Forum Nains , Duardins , Fyreslayers et Kharadrons
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Forum Nains , Duardins , Fyreslayers et Kharadrons

Jeux et loisirs
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion
Bienvenue Invité

Nouveautés:
Blog : Si vous souhaitez un mini article tout les jours qui parle de nains ou ce qui les concernent, c'est ici!

Pour ceux qui veulent "Discord" (logiciel vocale gratuit) entre Nains:
Demander l'adresse par mp à "Grodbur Kazgar" membre du forum.
Le Deal du moment : -20%
Nike MD Runner 2
Voir le deal
51.97 €

 

 La baronnie de Leonfort.

Aller en bas 
3 participants
AuteurMessage
Turgon
Paladin Inquisiteur
Paladin Inquisiteur
Turgon

Nombre de messages : 1965
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 27/08/2005

La baronnie de Leonfort. Empty
MessageSujet: La baronnie de Leonfort.   La baronnie de Leonfort. EmptyMer 15 Nov 2006 - 14:32

Je vais publier mes délires sur mon armée bretonnienne ici, sait-on jamais....

Mon armee bretonnienne est originaire de la baronerie un fief situe dans une region assez sauvage et peu civilisee de la Bretonnie,les contreforts septentrionaux du massif d'Orquemont.

La baronnerie est en dependance directe d'une comte voisine, celle de Rocreal(dont le dirigeant sera mon seigneur sur Hippogriphe), qui appartient elle-meme au duche de Quenelles. Cependant, les terres de Leonfort sont assez independantes et n'entretiennent que peu de rapports avec leur duche suzerain; le domaine etant situe a la frontiere entre
Quenelles, Bastogne et Parravon, et non loin de la foret de Chalons. Ainsi, le baron prete main forte a chacun des dirigeants de ces duchesvoisins sans etre le vassal d'aucun d'entre eux.

Le Baron actuel est Michel de Leonfort. C'est un homme distant, reveur et peu pragmatique.
A l'age de 29 ans, il n'a jamais entame la Quete du Graal et n'a toujours pas trouve de compagne, ce qui en fait une veritable exeption parmi les nobles bretonniens.

A l'epoque ou il etait chevalier errant, Michel ne se distinguait guere des autres membres de la chevalerie, revant d'hauts faits d'armes et contant fleurette aux jeunes filles. Cependant, ses parents, pensant le marier, firent venir a Leonfort une demoiselle de noble famille d'un fief de Quenelles. Alors que le cortege s'approchait du chateau, l'escorte de la jeune fille subit une attaque mysterieuse et la prophetesse de Rocreal, alors en visite a Leonfort, identifia une grotte dans les montagnes avoisinantes comme lieu de provenance de l'attaque.

Voici(ce que crut le pere de Michel), l'occasion revee de permettre a son fils d'assouvir ses reves de gloire et, du meme coup, d'ameliorer son influence grace a la genereuse dot de la demoiselle. Michel se fit donc remettre la quete du nettoyer la caverne, avec comme recompense le titre de Chevalier du Royaume et la main de la "jeune fille en detresse".
Il partit un matin, juche sur son destrier au carapacon respelendissant de gueles et d'azur, son armure venant d'etre astiquee et netoyee avec le plus grand soin brillant au soleil; il avait accroche une tresse de cheveux de sa bien aimee sur sa lance, et celle ci flottait a present dans la legere brise...

Il revint trois jours plus tard, au soir, a pieds. Sans prononcer la moindre parole il traversa le village dont les habitants s'enfuyaient a son approche, tant son aspect etait horrible. Sonarmure entierement couverte de sang et de fluides noiratres, les lambeaux de son tabard pendant piteusement, la main droite aggripant convulsivement le troncon de son epee, une
terrible balafre en travers de la pointrine, dont la plaque d'armure etait proprement dechiquetee, il gravit la colline et entra dans le chateau alors que le diner etait sur le point de commencer. Le silence se fit alors qu'il traversa lentement la grand-salle et s'approchea du siege de ses parents. Il leva sa main gauche qui tenait un petit sac, puis l'ouvrit, faisant
tomber au sol un horrible heaume noir et or, sculpte en forme de crane et recouverts de runes et de signes impies. La Prophetesse sut alors quelle terrible meprise fit elle sur la nature de la creature de la grotte, mais il fut trop tard.

Le pere de Michel ne sut que dire, et alors le jeune chevalier se tourna lentement sur ses talons et quitta la salle. Il monta tout droit dans sa tour et s'y enferma. Personne ne savait que faire, mais theoriquement, Michel avait rempli sa quete, donc il devait etre adoube chevalier.
Les preparatifs a la ceremonie durerent une semaine, et pendant tout ce temps Michel ne donna aucun signe de vie. Ce n'est que le jour de la ceremonie que des serviteurs venus le chercher trouverent la porte ouverte, et le jeune bretonnien agenouille devant son petit autel de la Dame, en priant. Il gardait le meme accoutrement depuis le soir memorable et c'est ainsi vetu qu'il s'est presente a son adoubement. Les premiers mots qu'il prononca furent ceux du Serment du Chevalier.

Peu a peu, Michel s'est remis de son experience, bien que personne ne sut jamais ce qu'il eut a affronter, sauf peut etre la Prophetesse, qui s'est bien gardee d'en parler a qui que ca soit. Malgre tout, le chevalier resta a tout jamais taciturne, distrait et tourmente de cauchemars dont il ne trouve refuge qu'aupres de la Dame qu'il prie bien plus assudument que
n'importe qui d'autre, passant parfois des nuits entieres devant l'autel et ayant fait eriger une chapelle plus grande et plus belle dans son fief.
Quant au mariage, le pere de Michel dut, malgre lui, renoncer a la dot et faire courtoisement savoir a la demoiselle que maintenant, le chemin menant chez elle etait libre de tout obstacle.

Il ne fut pas necessaire d'en dire davantage car celle ci s'est eprise d'un nobliau imperial de passage, s'enfuit avec lui et, apres une vie courte mais mouvementee, succomba lors de la Tempete du Chaos alors que son mari et elle tentaient de faire fortune en recoltant les objets de valeur sur les champs de bataille et qu'ils sont tombes sur un Chien du Chaos pas tout a fait mort qui errait la ayant des objectifs semblables.

La mere de Michel, chagrinee de voir son fils devenir ombre de lui meme, tomba malade et se consuma en un rien de temps.
Son pere regna encore quelque annees, mais, finallement desenchante de la vie, quitta son chateau et partit en quete du Graal. Il ne fut jamais revu chez lui, mais des vagues rumeurs parlant du "Baron de Leonfort" ayant conduit une charge suicidaire d'une trentaine de chevaliers errants sur l'escorte personelle du Seigneur Demon Be'Lakor finirent par arriver dans
la baronnie avec les chevaliers rentres de Middenheim.

Ainsi, Michel se retrouva en tant que Baron. Cependant, il n'assuma jamais son titre et se desinteresse totalement de l'administration du domaine, confiant cette tache a son fidele prevot Amallric [moi heheh] a qui il accorde une confiance aveugle. Michel n'organise jamais de chasses et est rarement present a un festin. Ce n'est que lorsque ses terres sont
menacees par un ennemi que le Baron devient un autre homme. Anime d'une rage froide, il etonne tous les chevaliers de la region par la rapidite et le talent avec lequels il commande ses troupes, et plusieurs lais ont etes composes par les menestrels du chateau relatant ses faits d'armes.

Ca ira pour le premier jour, bonne lecture!
Revenir en haut Aller en bas
le nain noir
Maître Nain du Chaos
Maître Nain du Chaos
le nain noir

Nombre de messages : 1289
Localisation : Auxerre
Date d'inscription : 05/06/2005

La baronnie de Leonfort. Empty
MessageSujet: Re: La baronnie de Leonfort.   La baronnie de Leonfort. EmptyJeu 16 Nov 2006 - 17:00

C'est super comme histoire. J'aime beaucoup.
Ca me donne envie de continuer ma présentation du nain noir.


Un jour je tuerai le Nain Blanc.Un jour je tuerai le Nain Blanc. Un jour je tuerai le Nain Blanc. un jour....
Revenir en haut Aller en bas
Turgon
Paladin Inquisiteur
Paladin Inquisiteur
Turgon

Nombre de messages : 1965
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 27/08/2005

La baronnie de Leonfort. Empty
MessageSujet: Re: La baronnie de Leonfort.   La baronnie de Leonfort. EmptyJeu 16 Nov 2006 - 23:39

Lol nain noir, toi tu l'as déjà lu non? La baronnie de Leonfort. Santacla

Mais merci pour tes encouragements. prie
Revenir en haut Aller en bas
le nain noir
Maître Nain du Chaos
Maître Nain du Chaos
le nain noir

Nombre de messages : 1289
Localisation : Auxerre
Date d'inscription : 05/06/2005

La baronnie de Leonfort. Empty
MessageSujet: Re: La baronnie de Leonfort.   La baronnie de Leonfort. EmptyVen 17 Nov 2006 - 10:31

Bien sur que je l'ai lut
Et avec grand plaisir car tes histoire autant que tes propos sont de grande qualité.

Je me suis même imaginé mon propre seignuer bretonien, son caractères , ses armes , ses couleurs etc .


Un jour je tuerai le Nain Blanc.Un jour je tuerai le Nain Blanc. Un jour je tuerai le Nain Blanc. un jour....
Revenir en haut Aller en bas
Turgon
Paladin Inquisiteur
Paladin Inquisiteur
Turgon

Nombre de messages : 1965
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 27/08/2005

La baronnie de Leonfort. Empty
MessageSujet: Re: La baronnie de Leonfort.   La baronnie de Leonfort. EmptyVen 17 Nov 2006 - 14:20

Je veux dire, tu l'as déjà lu avant, sur l'autre forum, non? Enfin c'est pas grave, je mets direct la suite:

III. Histoire

La baronnie est assez jeune pour les standards bretonniens, le château de Leonfort n'ayant été fonde qu'il y a moins de 500ans, par le Comte de Rocréal qui désirait établir une tête de pont sur la rive méridionale du fleuve Doire, qui marque à présent la limite du fief de Leonfort.
Les premiers barons s'occupaient surtout de finir la construction du château et de résister aux flots de peaux-vertes, de skavens, d'hommes-bêtes et de morts-vivants qui attaquaient régulièrement la forteresse.
L'un des premiers barons à s'être démarqué fut Theodulfe Ier, qui vécut au début du XXIV siècle C.I. Celui-ci noua des liens d'amitié avec Parravon, grâce a quelques mariages bien réussis. Cela lui permit de faire venir une nichée de pégases du duché en question, de l'installer dans une falaise parsemée de cavernes creusées par les intempéries et de les y faire reproduire, fournissant ainsi à la baronnie les montures pour ses premiers Chevaliers Pégases.

Il attira également de nombreux fanatiques pèlerins du Graal en prétendant qu'une Chapelle du Graal à l'abandon se trouvait dans le territoire tenu par les peaux-vertes. Grâce à ces actions mémorables, il réussit à repousser les ennemis et offrit à tous les paysans voulant s'installer dans ses terres nouvellement libérées une pièce de cuivre par famille et une année de vie sans taxes. Des centaines de gueux immigrèrent alors à Leonfort malgré la menace d'attaques des créatures malfaisantes.
Theodulfe fut également le premier baron à distribuer des terres en fief aux Chevaliers s'étant particulièrement démarques, protégeant ainsi efficacement les frontières.

Vers la fin du XXIVe, le baron Aldebald le Conquerant se fit connaitre, se battant sans répit et ayant repousse les frontières du domaine loin vers le sud et l'est, libérant ainsi toute la vallée. Il a aussi installé des tours de garde sur les contreforts montagneux dans le but de ne pas être pris au dépourvu.

Les barons ayant règne au XXVe siècle, par contre, furent assez négligeants et s'occupaient peu de leur domaine. La situation se dégrada encore lors de la Guerre Sainte de 2420, les chevaliers étant tous partis combattre dans les Principautés Frontalières ou morts lors des incessants combats contre les kobolds et les orques. Les terres des agriculteurs et des bergers se trouvèrent alors menacées, et les paysans commencèrent a quitter la baronnie.
Le réseau des tours n'était plus entretenu, et certaines d'entre elles tombèrent en ruine.

Le pire arriva lorsque de nombreux chevaliers déchus eurent vent de l'anarchie qui régnait dans la baronnie de Leonfort et vinrent s'y réfugier, devenant les Chevaliers Bandits. Le plus puissant d'entre eux fut Guillaume le Fourbe, un ancien chevalier de la Quête ayant rompu son serment il y avait bien longtemps et depuis pourchassé dans toute la Bretonnie. Avec sa bande de hors-la-loi, il prit par surprise le château du Seigneur Armand, un vassal fidèle du baron, et massacra le pieux avec toute sa maisonnée. Les têtes tranchées du chevalier et des ses sept fils devinrent une décoration macabre de la porte du château.

Guillaume et les autres Chevaliers Bandits attaquaient a vue toute créature, bonne ou mauvaise, qui passait à portée de leur place forte.
Ainsi, à l'avènement d'Ingond, père de Michel (a savoir en 2503 C.I.), la situation était devenue alarmante: le pouvoir du baron n'allait guère plus loin que la palissade du village entourant le château de Leonfort, les actions ignobles des Chevaliers Bandits avaient pour ainsi dire mis fin aux échanges avec le monde extérieur, marchands et autres voyageurs évitant a présent les chemins passant a travers la baronnie, la plupart des membres des familles nobles étaient morts pendant la Guerre Sainte ou chassés de leur domaine, les incursions des hommes-bêtes, des kobolds et des orques s'étaient intensifées.

Cependant, le nouveau baron ne se découragea pas et décida de remettre de l'ordre dans son fief. Il fit appel à tous les chevaliers de la baronnie, demanda de l'aide au Comte de Rocréal et au duc de Parravon. De nombreux chevaliers de la Quête errant dans la contrée se sont également unis sous ses bannières. Ingond, a présent à la tête d'une grande armée, s'attaqua aux Chevaliers Bandits qu'il vainquit l'un après l'autre.

Un épisode mémorable de l'histoire de la baronnie reste le récit de la prise du château de Guillaume le Fourbe. Le fort était quasiment imprenable, construit sur une falaise escarpée et dote de hautes murailles. Seule, une corniche étroite montant en lacets permettait de rejoindre la porte de la place. Avant de l'assaillir, le baron demanda conseil et à un vénérable chevalier du Graal de la baronnie, nommé Gilles d'Aigletons et célèbre pour ses prophéties. Celui-ci lui donna sa bénédiction et lui adressa d'étranges paroles: « Tu monteras la bête de Cassyon aux ailes de juste colère. Celui qui est déchu chutera par deux fois, mais le sang versé sera tien à demi. » Le sens en est resté peu clair et Ingond partit au combat, sans chercher à résoudre l'énigme. Après un assaut s'étant solde par un échec et de grandes pertes, Ingond n'avait plus d'autre choix que d'assiéger le château pour forcer ses défenseurs de sortir une fois a bout des vivres. Sachant cela, et disposant encore d'une grande réserve de nourriture, Guillaume sortit sur la muraille pour narguer son adversaire. Dans un accès de rage, Ingond éperonna son destrier et chargea droit sur la porte du château, gravissant la corniche comme un éclair. Les sbires du Chevalier Bandit ont beau essayer d'atteindre le baron en tirant des flèches, aucun projectile de semblait avoir effet sur lui. Juste devant la porte, la fidèle monture du noble bretonnien fit un saut gigantesque, portant son cavalier si haut que sa lance put atteindre le vil parjure. Dans un terrible hurlement, Guillaume le Fourbe chut des crénaux et roula longuement sur le flanc escarpé de la montagne avant de s'écraser loin en contrebas. Sa bande de gueux, épouvantée par ce spectacle, ouvrit les portes de la forteresse a l'armée du noble baron, qui ordonna de venger son vassal Armand en remplaçant sa dépouille par celle de Guillaume au-dessus des portes, mais le corps du bandit ne fut jamais retrouvé.

Après la mort de Guillaume, les Chevaliers Bandits restants furent rapidement éliminés ou se sont enfuis. Ingond reporta donc son attention sur les créatures qui assaillaient les frontières méridionales de la baronnie. Son armée victorieuse battit les hordes des kobolds a de nombreuses reprises, et finit par encercler et annihiler le principal campement de ces peaux vertes insidieux, après quoi les survivants fuirent loin au sud. Les troupes d'Ingond s'enfoncèrent encore plus au sud et y vainquirent les orques lors de la bataille de la Plaine Sanglante. Les confins de la baronnie de Leonfort étaient enfin liberés.

Une fois la guerre terminée, Ingond s'occupa de la rénovation et de l'amélioration du réseau des tours de garde, fonda un petit fortin sur la Plaine Sanglante pour surveiller les orques, et réorganisa l'administration de la baronnie. Entre autres changements, il fit faire un recensement de la population et ajusta le système des impôts. En quelques années de paix et de stabilité, les terres de Leonfort retrouvèrent leur prospérité d'antan.

A son avènement, le baron Michel confia les taches administratives au Prévôt Amallric, son ami d'enfance et seule personne à qui il fait véritablement confiance, et se retira des affaires comme dit plus haut. Lors des années récentes, Amallric ne fit qu'accroitre la prospérité du fief de son seigneur, gouvernant avec sagesse et modération.
Cependant, des rumeurs inquiétantes parviennent depuis peu a Leonfort, transmises par les chevaliers de la Quête venant du sud. Une horde d'orques semblerait être en train de s'assembler dans la montagne et des créatures terribles d'outre-tombe viennent hanter les hameaux isoles des confins occidentaux de la baronnie...Seul l'avenir nous prouvera la véracité de ces nouvelles.
Revenir en haut Aller en bas
Thorink
jeune nain
jeune nain
Thorink

Nombre de messages : 88
Localisation : Montréal-Qc
Date d'inscription : 18/09/2007

La baronnie de Leonfort. Empty
MessageSujet: Re: La baronnie de Leonfort.   La baronnie de Leonfort. EmptyMar 18 Sep 2007 - 12:03

S’est un régale de lire les récits de Michel, à quand la suite ?
Peut être es sur une autre parti du forum que je n’ai pas vu encore.


La baronnie de Leonfort. BanniereKRLa baronnie de Leonfort. BanniereThorink1
Revenir en haut Aller en bas
Turgon
Paladin Inquisiteur
Paladin Inquisiteur
Turgon

Nombre de messages : 1965
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 27/08/2005

La baronnie de Leonfort. Empty
MessageSujet: Re: La baronnie de Leonfort.   La baronnie de Leonfort. EmptyMar 18 Sep 2007 - 13:17

Salut, je suis content que ces histoires te plaisent, car c'est moi qui les a écrit, il y a fort longtemps. :icon82: (bon d'accord fort longtemps, il y a 2 ans environ quoi).

Pour la suite, en fait comme c'est la description de ma baronnie et pas un roman ou nouvelle, il n'est pas question seulement de Michel mais de bien d'autres choses encore...tout ce qui concerne le fief! Et effectivement, une suite est en préparation, bien que ça soit un travail assez imposant(j'ai déjà quelques idées à ce sujet et il y a pas mal de choses à dire...) et que donc cela va prendre du temps(me motiver, trouver le temps nécessaire et l'inspiration...), je publierai tout cela dans ma tour le moment venu! :)


Un jour je brûlerai l'Athel Loren. Un jour je brûlerai l'Athel Loren. Un jour je brûlerai l'Athel Loren. Un jour...
Revenir en haut Aller en bas
le nain noir
Maître Nain du Chaos
Maître Nain du Chaos
le nain noir

Nombre de messages : 1289
Localisation : Auxerre
Date d'inscription : 05/06/2005

La baronnie de Leonfort. Empty
MessageSujet: Re: La baronnie de Leonfort.   La baronnie de Leonfort. EmptyMar 18 Sep 2007 - 15:36

Il parait que Zargon le ténèbreux est passé par là et a tué la moitié des habitants habitants ( et à réduit en esclavages les autres ).
Qu'il est mignon Zargon tir la lanque


Un jour je tuerai le Nain Blanc.Un jour je tuerai le Nain Blanc. Un jour je tuerai le Nain Blanc. un jour....
Revenir en haut Aller en bas
Turgon
Paladin Inquisiteur
Paladin Inquisiteur
Turgon

Nombre de messages : 1965
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 27/08/2005

La baronnie de Leonfort. Empty
MessageSujet: Re: La baronnie de Leonfort.   La baronnie de Leonfort. EmptyMer 19 Sep 2007 - 2:55

joyeux joyeux joyeux

Non quand même pas, ce sont des backgrounds séparés. Je ne vais pas en détruire un juste pour prolonger l'autre... marteau sinon il n'en resterait pas grand chose! :icon82:


Un jour je brûlerai l'Athel Loren. Un jour je brûlerai l'Athel Loren. Un jour je brûlerai l'Athel Loren. Un jour...
Revenir en haut Aller en bas
le nain noir
Maître Nain du Chaos
Maître Nain du Chaos
le nain noir

Nombre de messages : 1289
Localisation : Auxerre
Date d'inscription : 05/06/2005

La baronnie de Leonfort. Empty
MessageSujet: Re: La baronnie de Leonfort.   La baronnie de Leonfort. EmptyMer 19 Sep 2007 - 5:35

Zargon détruit le royaume et les quelques survivants écrivent un récit imaginaire à ta place ...
rire

Ca me tenterait d'essayer un background bretonnien.


Un jour je tuerai le Nain Blanc.Un jour je tuerai le Nain Blanc. Un jour je tuerai le Nain Blanc. un jour....
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




La baronnie de Leonfort. Empty
MessageSujet: Re: La baronnie de Leonfort.   La baronnie de Leonfort. Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
La baronnie de Leonfort.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Baronnie] Beaucouzé
» Baronnie de Montauban d'Ouvèze
» [Baronnie] Segré
» [Baronnie] Durtal
» [Baronnie] Montreuil-Bellay

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Nains , Duardins , Fyreslayers et Kharadrons :: Avant-post de Karaz Rhun - Divers :: Warhammer Battle [Tout sauf les Nains!] :: [Warhammer Battle] Histoires, scénario, background & récits-
Sauter vers: