Forum Nains , Duardins , Fyreslayers et Kharadrons

Jeux et loisirs
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion
Bienvenue Invité

Nouveautés:
Blog : Si vous souhaitez un mini article tout les jours qui parle de nains ou ce qui les concernent, c'est ici!

Pour ceux qui veulent "Discord" (logiciel vocale gratuit) entre Nains:
Demander l'adresse par mp à "Grodbur Kazgar" membre du forum.

Partagez
 

 [humour] vous avez deux vaches... Et pourquoi le poulet..?

Aller en bas 
AuteurMessage
Kromlech Ar Braz
Modérateur
Modérateur
Kromlech Ar Braz

Nombre de messages : 1361
Age : 44
Date d'inscription : 06/11/2012

[humour] vous avez deux vaches... Et pourquoi le poulet..? Empty
MessageSujet: [humour] vous avez deux vaches... Et pourquoi le poulet..?   [humour] vous avez deux vaches... Et pourquoi le poulet..? EmptyLun 7 Oct 2013 - 8:16

J'ai découvert ceci par hasard ICI et ICI

Je vous fait un copié-collé :

Vous avez deux vaches

Communisme : Vous avez deux vaches. Vos voisins participent à leur entretien alors que vous n'avez rien demandé, vous vous partagez le lait et vous êtes censés être heureux.
Socialisme marxiste : Vous avez deux vaches. Le gouvernement vous les prend et les met dans une étable avec les vaches d’autres éleveurs. Ensemble, vous devez entretenir toutes les vaches, et le gouvernement vous fournit le lait.
Socialisme français : Vous avez deux vaches. Le gouvernement subventionne l’achat de la troisième, mais vous devez vendre les deux premières pour payer vos impôts.
Libéralisme : Vous avez deux vaches. Vous achetez toutes les étables appartenant à l’État grâce à des lobbys payés avec du lait.
Capitalisme : Vous avez deux vaches. Vous en vendez une, et vous achetez un taureau pour faire des petits et au final vous vendez l'étable par petite part et les acheteurs vous exproprient.
Capitalisme sauvage : Vous avez deux vaches. Vous équarrissez l’une, vous forcez l’autre à produire autant que quatre, et vous licenciez finalement l’ouvrier qui s’en occupait en l’accusant d’avoir laissé la vache mourir d’épuisement.
Démocratie : Vous avez deux vaches. Un référendum décide à qui appartient le lait, voire les vaches.
Démocratie représentative : Vous avez deux vaches. Une élection désigne celui qui décidera à qui appartient le lait.
Dictature : Vous avez deux vaches. Le gouvernement les prend toutes les deux et vous fait fusiller.
Fascisme : Vous avez deux vaches. Le gouvernement les prend toutes les deux, puis vous emploie pour vous en occuper, et vous vend le lait au prix du salaire qu'il vous paie.
Anarchisme : Vous avez deux vaches. Vous les laissez se traire toutes seules.
Écologisme : Vous avez deux vaches. Vous gardez le lait et le gouvernement vous achète la bouse.
Bureaucratie : Vous avez deux vaches. Le gouvernement publie des règles d’hygiène qui vous invitent à en abattre une. Après quoi, il vous fait déclarer la quantité de lait que vous avez pu traire de l’autre, il vous achète le lait et il le jette. Enfin, il vous fait remplir des formulaires pour déclarer la vache manquante.
Féminisme : Vous avez deux vaches. Le gouvernement vous inflige une amende pour non-respect de la parité. Vous échangez une de vos vaches pour un taureau que vous trayez aussi.
Surréalisme : Vous avez deux girafes. Le gouvernement vous impose de leur donner des leçons d’harmonica.
Féodalisme : Vous avez deux vaches. Le seigneur s’arroge la moitié du lait.
Capitalisme de Hong Kong : Vous avez deux vaches. Vous en vendez trois à votre société cotée en bourse en utilisant des lettres de créance ouvertes par votre beau-frère auprès de votre banque. Puis vous faites un échange de dettes contre participations, assorti d’une offre publique, et vous récupérez quatre vaches dans l’opération tout en bénéficiant d’un abattement fiscal pour entretien de cinq vaches. Les droits sur le lait de six vaches sont alors transférés par un intermédiaire panaméen sur le compte d’une société des îles Caïman, détenue clandestinement par un actionnaire qui revend à votre société cotée les droits sur le lait de sept vaches. Au rapport de la dite société figurent huit ruminants, avec option d’achat sur une bête supplémentaire. Entretemps, vous abattez les deux vaches parce que leur horoscope est défavorable.
Bilinguisme belge : Vous avez deux vaches. Elles franchissent la barrière linguistique et tombent dans un puits. Vous cherchez de l’aide alentour, mais le gouvernement régional local vous oblige à parler néerlandais : « Ik heb twee koeien in de put ! »2. Vous finissez en prison, accusé de proxénétisme.
Démocratie de Singapour : Vous avez deux vaches. Vous écopez d’une amende pour détention de bétail en appartement.
Nazisme : Vous avez deux vaches. Le gouvernement vous prend la vache blonde et abat la brune.
Olympisme : Vous avez deux vaches, une américaine et une chinoise. Avant la compétition, on vous montre à la télé un reportage de quinze minutes qui retrace comment la vache américaine a surmonté les affres d'une jeunesse passée dans les ghettos noirs et blancs, avec des parents divorcés etc... Puis on vous montre pendant dix secondes la vache chinoise battue chaque jour par un fermier tyrannique et ayant vu ses parents abattus, dépecés et découpés devant ses yeux. La vache américaine gagne l'épreuve, triomphant malgré une sévère foulure de la mamelle, et gagne plusieurs millions de dollars grâce à un contrat passé avec un vendeur de soja. La vache chinoise est conduite hors du stade et abattue par les officiels du gouvernement chinois, et personne n'entend plus parler d'elle. McDonald achète sa viande et la sert dans les Big Mac de son restaurant de Pékin.
Pour une entreprise russe : Vous avez deux vaches. Vous buvez de la vodka et vous les comptez une fois de plus, vous en avez cinq. La mafia russe survient et prend toutes celles que vous déclarez avoir.
Pour une entreprise californienne : Vous avez des millions de vaches. La plupart sont des clandestines.
Dans une entreprise corse : Vous avez deux cochons, le gouvernement vous verse des subventions pour 90 vaches et vous vendez des cochonnailles au doux goût de cochon breton.

Pourquoi le poulet a-t-il traversé la route ?
Albert Einstein : Le fait que ce soit le poulet qui traverse la route ou que ce soit la route qui se meuve sous le poulet dépend uniquement de votre référentiel.
Charles Darwin : Les poulets, au travers de longues périodes, ont été naturellement sélectionnés de telle sorte qu'ils soient génétiquement enclins à traverser les routes.
Isaac Asimov : La troisième loi des Poulets stipule qu'un poulet doit protéger sa propre existence sauf si cette protection le force à désobéir à un ordre humain ou à blesser un humain. (en référence aux trois lois de la robotique)
Aristote : C'est dans la nature du poulet de traverser les routes.
Confucius : Le poulet qui d'abord regarde des deux côtés, vivra assez pour voir une autre journée.
Descartes : Pour aller de l'autre côté. (en référence au Discours de la Méthode)
Descartes (variante) : La question n'est pas pourquoi, mais comment (Mécanisme).
Machiavel : L'événement important c'est que le poulet ait traversé la route. Qui se fiche de savoir pourquoi ? La fin en soi de traverser la route justifie tout motif quel qu'il soit.
Murphy : Le poulet traversera systématiquement la route au plus mauvais moment (en référence à la loi de Murphy).
Platon : Pour son bien. De l'autre côté est le Vrai.
Karl Marx : C'était historiquement inévitable.
Adolf Hitler : Pour étendre son lebensraum (espace vital).
James Cook : Pour aller là où aucun autre poulet n'était allé auparavant.
Hippocrate : En raison d'un excès de sécrétion de son pancréas.
Martin Luther King Jr. : J'ai la vision d'un monde où tous les poulets seraient libres de traverser la route sans avoir à justifier leur acte. (en référence à son discours à Washington)
Richard M. Nixon  : Le poulet n'a pas traversé la route, je répète, le poulet n'a JAMAIS traversé la route.
Sigmund Freud : Le fait que vous vous préoccupiez du fait que le poulet ait traversé la route révèle votre fort sentiment d'insécurité sexuelle latente.
Philippe de Villiers : Le trottoir, tu l'aimes ou tu le quittes. (en référence à son slogan de campagne en 2006, La France, tu l'aimes ou tu la quittes)3
Bill Gates : Nous venons justement de mettre au point le nouveau "Poulet Office 2003", qui ne se contentera pas seulement de traverser les routes, mais couvera aussi des œufs, classera vos dossiers importants, etc...
Jean-Pierre Raffarin : Le poulet n'a pas encore traversé la route, mais le gouvernement y travaille.
Ken Le Survivant : Peu importe, il ne le sait pas encore mais il est déjà mort.
Jean-Claude Van Damme : Le poulet la road il la traverse parce qu'il sait qu'il la traverse, tu vois la route c'est sa vie et sa mort, la route c'est Dieu c'est tout le potentiel de sa vie, et moi Jean Claude Super Star quand je me couche dans Timecop quand le truck arrive je pense à la poule et à Dieu et je fusionne avec tout le potentiel de la life de la road ! Et ça c'est beau !
Staline : Le poulet devra être fusillé sur le champ, ainsi que tous les témoins de la scène et dix autres personnes prises au hasard, pour n'avoir pas empêché cet acte subversif.
George W. Bush : Le fait que le poulet ait pu traverser cette route en toute impunité malgré les résolutions de l'ONU représente un affront à la démocratie, à la liberté, à la justice. Ceci prouve indubitablement que nous aurions dû déjà bombarder cette route depuis longtemps. Dans le but d'assurer la paix dans cette région, et pour éviter que les valeurs que nous défendons ne soient une fois de plus bafouées par ce genre de terrorisme, le gouvernement des États-Unis d'Amérique a décidé d'envoyer 17 porte-avions, 46 destroyers, 154 croiseurs, appuyés au sol par 243 000 G.I. et dans les airs par 846 bombardiers, qui auront pour mission au nom de la liberté et de la démocratie, d'éliminer toute trace de vie dans les poulaillers à 5000 km à la ronde, puis de s'assurer par des tirs de missiles biens ciblés, que tout ce qui ressemble de près ou de loin à un poulailler soit réduit à un tas de cendres et ne puisse plus défier notre nation par son arrogance. Nous avons décidé qu'ensuite, ce pays sera généreusement pris en charge par notre gouvernement, qui rebâtira des poulaillers suivant les normes de sécurité en vigueur, avec à leur tête, un coq démocratiquement élu par l'ambassadeur des États Unis. En financement de ces reconstructions, nous nous contenterons du contrôle total de la production céréalière de la région pendant trente ans, sachant que les habitants locaux bénéficieront d'un tarif préférentiel sur une partie de cette production, en échange de leur totale coopération. Dans ce nouveau pays de justice, de paix et de liberté, nous pouvons vous assurer que plus jamais un poulet ne tentera de traverser la route pour la bonne raison, qu'il n'y aura plus de routes, et que les poulets n'auront plus de pattes. Que Dieu bénisse l'Amérique !
Bouddha : Poser cette question renie votre propre nature de poulet.
Bill Clinton : Je jure sur la constitution qu'il ne s'est rien passé entre ce poulet et moi.
Jean Alesi : Je comprends pas. Théoriquement, la poule avait le temps de traverser.
Barack Obama : Yes it can !
Jacques Chirac : Si vous ajoutez à cela le bruit et l'odeur, eh bien le poulet français sur le palier devient fou
Capitaine Kirk : Pour aller là ou aucun poulet n'est allé avant.
Gerard Butler : Sparte était par là. (en référence à son rôle dans le film 300)
Éric Cantona Le poulet, il est libre le poulet. Les routes, quand il veut il les traverse.
Laplace : Seule une intelligence qui connaîtrait toutes les forces dont la nature est animée et la situation respective des êtres qui la composent, si d'ailleurs elle était assez vaste pour soumettre ces données à l'analyse, pourrait savoir pourquoi la poule a traversé la route. (Déterminisme)


moi, ça m'a amusé rire 
trinquer 


Que les poils de tes pieds ne tombent jamais et que ta barbe pousse toujours plus longue !
porte étendard  A servir mon Roy et mon Clan ! Baruk Khazâd ! Khazâd ai-mênu ! cri de guerre

[Bière] [Hydromel] [Photomontages] [coiffe/barbe] [Cuisine] [langages]
Revenir en haut Aller en bas
Throndi Rulfrisson
Longue barbe
Longue barbe
Throndi Rulfrisson

Nombre de messages : 700
Age : 34
Localisation : Rouen
Date d'inscription : 04/10/2013

[humour] vous avez deux vaches... Et pourquoi le poulet..? Empty
MessageSujet: Re: [humour] vous avez deux vaches... Et pourquoi le poulet..?   [humour] vous avez deux vaches... Et pourquoi le poulet..? EmptyLun 7 Oct 2013 - 8:51

Excellent rire 
J'ai adoré la partie capitalisme d Hong Kong joyeux 

Les premières parties des poulets m'ont donné mal aux crânes (me rappelant au passage des cours de philo aussi "intéressant")
J'ai adoré aussi les poulets pour W Bush rire sadique Siffle 


"Khazukan Kazakit-ha !"
"Prenez garde, les nains sont sur le sentier de la guerre !"
Revenir en haut Aller en bas
Gromrik Barbe-nacre
Longue barbe
Longue barbe
Gromrik Barbe-nacre

Nombre de messages : 755
Localisation : Dans le monde lointain de Kruihn
Date d'inscription : 06/01/2013

[humour] vous avez deux vaches... Et pourquoi le poulet..? Empty
MessageSujet: Re: [humour] vous avez deux vaches... Et pourquoi le poulet..?   [humour] vous avez deux vaches... Et pourquoi le poulet..? EmptyMar 8 Oct 2013 - 16:07

Bien marrant en effet joyeux

j'aime surtout les détournements de citations célèbres rire sadique
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




[humour] vous avez deux vaches... Et pourquoi le poulet..? Empty
MessageSujet: Re: [humour] vous avez deux vaches... Et pourquoi le poulet..?   [humour] vous avez deux vaches... Et pourquoi le poulet..? Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
[humour] vous avez deux vaches... Et pourquoi le poulet..?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vous avez 2 minutes a perdre?
» Quel a été le meilleur jeu de plateau auquel vous avez joué pendant l'année 2009-2010 ?
» Les films que vous avez aimés !
» Vous avez oublié mon anniversaire :'(
» si vous avez rien d'autre à foutre ce soir (19 janvier )...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Nains , Duardins , Fyreslayers et Kharadrons :: La taverne de Grimbus de fer [Tout & Hors sujets] :: Guilde des Tailleurs [Actualités, humours, livres, musiques & Arts]-
Sauter vers: