humains leur est dévolu. De plus, ils sont souvent conseillés tactiquement par les nains du chaos .Ceci leur assure une nette supériorité lors des combats. L’ouest et le sud ouest d’Indjia sont déjà sous contrôle et les combats se concentrent désormais au sud et au centre. Les combats sont particulièrement intenses. Les serviteurs du Nain Noir, bien mieux équipés et commandés remportent la majorités des batailles mais sont pour le moment en nette infériorité numérique ce qui rend la situation incertaine. Cependant à long et même moyen terme l’issu ne fait aucun doute. Dans l’est, des pionner tentent de convertir les indigènes à l’adoration du Nain Noir. Pour le moment c’est plutôt un échec, les tribus ne se soumettant en général que par la force. Cependant, certaines tribus se sont ralliées au culte du Nain Noir. Bien que la situation ne soit pas celle d’une guerre totale comme au centre , l’est commence à douter et a subir des troubles de plus en plus importants. Des débarquements ont également eut lieu dans la péninsule de Kuresh et l’ouest est de plus en plus disputé entre les serviteurs du nain noir et les indigènes.


La Waagh de Super Gobelin l’invincible

Super Gobelin l’invincible à pour mission de soumettre tous les non humains de la péninsule d’Indjia e de Kuresh (à l’exception des elfes de la cité de l’aurore à l’extrême sud) . Et vu le nombre impressionnant de peaux vertes, d’homme bêtes ou d’ogres, super gobelin a de quoi être occupé pour le moment. Super Gobelin dirige cependant une Waaagh impressionnante. Sorti de la tribu la plus méprisée D’indjia ce gobelin est désormais la peau verte la plus crainte et respectée du sous continent. Il semble réellement invincible et ridiculise les plus grands seigneurs de guerres sans la moindre difficulté. Dès lors, ce sont non seulement les vaincus mais aussi une grande partie des autres peaux vertes, attirés par la réputation incroyable de la Waagh.

En pratique, les adorateurs humains et la Waagh sont très indépendants. Dés lors qu’ils envoient un quota important d’esclaves, ne s’attaquent pas entre eux, ramènent les artéfacts magiques et ne subissent pas de revers trop important, ils sont à peu près libres de faire ce qu’ils veulent. Et ce n’est pas le Nain Noir qui leur reprochera un massacre.

Le Nain Noir

Le Nain Noir est le leader incontesté de l’empire. Il planifie les activités des 3 communautés .mais la gestion au jours le jours est le plus souvent confiée à ses lieutenants de confiance nains du chaos. Le plus souvent le Nain Noir n’est pas à la capitale « bomber » . Il passe beaucoup de temps dans l’empire de Zhar Nagground. Etant le plus riche des nains du chaos, disposant de la totalité du trafic des esclaves (voir plus loin), parfaitement impitoyable et disposant d’un empire, il fait l’admiration de tous. Le Nain Noir adore aussi voyager à la recherche d’une technique de nouvelles techniques de destruction toujours plus terribles. Il est d’ailleurs souvent envoyé en ambassadeur lors des campagnes internationales comme Tempêtes du Chaos ou la Couronne du Destin. Le reste du temps le nain Noir le passe dans la bibliothèque de Bomber, avec son mage mentor ou alors a parcourir les galeries des cavernes d’Indjia à la recherche de toujours plus démons à emprisonner dans sa hache « magma infernal » « ou dans son armure « des ténèbres industrielles » pour en augmenter encore la puissance.

Les relations de l’empire de l’est et les autres races

Avec les nains du chaos

Les relations sont bonnes. Le Nain Noir est l’un des seigneurs de guerre nain du chaos les plus influents. Aussi bien par sa richesse, que par son empire et son caractère exemplaire, tout du moins selon les critères des nains du chaos. C’est sans doute le seigneur le plus ouvert vers l’extérieur et il est souvent en missions diplomatiques. C’est aussi le maître de la flotte et le seigneur des esclaves. Avant son empire, sa famille occupait déjà une place très importante dans ce domaine. Mais depuis Super Gobelin, le nain noir a envahi le marché d’esclaves a des pris défiants toute concurrence. Les esclavagistes indépendants n’ont eut d’autre choix que travailler pour le nain noir ou changer de métier. Les jeux cruels du nain noir , imaginés en collaboration avec Zargon le ténébreux ( voir les messages en relations ) connaissent un succès fou dans l’aristocratie des nains du chaos , et en particulier chez les jeunes. Le Nain Noir est de plus en plus considéré comme un exemple pour sa race, voir une légende vivante (comme précisé précédemment).

Entre les nains du chaos, il existe une certaine défiance. Un peu comme les américains et les anglais. Les Nains du chaos de l’ouest estimant que les jeunes nains du chaos de l’est étant des jeunes écervelés qui adorent tous ce qui est neuf alors qu’ils feraient mieux de s’intéresser plus à la tradition .A l’est, on considère les nains du chaos de l’ouest comme de vieux rochons qui se privent des merveilles de la technologie. Pourquoi continuer à utiliser les vieux cannons quand on peut en créer de plus dévastateur ??


Avec les autres races

Avec le chaos:

Les relations sont assez bonnes avec Tzeench. Le Nain Noir aiment faire du commerce avec Tzeench. Il aime d’ailleurs beaucoup ce dieu qui correspond à son désir de technologie toujours plus destructrice. Il aime aussi le coté sournois des techniques de combats, comme l’embuscade, les pièges, les incendies, le poison, les gaz toxiques etc….

Les relations sont correctes avec le chaos universel, mais moins bonnes avec Khorne et Slaneesh car il n’y a que peu de points communs. Le Nain Noir aimant beaucoup l’artillerie voir la magie ce qui n’est pas du style de khorne. Et étant un nain du chaos, il est assez étranger à l’esprit de Slaneesh.

C’est avec Nurgle que les relations sont les moins bonnes, même si des relations restent possibles en cas de nécessités. Il faut dire que l’armée de Nurgle n’est pas des plus sexy et que l’ « alliance » avec Tzeench n’arrange pas la situation.

Avec les bretoniens /Empire / homme lézard/ haut elfes/nains les relations sont mauvaises car les races sont ouvertement ennemies.

L’Empire de l’est entretien des relations commerciales avec les ogres, mais moins que Zhar Naggrund. Le Nain Noir n’a pas une grande estime de cette race et ne s’oppose pas à ce que Super gobelin les attaques.

Une alliance de circonstance est possible en cas de situation épineuse avec les elfes noirs, bien que le mépris soit réciproque en temps normal.

Le Nain Noir n’a que peu de relations avec les peaux vertes. Pour cela, il traite directement avec Super Gobelin. A l’étranger, il lui est difficile de voir autre chose que des esclaves . Si les circonstances l’exigent le Nain Noir peut cependant nouer des relations avec ces tribus.

Le Nain Noir a de l’intérêt pour les Skavens. Il envie leur fécondité et s’intéresse à leur coté créatif et inventif. Des alliances de circonstances sont possibles, en particulier contre les nains. On peut dire, qu’en général les relations sont assez bonnes.

Les relations avec les Contes Vampires ne sont pas particulièrement bonnes. Chaque armée ignore voir méprise l’autre. Des alliances de circonstances sont possibles en particulier si la situation l’impose. Mais en réalité cela dépend du seigneur de l’armée mort vivante. Selon ce dernier les relations peuvent être bonnes ou mauvaises.


Les relations sont par contres très mauvaises avec les rois des tombes. Non seulement le nain noir n’a que peu d’intérêt pour les momies des déserts mais leur flotte et leur razzia peut faire de la concurrence à celle du Nain Noir, surtout lorsqu’elle croisent dans la Mer de l’Effroi, considéré comme un territoire réservé. Le Nain Noir n’hésite pas à les surveiller et à les envoyer de part le fond à coup de canon apocalypse si l’occasion se présente. De plus Le Nain Noir a noué de bonnes relations avec Nagash, ce qui n’arrange rien.

Le Nain Noir est conscient de la puissance extrême du seigneur des nécromanciens. Il n’est pas certains du tout de pouvoir la contenir s’il retrouvait la pleine possession de ses pouvoirs, même si l’empire de l’est n’est vraiment pas sa priorité et c’est ce qui a incité le Nain Noir à nouer de bonnes relations avec Nagash. La connaissance de la nécromancie étant, en outre un bonne raison de plus. La haine des rois des tombes ajoute à l’alliance. Le Nain Noir est favorable à Nagash, voir le protège en cas de besoin en échange des connaissances nécromantiques et d’une alliance lorsque ses pouvoirs seront revenus à leur apogée. Et ressusciter les esclaves morts , tel n'est pas un rêve pour un nain du chaos?

Mais l’armée avec laquelle le Nain Noir s’entent le plus mal est sans doute les elfes sylvains, plus souvent connus sous le nom de « sous larves vertes ». Comme on peut se l’imaginer, les relations sont on ne peut plus mauvaise et une haine inextinguibles brûle entre les races, même si très rares sont les elfes sylvains à connaître l’existence des nains du chaos.


Un jour je tuerai le Nain Blanc.Un jour je tuerai le Nain Blanc. Un jour je tuerai le Nain Blanc. un jour....


Dernière édition par le Lun 17 Sep 2007 - 8:49, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Turgon
Paladin Inquisiteur
Paladin Inquisiteur
Turgon

Nombre de messages : 1965
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 27/08/2005

Biographie du nain Noir Empty
MessageSujet: Re: Biographie du nain Noir   Biographie du nain Noir EmptyVen 14 Sep 2007 - 4:39

J'avais zappé ce texte parce que je manque souvent de temps quand je passe sur les forums, actuellement, mais maintenant je viens de le lire et il est magnifique! Franchement tu as un sacré don pour l'écriture Nain Noir et j'adore particulièrement ce texte, il regroupe en quelques sortes toutes tes autres oeuvres pour former un background cohérent, une synthèse en quelque sorte! D'ailleurs j'ai relu le fameux texte sur Karak Izril(enfin "relu" je suppose car je n'en avais plus aucun souvenir) et il est vraiment très bien, pourtant il est très vieux!
Bref ça me redonne envie de finir la description du domaine de Zargôn le ténébreux que je n'ai toujours pas achevée!


Un jour je brûlerai l'Athel Loren. Un jour je brûlerai l'Athel Loren. Un jour je brûlerai l'Athel Loren. Un jour...
Revenir en haut Aller en bas
le nain noir
Maître Nain du Chaos
Maître Nain du Chaos
le nain noir

Nombre de messages : 1289
Localisation : Auxerre
Date d'inscription : 05/06/2005

Biographie du nain Noir Empty
MessageSujet: Re: Biographie du nain Noir   Biographie du nain Noir EmptyVen 14 Sep 2007 - 10:35

Merci beaucoup. J'attendais vraiment ton commenataire avec impatience.
En fait , plus je me relis et plus je trouve mon texte illisible ( ponctuation , grammaire ,etc.)

j'ai voulu essayer de créer un background cohérent tout en respectant la personnalité assez marquée du nain noir , proche de celle d'Iznogood en fait. Je pense qu'il est assez important de décrire brièvement le passé , le clan du personnage , et une évolution assez logique.
Pour la suite je me demande si je vais faire quelques nouvelles sur le passé ( le Nain Noir qui discute avec les skavens par exemple ) ou si je continue la suite . De toute façon j'ai décidé de( d'essayer ) faire évoluer le background en direct. La bataille de Karak Izril à été écrite peut de temps après les faits. Et depuis 1 an et demie , Le Nain Noir assiège Indjia.

Le Nain Noir est impatient de voir ton background. Qui sais , peut être pourra t'il y faire une visite histoire de discuter un peu et d'aggraver encore un peu la situation des esclaves. devil devil


Un jour je tuerai le Nain Blanc.Un jour je tuerai le Nain Blanc. Un jour je tuerai le Nain Blanc. un jour....
Revenir en haut Aller en bas
Romarik Levert
Administrateur
Administrateur
Romarik Levert

Nombre de messages : 5757
Age : 35
Localisation : Haute Savoie
Date d'inscription : 30/04/2005

Biographie du nain Noir Empty
MessageSujet: Re: Biographie du nain Noir   Biographie du nain Noir EmptyLun 17 Sep 2007 - 3:11

Incroyable étonné

C'est si bien détaillé qu'on y croirait presque. (désolé de mettre du temps à le lire)

J'en reviens pas. Pouce OK

Ce qui m'as étonné , c'est les Indjiens. Ils adorent Nain noir, mais ne le "vénère" pas. Je te taquine hein!

Peur ceux qu'i n'ont pas comprit de qui il s'agit le "XXXX XXXX", c'est le "Nain Blanc" en personne. Nain Noir ne peut pas prononcer ce nom si poétique. cherry


Biographie du nain Noir Bannie16  Biographie du nain Noir Bannia16
Revenir en haut Aller en bas
Turgon
Paladin Inquisiteur
Paladin Inquisiteur
Turgon

Nombre de messages : 1965
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 27/08/2005

Biographie du nain Noir Empty
MessageSujet: Re: Biographie du nain Noir   Biographie du nain Noir EmptyLun 17 Sep 2007 - 4:35

Roh hérétique! Ce nom ne doit pas être prononcé ici! De la même manière que l'infâme habitit des sous larves vertes.... marteau


Un jour je brûlerai l'Athel Loren. Un jour je brûlerai l'Athel Loren. Un jour je brûlerai l'Athel Loren. Un jour...
Revenir en haut Aller en bas
le nain noir
Maître Nain du Chaos
Maître Nain du Chaos
le nain noir

Nombre de messages : 1289
Localisation : Auxerre
Date d'inscription : 05/06/2005

Biographie du nain Noir Empty
MessageSujet: Re: Biographie du nain Noir   Biographie du nain Noir EmptyLun 17 Sep 2007 - 8:27

Merci beaucoup.
je crois que je vais essayer d'approfondir un peu certaines parties.
Et sinon je vais sans doute essayer de modifier le texte et de l'améliorer régulièrement .


Un jour je tuerai le Nain Blanc.Un jour je tuerai le Nain Blanc. Un jour je tuerai le Nain Blanc. un jour....
Revenir en haut Aller en bas
Romarik Levert
Administrateur
Administrateur
Romarik Levert

Nombre de messages : 5757
Age : 35
Localisation : Haute Savoie
Date d'inscription : 30/04/2005

Biographie du nain Noir Empty
MessageSujet: Re: Biographie du nain Noir   Biographie du nain Noir EmptyLun 17 Sep 2007 - 8:35

le nain noir a écrit:

je crois que je vais essayer d'approfondir un peu certaines parties.
Et sinon je vais sans doute essayer de modifier le texte et de l'améliorer régulièrement .

Comme du genre: "le Nain noir as perdu son index au cours de la bataille contre Romarik Levert. C'est devenu mon deuxième rival, et je veux lui faire couper tous ses doigts pour me venger. " hi hi hi. rire sadique

Je plaisante. Il est excellent ton texte. Je suis sûr que tu as tant de chose à écrire. Pourquoi pas une chronologie? Précisant les dates et les évènements? mmM? sourire


Biographie du nain Noir Bannie16  Biographie du nain Noir Bannia16
Revenir en haut Aller en bas
le nain noir
Maître Nain du Chaos
Maître Nain du Chaos
le nain noir

Nombre de messages : 1289
Localisation : Auxerre
Date d'inscription : 05/06/2005

Biographie du nain Noir Empty
MessageSujet: Re: Biographie du nain Noir   Biographie du nain Noir EmptyLun 17 Sep 2007 - 9:25

Je vais essayer d'y penser.
Disons que pour tout ce qui est de l'histoire du Nain Noir , il existe depuis que l'on connait le Nain Noir , c'est à dire quelques années. La date de la parution de la bataille de Karak Izril correspond à peu près à sa date de parution réelle , c'est à dire il y a quelques années.
J'essaie , dans la mesure du possible à faire coïncider mes idées avec celle du Nain Noir .


Un jour je tuerai le Nain Blanc.Un jour je tuerai le Nain Blanc. Un jour je tuerai le Nain Blanc. un jour....
Revenir en haut Aller en bas
le nain noir
Maître Nain du Chaos
Maître Nain du Chaos
le nain noir

Nombre de messages : 1289
Localisation : Auxerre
Date d'inscription : 05/06/2005

Biographie du nain Noir Empty
MessageSujet: Re: Biographie du nain Noir   Biographie du nain Noir EmptyDim 30 Déc 2007 - 16:52

Voila désormais le système défense de l’empire du Nain Noir.

Système défensif des nains du chaos d’Indjia

Le Nain Noir est puissant, mais sans doute pas invulnérable. Pour se défendre, Tout un système de protection est mis en place car les ingénieurs nains du chaos ne sont pas restés inactifs.

Avant toute chose, il faut se rappeler que le territoire sous son contrôle est particulièrement hostile aux armées d’invasion. Un territoire plus noir et plus pollué que le Mordor n’est pas un pays que l’on rêverait d’envahir ou même de contrôler. Rare seraient les armées à se risquer dans un pays si infernal. Quand bien même les généraux auraient des idées de conquêtes, leurs troupes leur rappellerait immédiatement leur folie en refusant d’obéir. On peut considérer les troupes du Nain Noir comme le chaos. On général, on n’espère qu’une chose, c’est qu’il nous oublie et personne ne vient le chercher quand il est occupé à d’autre chose.

La force d’invasion qui s’aventurerait (et réussirait à convaincre ses troupes) ne serait pas au bout de ses peines. En effet, la pollution n’a pas qu’un but uniquement décoratif. Elle constitue également un univers particulièrement hostile. L’ennemi devrait lutter contre un univers particulièrement toxique. Sous les tempêtes de gaz empoisonnés, les effectifs des adversaires fonderaient comme neige au soleil. Bien sur il n’est pas question d’envisager la moindre source d’eau ou de nourriture. Comme les alentours des citadelles sont pollués sur des kilomètres (Idéalement 100, souvent moins en pratique), on peut imaginer ce qu’il resterait d’une armée d’invasion avant même d’arriver à porter des canons des nains du chaos de l’est. A supposer qu’il y ait encore des survivants, ceux-ci ne voudraient plus qu’une chose : quitter immédiatement ce cauchemar.

Bien entendu les citadelles naines du chaos sont de terribles bunkers construits dans une pierre noire d’une résistance sans pareil qui rappelle fortement l’obsidienne. Ils ne sont pas très hauts (sauf les tours) mais très trapus et leurs murs sont d’une épaisseur rarement égalés.

Ils bien entendu truffés de terrible canons aussi puissants que terrifiants dont les nains du chaos ont le secret. Les citadelles dans les montagnes sont enfuies au plus profond de la roche et une longue progression dans des tunnels est nécessaire avant d’arriver aux points névralgiques. Il va de soit que les tunnels sont truffés de pièges. Une technique enseignée aux seigneurs nains du chaos et de laisser l’adversaire progresser et de provoquer l’éboulement, faire couler du magma ou inonder les tunnels quand l’armée adverse est entièrement (ou en grande partie) sous terre.

Une autre technique originale est de faire la même chose, mais à l’extérieur.

L’armée adverse se masse pour tenter un assaut, mais elle ne sait pas que les alentours, c'est-à-dire sur un rayon d’au moins 5 km , le sol est imbibé de pétrole . Il suffit donc d’une étincelle ou d’une flammèche pour provoquer un immense incendie qui réduirait à un tas de cendre l’armée adverse dans un feu de joie jubilatoire pour les nains du chaos.

Les deux dernières techniques sont utilisées cumulativement afin de causer les plus de perte possibles à l’assaillant.

Enfin, il ne faut pas oublier que les troupes du Nain Noir sont très loin d’être mauvaises au corps à corps et qu’une invasion massives risquerait de se voir prise à revers par les Indjiens ou la Waaagh de Super Gobelin qui a pour ordre de protéger l’Empire en priorité sur toute autre conquête, même si pour le moment, nul n’a été besoin de faire appels aux renforts non nains.

On voit que sur la conquête d’un territoire Nains du Chaos serait particulièrement coûteux en troupes pour un hypothétique territoire à jamais inexploitable et hostile. Le jeu n’en vaut vraiment pas la chandelle. C’est du moins ce qu’on pensé tous les voisins du Nain Noir jusqu’ à présent car il n’y eut jamais d’attaque digne de ce nom sur un territoire consolidé.

Les territoires maritimes sont tout aussi bien protégés si ce n’est plus. Tout le long du littoral se dresse des fortifications et des postes de tir très bien équipés en artillerie. De plus, l’artillerie utilise des projectiles différents de ceux utilisés sur les frontières terrestres. Il s’agit particulièrement d’abus et de missiles incendiaires ou perforants, car il s’agit moins de tuer les assaillants directement que de couler les bateaux d’invasion, bien qu’à très court terme, le résultat est le même. Les artilleurs s’entraînent d’ailleurs régulièrement au « tir à la momie » avec des projectiles incendiaires. Bien que visant spécifiquement les rois des tombes, leur entraiment s’avère efficace contre tout type d’ennemi.

Des rochers artificiels et des murailles sur la côte rendent un débarquement extrêmement difficile car s’il est difficile de détruire une muraille sur terre, cela est encore plus problématique de la mer, sur un frêle esquif exposé à l’artillerie (et aux éventuelles houles ou tempêtes). La côte est déjà entièrement fortifiée, même si dans la plupart des lieux, les fortifications sont assez sommaires. Bien entendu, les régions les moins protégées sont celle qui disposent déjà de protections naturelles telle des falaises ou des récifs. L’amélioration du dispositif de défense est en cours, même si pour le moment, priorité est donnée aux plaines côtières et aux cités maritimes.

Les éventuels pillards savent désormais que tenter une razia sur Indjia n’est vraiment pas une bonne idée, à supposer qu’ils soient parvenus à éviter les navires de guerre des nains du chaos.

Les ennemis potentiels

Ils son rares. Les Indjiens sous attaqués par les fanatiques (nom donné aux indjiens convertis au « dieu Nain Noir ») et essaient pour le moment de perdre le moins de terrain possibles. Il n’est pas pour le moment question de guerre offensive.

Les Ogres et les peaux vertes sont tenus en respects par Super Gobelin et ne semble que très peu enclins à venir sur les terres du Nain Noir.

Le Chaos à d’autre priorités, n’est pas un ennemi du Nain Noir et ne voudrait pas se priver du matériel de guerre des nains des ténèbres (canons , mais aussi armes et armures dont la qualité est reconnue et recherché par les serviteurs des dieu sombres)

Les Rois des Tombes et leur razias seraient peut être de dangereux adversaires si le territoire n’était pas aussi fortifié. En effet, n’est t’il pas infiniment plus simple de razzier les villages bretonniens sans défenses que de s’attaquer aux forteresses des nains du chaos ?

La même problématique se pose pour les elfes noirs qui seraient, de plus, très loin de leurs cités. Les hauts elfes ont vraiment d’autres priorités et les autres races ne connaissent pas les nains du chaos. Il ne semble pas y avoir de skavens dans la région.


Un jour je tuerai le Nain Blanc.Un jour je tuerai le Nain Blanc. Un jour je tuerai le Nain Blanc. un jour....
Revenir en haut Aller en bas
Turgon
Paladin Inquisiteur
Paladin Inquisiteur
Turgon

Nombre de messages : 1965
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 27/08/2005

Biographie du nain Noir Empty
MessageSujet: Re: Biographie du nain Noir   Biographie du nain Noir EmptyLun 31 Déc 2007 - 5:03

Les protections du Nain Noir sont impressionnantes; c'est vrai que la côte est vraiment le lieu le plus vulnérable car il n'y a pas ce cordon de sécurité que constituent les terres dévastées.

Pour sa part le seigneur Zargon n'a rien à craindre dans sa cité de Dur-Zharrukin, loin au nord. Les plaines dévastées rendent impossible toute expédition guerrière vers ses terres et seuls les robustes vaisseaux des Nains du Chaos sont capables de traverser les glaces des mers du Nord.

Je crois que pour les Nains du Chaos en général, le seul danger peut provenir des Skavens. Déjà ils sont bien résistants à la pollution, je pense qu'ils résistent le mieux à la pollution parmi toutes les autres races, et en plus ils se déplacent sous la terre, ils peuvent donc prendre les Nains du Chaos par revers. Il faut se méfier d'eux.


Un jour je brûlerai l'Athel Loren. Un jour je brûlerai l'Athel Loren. Un jour je brûlerai l'Athel Loren. Un jour...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Biographie du nain Noir Empty
MessageSujet: Re: Biographie du nain Noir   Biographie du nain Noir Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Biographie du nain Noir
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Schnauzer femelle nain noir de 2005 (78)
» Schnauzer nain noir - Spa Poitiers
» schnauze nain, noir et argent, 9ans
» BeetleJuice fait deja des caprices :) MP3 HELP
» Dark schnauzer nain

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Nains , Duardins , Fyreslayers et Kharadrons :: Brasserie de Karaz Rhun - Univers divers [Uniquement Nains] :: Wharmmer Battle V8 & Versions intérieures [WAR] :: [Nains du Chaos] La tour du Nain Noir V8 & versions intrieurs [Toutes les versions officielles de GW]-
Sauter vers: