Forum Nains , Duardins , Fyreslayers et Kharadrons

Jeux et loisirs
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion
Bienvenue Invité

Nouveautés:
Blog : Si vous souhaitez un mini article tout les jours qui parle de nains ou ce qui les concernent, c'est ici!

Pour ceux qui veulent "Discord" (logiciel vocale gratuit) entre Nains:
Demander l'adresse par mp à "Grodbur Kazgar" membre du forum.

Partagez
 

 Les Xetlak's Sons

Aller en bas 
AuteurMessage
un vil gueux
jeune nain
jeune nain
un vil gueux

Nombre de messages : 193
Age : 26
Localisation : Dijon (21)
Date d'inscription : 24/01/2008

Les Xetlak's Sons Empty
MessageSujet: Les Xetlak's Sons   Les Xetlak's Sons EmptyJeu 12 Juin 2008 - 8:48

Les Xetlak's Sons viennent de la planète Xetlak, un monde-ruche-jungle en surpopulation. Ce sont les marines du chapitre le moins doué jamais créé, ils portent réellement la poisse. Maints d'entre eux ont des récompenses honorifique ; ce sont la plupart du temps des insignes que leurs alliés leurs donnent pour qu'ils les laissent en paix. Les Xetlak's Sons portent souvent de noms à consonnance azteque ou maya (genre Huitzipolochtli joyeux ).

Dans ce sujet, j'écrirais les récits de leurs...heu...exploits sournois .
vous pouvez vous aussi en écrire, à condition de ne jamais impliquer dans...heu...le massacre plus d'une compagnie.

Premier récit : quand Harkonaugh a soif

Le frère-sergent Tandok criait. Il ne se demandait pas pourquoi, il criait. Il hurlait sa haine comme tous ses frères de combat à ses côtés. Tous hurlaient en chargeant leurs ennemis, tous ses frères du chapitre des Xetlak’s Sons. L’envie de meurtre qui l’assaillait faiblit à peine quand il abattit sa hache énergétique sur le crâne de l’hérétique le plus proche. Á mesure qu’il tuait, sa fureur augmentait. Il était dans un état d’exaltation où il se sentait invincible. Qu’importait ce tir au milieu du poitrail, il en tua le responsable aussitôt. Qu’importait cette épée plantée dans sa jambière, il abattit son propriétaire immédiatement. Les Space Marines renégats de la Dark Legion se précipitaient vers son escouade tel des moucherons autour d’une lampe, pour être aussitôt fauché. Tandok se mit à grogner : « Inutile de venir vous bousculer aux portes de la mort : elles vous sont grandes ouvertes, et le courant sacré de l’Empereur vous y entraîneras de toute façon. »
Les hérétiques portaient des armures énergétiques d’un noir de suie aux ornements de plastacier luisantes comme si le sang de leurs ennemis avait servi à les lustrer. C’était d’ailleurs très probable : Tandok avait vu plus tôt dans la bataille une armure se faire asperger de sang et l’absorber tout de suite, et les brèches de l’armure s’étaient refermées tout de suite, comme régénérées grâce au fluide vital. Les renégats de la Dark Legion étaient armés de bolters non-codex ornés de pointes et de crocs qui gigotaient en piaillant quand elles goûtaient à la chair. Tandok entrevit une étincelle de rage mêlée à un sentiment d’impuissance dans les yeux de l’ennemi le plus proche, avant qu’il ne lui fasse sauter la cervelle d’un bolt bien ajusté. Le frère-sergent ouvrit la bouche quand le crâne explosa. Le sang mêlé à la matière grise était chaud et légèrement salé. Tandok savoura le goût dans sa bouche avant d’avaler. Oui, il aimait déguster la mort de l’ennemi.
Il aperçut à la périphérie de son champ de vision le frère Daktlopl s’embraser, consumé par un tir de plasma. Poussant un hurlement de rage, il se retourna et couru tuer l’adorateur du chaos responsable. Soudain, sa haine s’éteignit. Juste devant lui se trouvait un véritable géant en armure tactique Dreadnought. Tandok croisa le regard de l’homme et celui-ci lui dit :
- Meurt, adorateur du faux Empereur. Je me nomme Harkonaugh, élu d’Ectelios, premier maître d’escouade de la Dark Legion et possesseur de la Masse d’Airain. Et je t’ordonne de mourir.
- Mon titre est moins glorieux, ordure. Je me nomme Tandok, chef d’escouade des Xetlak’s Sons et adorateur de l’Empereur. Et je t’emmènerai dans la tombe, si je dois mourir.
Et Tandok lança sa hache énergétique en direction de la tête du géant, seul point faible d’une armure Terminator. Harkonaugh accueillit son coup avec sa masse énergétique et brisa l’arme de Tandok. Celui-ci se trouva propulsé à terre tandis que le géant levait son arme pour porter le coup fatal…


Arkonaugh enfonça sa masse dans la cage thoracique de l’adversaire, éclaboussant de sang les environs. Il ouvrit la bouche. Le sang était chaud et légèrement salé. Délicieux. Harkonaugh savoura le goût dans sa bouche avant d’avaler. Oui, il aimait déguster la mort de l’ennemi. Il coupa court à ce moment de plaisir et se jeta de nouveau dans la mêlée.


Il y a 11 types de gens :
Ceux qui savent compter en binaire et les autres

Les Xetlak's Sons New-us10
En fait, je trouve cette bannière laide, mais bon...

Fournisseur de bière officiel de Karaz Rhun bière
Revenir en haut Aller en bas
Turgon
Paladin Inquisiteur
Paladin Inquisiteur
Turgon

Nombre de messages : 1965
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 27/08/2005

Les Xetlak's Sons Empty
MessageSujet: Re: Les Xetlak's Sons   Les Xetlak's Sons EmptyVen 13 Juin 2008 - 4:51

Ca va ils ne sont pas si mauvais ces Space Marines! :) Quoi de plus glorieux que de mourir pour l'empereur?


Un jour je brûlerai l'Athel Loren. Un jour je brûlerai l'Athel Loren. Un jour je brûlerai l'Athel Loren. Un jour...
Revenir en haut Aller en bas
un vil gueux
jeune nain
jeune nain
un vil gueux

Nombre de messages : 193
Age : 26
Localisation : Dijon (21)
Date d'inscription : 24/01/2008

Les Xetlak's Sons Empty
MessageSujet: Re: Les Xetlak's Sons   Les Xetlak's Sons EmptySam 14 Juin 2008 - 10:50

Je ne sais pas trop... mourir pour Grimnir ? tir la lanque

La suite : un petit jeu...

« Aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaah ! », hurla Koltlan.
Le tourmenteur l’avait en sa possession depuis à peine cinq minutes et le Xetlak’s Son voulait déjà ne jamais être né. La bataille de ce matin s’était très mal passé. Ils avaient lamentablement échoué dans la divine tâche que leur avait donné l’Empereur : protéger le…
-Aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaah !
-Veux-tu bien arrêter de crier ? Ce serait plus facile pour moi si tu cessais de gesticuler pendant que j’expérimente cette méthode de torture.
-Espèce d’ordure ! Que vous ai-je fait pour devoir souffrir autant ?
-Tu existes…
-Aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaah !
Le tourmenteur avait retourné profondément sous scalpel dans la plaie ouverte qu’il lui avait ouverte dans le ventre, provoquant une effusion de sang. L’eldar fouilla dans les boyaux de Koltlan, provoquant des spasmes de douleur chez celui-ci, attrapa quelque chose de rouge et de grummeleux entre l’estomac et le junegulum et le porta à la bouche de son prisonnier.
-Avale cela, et dis-moi ce que c’est. Devine grâce au goût.
-Plutôt crever !
-Ne t’inquiète pas, cela arrivera bien assez tôt.
-Engeance impie ! Sale xenos ! Adorateur de faux dieux !
-Holà ! Je suis choqué ! J’ai déjà entendu mieux en matière d’insultes de la part d’un sujet mourrant.
-Va crever ! Ordure !
-Il me semble que tu m’as mal compris quand je t’ai dit ‘avale ça’. C’était un ordre, pas une proposition.
-Eldar corrompu ! M…
Le tourmenteur fit taire Koltlan en lui enfonçant une aiguille dans un nerf de la mandibule, forçant le Xetlak’s Son à ouvrir la bouche bien malgré lui. Il y enfourna l’organe puis retira brusquement son instrument de la mâchoire de l’Astartes, provoquant la fermeture de la bouche. Kotlan grimaça de dégoût quand le rein se creva, libérant son contenu odorant. Le tourmenteur enfonça un objet ressemblant à un vibro-fer dans le crâne de Kotlan. Le pointe d’adamantium perça plusieurs nerfs avant d’atteindre son but dans le cortex du Marine encore vivant. Kotlan se retrouva avec surprise en train d’avaler sa propre substance urinaire malgré ce que sa conscience lui dictait. Sa gorge lui sembla brûler.
-Aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaah !
-Tu souffre n’est-ce pas ? Et pourtant, ça n’est que le début

Le grand voïvode Drakemanaël se reposait tranquillement dans sa tente en peau (de quelle peau elle était faite, je ne pourrais vous le dire). Son doux sommeil peuplé de sombres rêves fût soudain interrompu par des hurlements. Avec colère, le voïvode se précipita hors de sa tente et se dirigea vers l’atelier de son tourmenteur.
-Alarnel, ce que tu fais est ineldar ! Mets un peu plus de zèle et de volonté dans tes actes, cette douce symphonie est à peine perceptible depuis ma tente de repos.
-Bien maître, j’essayerais de persuader mon sujet de bien vouloir m’aider en me facilitant la tache.
Il ricana avec un sourire sournois qui était étrangement distendu à cause de la peau tendue de son visage, attachée avec des rivets au crâne. Ce rictus de joie le faisait étrangement ressembler au visage la masse informe, sanguinolente et hurlante qui se trouvait sur le chevalet au centre de la pièce. Alarnel retourna à ses morbides occupations en ricanant :
« Mon ami, que dirais-tu d’un petit jeu ? Tu dois résister le plus longtemps possible sans crier avec du jus de citrus dans toutes tes plaies. »


Il y a 11 types de gens :
Ceux qui savent compter en binaire et les autres

Les Xetlak's Sons New-us10
En fait, je trouve cette bannière laide, mais bon...

Fournisseur de bière officiel de Karaz Rhun bière
Revenir en haut Aller en bas
Turgon
Paladin Inquisiteur
Paladin Inquisiteur
Turgon

Nombre de messages : 1965
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 27/08/2005

Les Xetlak's Sons Empty
MessageSujet: Re: Les Xetlak's Sons   Les Xetlak's Sons EmptySam 14 Juin 2008 - 11:16

Pas de chance pour ce marine d'être tombé entre les mains d'un Eldar Noir! très en colère très en colère a quand la vengeance?


Un jour je brûlerai l'Athel Loren. Un jour je brûlerai l'Athel Loren. Un jour je brûlerai l'Athel Loren. Un jour...
Revenir en haut Aller en bas
un vil gueux
jeune nain
jeune nain
un vil gueux

Nombre de messages : 193
Age : 26
Localisation : Dijon (21)
Date d'inscription : 24/01/2008

Les Xetlak's Sons Empty
MessageSujet: Re: Les Xetlak's Sons   Les Xetlak's Sons EmptySam 14 Juin 2008 - 11:20

qu'ils essayent, au moins joyeux !

la suite : le réveil de la mort

Tantkloch marchait au milieu des cadavres et des machines détruites. Il s’arrêtait de temps à autres quand il voyait du mouvement. Si c’était un frère de combat blessé, il appelait un apothicaire ; si c’était un ennemi, il dispensait avec joie les soins que pouvaient prodiguer son pistolet bolter, achevant ainsi les dernières créatures mécaniques à la physiologie squelettique qui restaient sur le champ de bataille. Avec quelle facilité les Xetlak’s Sons avaient repoussé l’ennemi ! Bien que lui et ses frères étaient les seuls vifs restant sur le sol de la planète, il lui semblait qu’ils pouvaient vaincre l’ennemi. Une semaine plus tôt, les nécrons avaient surgi des montagnes au nord-est de la cité-ruche Anap. Le seul lieu que les impériaux avaient réussi à tenir était la chapelle de Sainte Rabla, où était conservé le corps de la sainte. Les Xetlak’s Sons avaient été envoyé de Xetlak dans le but de la protéger des xenos. C’était chose faite. Les nécrons ne reviendraient plus.

Tantkloch ne comprenait plus rien. Pendant une journée entière, il lui semblait que la victoire était pour les Space Marines. Pendant une journée, il n’avait vu des nécrons que leurs cadavres. Puis, dans un éclair vert, un squelette métallique était apparu au milieu de ce qui servait de fosse à xenos, avait fait exploser les gardes dans un nuage rouge de sang vaporeux et avait éclairé les corps d’une lueur provenant de l’orbe qu’il tenait. Tous s’étaient alors relevés. Pis encore, les nécrons avaient reçu des renforts venus du sol ; des xenos drapés des peaux de leurs ennemis et armés de longues lames en guise de doigts. Les renforts ennemis venaient aussi des airs : le ciel s’était obscurci quand des milliers de minuscules machines insectoïdes étaient venus, quand des gigantesques blocs de pierre monolithiques s’étaient ébranlés et distribuaient la mort aux alentours ou encore quand des sortes de guerriers, montés sur des plates-formes anti-grav, s’étaient rapprochés pour mieux atteindre les défenseurs de la chapelle. Tantkloch frémit légèrement quand il vit le frère-sergent Atchokl mourir à ses côtés.
En se protégeant de son bouclier en peau de Pkotladon, il chargea un xenos portant une lourde arme et qui se distinguait de la masse par sa taille. Tantkloch rugit de même que son pistolet bolter dans sa main. Au moment où il s’apprêtait à frapper, il sentit une douleur aigue dans son pied gauche et y trouva planté le halo de fer du chapelain Klapcho, lequel était foulé par les pas des amis comme des ennemis. Le sang coulait en quantité de sa plaie et il se sentait affaiblir à mesure que sa vie s’écoulait par son pied. L’immortel que Tantkloch avait chargé lui présenta son sinistre sourire, celui que les crânes sont condamné à faire pour toujours. Lentement, l’immortel leva son arme. Lentement, les deux faisceaux de lumière qu’émettait le fusil d’assaut à fission gagnèrent en intensité. Heureusement pour Tantkloch, les dernières gouttes de sa vie s’écoulaient le long du halo de fer planté dans son pied. Il sombra dans les ténèbres avant que la douleur de la fission ne puisse l’atteindre.

Le seigneur nécron marchait parmi les cadavres. Il s’arrêtait de temps à autres, soit pour réveiller les guerriers endormis, soit pour achever les humains agonisants. Les nécrons avaient enfin nettoyés cette planète de la vie. Ils pouvaient continuer la rouge moisson des dieux maintenant qu’ils étaient réveillés. Pendant des millénaires entiers, il avait dormi. Pendant des millénaires, il n’avait plus vu de vivants. Les nécrons avaient été choisis par les C’tans dans le but de les servir. C’était chose faite. La vie ne reviendra plus.


Il y a 11 types de gens :
Ceux qui savent compter en binaire et les autres

Les Xetlak's Sons New-us10
En fait, je trouve cette bannière laide, mais bon...

Fournisseur de bière officiel de Karaz Rhun bière
Revenir en haut Aller en bas
Turgon
Paladin Inquisiteur
Paladin Inquisiteur
Turgon

Nombre de messages : 1965
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 27/08/2005

Les Xetlak's Sons Empty
MessageSujet: Re: Les Xetlak's Sons   Les Xetlak's Sons EmptySam 14 Juin 2008 - 11:59

Une nouvelle défaite pour les space marine, qui n'avaient qu'à regarder où mettre les pieds lol Mouais


Un jour je brûlerai l'Athel Loren. Un jour je brûlerai l'Athel Loren. Un jour je brûlerai l'Athel Loren. Un jour...
Revenir en haut Aller en bas
Turgon
Paladin Inquisiteur
Paladin Inquisiteur
Turgon

Nombre de messages : 1965
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 27/08/2005

Les Xetlak's Sons Empty
MessageSujet: Re: Les Xetlak's Sons   Les Xetlak's Sons EmptySam 14 Juin 2008 - 11:59

Ca change des histoires où les space marines ne font que gagner.


Un jour je brûlerai l'Athel Loren. Un jour je brûlerai l'Athel Loren. Un jour je brûlerai l'Athel Loren. Un jour...
Revenir en haut Aller en bas
un vil gueux
jeune nain
jeune nain
un vil gueux

Nombre de messages : 193
Age : 26
Localisation : Dijon (21)
Date d'inscription : 24/01/2008

Les Xetlak's Sons Empty
MessageSujet: Re: Les Xetlak's Sons   Les Xetlak's Sons EmptySam 14 Juin 2008 - 12:41

tu parles !

la suite : la Waaagh ! Gordrog

Gordrog beuglait comme tous les membres de sa Waaagh!. Tous ensembles, d’ailleurs beuglaient : « Waaagh!. » La marée verte défendait le monde que les Space Marines voulaient récupérer. Nul n’empêcherait la constitution de l’empire de Kul, le boss de la Waaagh! de Gordrog.
Gordrog était l’ork le plus riche et rusé de son clan. La raison était que dès qu’il voyait un mort à terre, il se précipitait pour lui arracher les dents. Pour l’instant, nul n’était tombé ; Gordrog devait donc, en toute lojik, tuer quelqu’un. Il était sûr qu’il serait le premier à tuer car étant donné qu’il était le plus rusé, Mork veillait sur lui. La mêlée dans laquelle étaient engagées les deux armées s’éclaircie et l’ork pu enfin voir l’ennemi de près. Les Astartes du chapitre des Xetlak’s Sons portaient des boit’ de conserv bleues et rouges et étaient presque tous armés de pistolets bolter et de boucliers en écailles rouges. Celles-ci rappelèrent à Gordrog la peau du Squiggoth du big boss Kul. Gordrog chargea celui qui n’avait pas de casque. En effet, sa ruse lui disait que sans casque, les dents seraient plus faciles à arracher. Le Xetlak’s Son vit l’ork se précipiter vers lui et recula légèrement pour mieux encaisser le choc, ce qui le fit trébucher. Le Marin’boy s’affala lamentablement par terre et Gordrog s’interrompit, interloqué. D’habitude, les zhom étaient tout de même plus coriace. L’ork resta planté là en riant face au Marine qui se relevait, son armure couverte de boue. Gordrog était agité de spasmes incontrôlables qui l’empêchèrent de réagir avant que l’Astartes lui tranche la tête. Ce qui mit fin à ses moqueries et à sa vie.

Huatok lança un coup de talon dans le corps décapité du peau-verte qui s’écroula. Il se dirigea ensuite vers un nob et, camouflé par la boue qui recouvrait la céramite, il lui découpa la peau du ventre à l’aide des pointes acérées de son bouclier sans que l’ork ne le voie. Le nob lâcha ses armes et tenta piteusement de rassembler ses tripes dans leur logement habituel. Huatok mit fin à ses souffrances d’un tir de bolter dans le crâne du peau-verte. La boîte crânienne explosa en envoyant des fragments d’os frapper le front de l’Astartes. Ils n’étaient pas propulsés avec assez de force pour lui rentrer dans la tête mais sa vision se troubla un instant, sous le choc. Il n’aperçut pas distinctement le big boss qui lui fonçait dessus et na se rendit compte de sa présence que lorsqu’il sentit les pinces énerjétik de l’ork lui broyer la moelle épinière, paralisant ses membres inférieurs. Huatok n’eut pas besoin de ses jambes longtemps, de toute façon. Kul lui défonça la cage thoracique d’un coup de crosse de Fling’ bien placé. Les Xetlak’s Sons avaient perdu la bataille dès le début, les orks étant bien trop nombreux pour les faibles effectifs que les Astartes avaient envoyés. Kul arracha la bourse que ce rusé de Gordrog portait perpétuellement sur lui et compta les dents qui s’y trouvaient. Cinquante-neuf. Satisfait de sa prise, Kul partit achever les derniers Xetlak’s Sons.

-Squiggoth, mon peuti Squiggoth. Tu veu la bohn viand ke Kul t’a aporté ?
-GRWAAAAAARGH ! » répondit le petit squiggoth.
Il s’avança d’un geste empressé, piétinant les quelques grots qui tentaient de le maintenir en place. Kul recula d’un bon mètre avant de dire :
-Ci tu la veu, on va dabor tèguisé lé défance. On a une batay a gagné.
-Boss, l’apostropha le chaman, jeu croa pa k’y conpran l’ork. Tu feurè mieu de lui pacé la bouf tou’d’suit é on sokupeura de lui fèr lé kro, kom on fè d’abitud.
-ouè, cè se ke jeu voulé dir. Krok’sa, goggoth !
Celui-ci attrapa le corps édenté et désarmé de Huatok. Le souvenir de l’Astartes disparu dans les méandres du système gastrique du squiggoth.


Il y a 11 types de gens :
Ceux qui savent compter en binaire et les autres

Les Xetlak's Sons New-us10
En fait, je trouve cette bannière laide, mais bon...

Fournisseur de bière officiel de Karaz Rhun bière
Revenir en haut Aller en bas
Turgon
Paladin Inquisiteur
Paladin Inquisiteur
Turgon

Nombre de messages : 1965
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 27/08/2005

Les Xetlak's Sons Empty
MessageSujet: Re: Les Xetlak's Sons   Les Xetlak's Sons EmptySam 14 Juin 2008 - 14:19

Les Xetlak on les envoie sciemment en sous effectifs parce qu'on sait qu'ils vont perdre de tt façon, ou ils perdent parce qu'ils n'ont aucune chance? Faudrait faire le récit d'une bataille où ils se débrouillent pour perdre alors que tout est en leur faveur. :)


Un jour je brûlerai l'Athel Loren. Un jour je brûlerai l'Athel Loren. Un jour je brûlerai l'Athel Loren. Un jour...
Revenir en haut Aller en bas
Turgon
Paladin Inquisiteur
Paladin Inquisiteur
Turgon

Nombre de messages : 1965
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 27/08/2005

Les Xetlak's Sons Empty
MessageSujet: Re: Les Xetlak's Sons   Les Xetlak's Sons EmptyDim 15 Juin 2008 - 6:13

A moi!

Cette fois, le Space Marine Ketzlakoatl des Xetlak's Sons n'avait pas face à lui un affreux démon majeur, ni un gigantesque et brutal Big Boss Ork, ni un impitoyable Seigneur Phénix, ni un mortel Necron. A vrai dire, son adversaire n'était même pas un représentant moyen de l'une des races précitées. Non, son adversaire était un gretchin.

Cette pathétique petite créature verdâtre, qui n'arrivait qu'au genou du puissant combattant de l'Impérium, se trouvait à quelques pas seulement de lui. Il n'y avait âme qui vive à plusieurs centaines de mètres à la ronde dans la morne plaine où la veille, les Xetlak's et la Waagh du Gros Mek Zarbakk se sont livrés une féroce bataille...s'étant achevée bien entendu par la déroute des Marines. Les orks étaient partis depuis longtemps ravager les riches cités de la planète situées plus au sud alors que les Xetlak's survivants s'étaient repliés dans les ruines d'une ancienne forteresse. Ketzlakoatl avait été envoyé en reconnaissance pour vérifier qu'il n'y avait plus de danger, et voilà qu'il croisait ce peau-verte misérable, probablement oublié par son maitre sur le champ de bataille. Le Space Marine savourait son sentiment de supériorité en observant les agissements désespérés du grot. Celui-ci, armé d'une des armes les plus primitives que Ketzlakoatl ait jamais vu, un simple tube de métal rouillé attaché à un bout de bois par un rouleau de skotch avec un trombone déplié en guise de détente, tentait frénétiquement de recharger sa pétoire en fourrant dans le fut une munition d'autocanon impérial. Il n'avait aucune chance, Ketzlakoatl allait pouvoir prendre la revanche sur les orks, venger ses frères morts au combat en mettant fin à la vie de ce sinistre xenos. Il s'approcha encore, pour pouvoir voir les reflets de la peur et de la souffrance dans les yeux du grot. Puis, lentement, il porta la main à sa ceinture et leva son bolter. Celui-ci lui semblait tellement léger qu'il n'avait aucun mal à le tenir d'une seule main. La haine et la rage avaient sans doute décuplé sa force. Le Space Marine visa précautionneusement la tête de son adversaire qui à présent, s'efforçait de faire rentrer dans le canon un petit bout de tissu qu'il poussait avec une brindille. Ketzlakoatl laissa durer le suspense, il voulait que son ennemi garde espoir de survivre jusqu'au dernier moment, car la déception ne sera pour lui que plus grande. Enfin, le grot termina sa besogne et pointa son arme rustique sur le Space Marine. Maintenant, pensa Ketzlakoatl avec un rictus mauvais. Il imaginait déjà la sourde détonation de la mise à feu, le vrombissement léger du bolt progressant dans le fut, puis le crac sonore lorsque la munition sortait à l'air libre avant de frapper le crâne de son ennemi avec un bruit de succion. Et il pressa la détente.

Le bolter émit un petit "clic" puis resta silencieux.

Au même moment, le grot tira son trombone de toutes ses forces, il y eut une explosion suivie d'un panache de fumée, et dans la seconde suivante la tête du Space Marine exposa tel un melon trop mur.

La dernière pensée de Ketzlakoatl fut: "Par l'empereur, mais pourquoi ai-je encore oublié de vérifier mon chargeur!"


Un jour je brûlerai l'Athel Loren. Un jour je brûlerai l'Athel Loren. Un jour je brûlerai l'Athel Loren. Un jour...
Revenir en haut Aller en bas
le nain noir
Maître Nain du Chaos
Maître Nain du Chaos
le nain noir

Nombre de messages : 1289
Localisation : Auxerre
Date d'inscription : 05/06/2005

Les Xetlak's Sons Empty
MessageSujet: Re: Les Xetlak's Sons   Les Xetlak's Sons EmptyDim 15 Juin 2008 - 16:40

C'est vraiment super. C'est un très bon texte.
J'ai envie de continuer mon chapitre ( qui progresse en temps réel même quand je ne rédige pas).


Un jour je tuerai le Nain Blanc.Un jour je tuerai le Nain Blanc. Un jour je tuerai le Nain Blanc. un jour....
Revenir en haut Aller en bas
un vil gueux
jeune nain
jeune nain
un vil gueux

Nombre de messages : 193
Age : 26
Localisation : Dijon (21)
Date d'inscription : 24/01/2008

Les Xetlak's Sons Empty
MessageSujet: Re: Les Xetlak's Sons   Les Xetlak's Sons EmptyMar 12 Aoû 2008 - 10:17

Eh ! ça faisait longtemps ! j'ai pas écrit de nouvelles histoires mais j'ai un copain qui en a fait une :

Le Frère-Capitaine Yupanqui, maître de la 2ème Compagnie de Combat du Chapitre des Xetlak’s Sons, décoré de la Croix de Guilliman de Première classe, pour ses talents martiaux et stratégiques exceptionnels, savourait sa victoire. Il avait attaqué, à la tête d’une compagnie complète de son chapitre, une base de la Dark Legion. Dans la plus grande discrétion, ses hommes s’y était infiltrés, puis avait fait exploser le complexe. Désormais, les glorieux serviteurs de l’Empereur en armures rouges et bleues terminait d’achever les rares survivants, dans la lueur d’un soleil levant. Le seul détail qui aurait pu inquiéter Yupanqui était la très faible résistance qu’avait rencontré ses guerriers, mais le général n’y prétait pas attention, justifiant cela par les dégâts qu’avait dû causer l’explosion.
Soudain, un petit groupe de guerriers chaotiques sortit des ruines. Yupanqui donna l’ordre à ses guerriers de charger, mais il fut terrifié en voyant ce qui se passa. Le dirigeant du groupe prononça des paroles incompréhensibles, puis lui et ses guerriers devinrent tout à coup comme fous furieux, chargeant les malheureux Impériaux qui se firent déchiqueter dans une fontaine de sang. Le Frère-Capitaine donna alors l’ordre à son artillerie de les prendre pour cible, mais même les obus de siège semblaient ne pas les atteindre. Alors, ralliant ses guerriers, Yupanqui décida de les charger, une fois pour toute. Il dégaina sa lame bénie par l’Archevêque de Tarsis Ultra lui-même, confiant, et marcha avec détermination vers les derniers Chaotiques, chantant le Credo Impérial.


Les pensées défilaient à toute vitesse dans la tête de Khorgoth. Il dirigeait cette confrérie depuis des années, et toujours sa fureur l’accompagnait. Son maître Hectelios avait vu juste. Il avit réussi à attirer le chapitre des Xetlak’s Sons vers cette avant-poste désaffecté, occupé uniquement par une escouade de Marines du Chaos, afin de prévenir toute éventuelle attaque. Mieux, le Seigneur de la Dark Legion avait entraîné ses ennemis dans un piège, en renforçant le bâtiment de l’escouade Furor, contre qui les Loyalistes n’avait aucune chance. Korgoth sourit à cette pensée. Il aperçut au loin le Général ennemi, dans son armure verdâtre peinturlurée de rouge. Il chargea.
Le goût du sang réveilla ses instincts les plus violents, sensation qu’il adorait. Sa lame tranchait os et viscères, et de sa main libre il égorgeait ses victimes, leur arrachant la tête pour la broyer dans des gerbes de sang. Déjà les « glorieux guerriers de l’Empereur » commençaient à fuir, pour éviter d’être tués. C’était sur ceux-là que se jetaient en premier les Chaotiques. Le massacre continua.
Enfin, Korgoth parvint jusqu’au Général ennemi, qui affichait déjà un sourire de vainqueur. Ce sourire se transforma en une expression d’horreur et de douleur lorsque le serviteur des Dieux lui transperça le tronc avec sa lame. Pour achever son adversaire, Korgoth y grava une étoile du Chaos, et quand toute lueur de vie eut quitté le regard de sa victime, il continua sa tuerie sur d’autre Marines.
Ce jour-là, plus de cent-vingt loyalistes périrent dans d’atroces souffrances. Et désormais, leurs noms sont ignorés par leurs frères, car leurs meurtriers furent les cinq guerriers de l’escouade du Chaos Furor, qui ne souffrit d’aucune perte. Glorieuse mort pour les glorieux Xetlak’s Sons, pris par surprise par un ennemi supérieur en nombre… « Et ils ne connaîtront pas la peur… »

Marrant, hein ?


Il y a 11 types de gens :
Ceux qui savent compter en binaire et les autres

Les Xetlak's Sons New-us10
En fait, je trouve cette bannière laide, mais bon...

Fournisseur de bière officiel de Karaz Rhun bière
Revenir en haut Aller en bas
un vil gueux
jeune nain
jeune nain
un vil gueux

Nombre de messages : 193
Age : 26
Localisation : Dijon (21)
Date d'inscription : 24/01/2008

Les Xetlak's Sons Empty
MessageSujet: Re: Les Xetlak's Sons   Les Xetlak's Sons EmptyDim 10 Mai 2009 - 4:12

Schéma de couleur fait sur l'excellent site The Bolter and Chainsword

Space Marine Normal

Terminator


Il y a 11 types de gens :
Ceux qui savent compter en binaire et les autres

Les Xetlak's Sons New-us10
En fait, je trouve cette bannière laide, mais bon...

Fournisseur de bière officiel de Karaz Rhun bière
Revenir en haut Aller en bas
Turgon
Paladin Inquisiteur
Paladin Inquisiteur
Turgon

Nombre de messages : 1965
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 27/08/2005

Les Xetlak's Sons Empty
MessageSujet: Re: Les Xetlak's Sons   Les Xetlak's Sons EmptyDim 10 Mai 2009 - 7:04

Citation :
Il y a 11 types de gens :
Ceux qui savent compter en binaire et les autres

Désolé, tu fais partie de la deuxième catégorie joyeux


Un jour je brûlerai l'Athel Loren. Un jour je brûlerai l'Athel Loren. Un jour je brûlerai l'Athel Loren. Un jour...
Revenir en haut Aller en bas
Gotrek Barbecuivrée
Âge Adulte nain
Âge Adulte nain
Gotrek Barbecuivrée

Nombre de messages : 263
Localisation : Québec
Date d'inscription : 22/09/2008

Les Xetlak's Sons Empty
MessageSujet: Re: Les Xetlak's Sons   Les Xetlak's Sons EmptyDim 10 Mai 2009 - 19:06

11, en binaire, ça fait 2 en commun joyeux


"Votre parole nous suffit, Felix Jaeger. Pour nous, la promesse d'un guerrier est une chose sacrée, plus dure que la pierre et plus immuable que les montagnes. Nous ne demandons rien d'autre."
Revenir en haut Aller en bas
Turgon
Paladin Inquisiteur
Paladin Inquisiteur
Turgon

Nombre de messages : 1965
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 27/08/2005

Les Xetlak's Sons Empty
MessageSujet: Re: Les Xetlak's Sons   Les Xetlak's Sons EmptyDim 10 Mai 2009 - 23:47

Eh non! joyeux 2 c'est 10 en binaire :icon82:


Un jour je brûlerai l'Athel Loren. Un jour je brûlerai l'Athel Loren. Un jour je brûlerai l'Athel Loren. Un jour...
Revenir en haut Aller en bas
Waylander
Longue barbe
Longue barbe
Waylander

Nombre de messages : 842
Age : 34
Localisation : New York
Date d'inscription : 11/09/2008

Les Xetlak's Sons Empty
MessageSujet: Re: Les Xetlak's Sons   Les Xetlak's Sons EmptyLun 11 Mai 2009 - 5:03

Et attendez un peu que jean claude van dame s'inscrive sur ce forum... vous allez voire combien ça fait 11 en langage jcvd... Pouce OK
Revenir en haut Aller en bas
Gotrek Barbecuivrée
Âge Adulte nain
Âge Adulte nain
Gotrek Barbecuivrée

Nombre de messages : 263
Localisation : Québec
Date d'inscription : 22/09/2008

Les Xetlak's Sons Empty
MessageSujet: Re: Les Xetlak's Sons   Les Xetlak's Sons EmptyLun 11 Mai 2009 - 5:18

loll...tu as raison. Je viens de le remarquer, juste avant de voir ta réponse!!! maboule


Comme quoi, on est 10 à pas savoir compter en binaire... grandtueur


"Votre parole nous suffit, Felix Jaeger. Pour nous, la promesse d'un guerrier est une chose sacrée, plus dure que la pierre et plus immuable que les montagnes. Nous ne demandons rien d'autre."
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Les Xetlak's Sons Empty
MessageSujet: Re: Les Xetlak's Sons   Les Xetlak's Sons Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Xetlak's Sons
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les " SONS OF KHORNE"
» Forces de frappe des SONS' OF KHORNE
» Thousand Sons
» [SMC - liste]1750 pts de chaos - Thousand sons pré hérésie
» Tousand Sons

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Nains , Duardins , Fyreslayers et Kharadrons :: Avant-post de Karaz Rhun - Divers :: [Games workshop] Autres jeux [Spécial]-
Sauter vers: