Forum Nains , Duardins , Fyreslayers et Kharadrons

Jeux et loisirs
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion
Bienvenue Invité

Nouveautés:
Blog : Si vous souhaitez un mini article tout les jours qui parle de nains ou ce qui les concernent, c'est ici!

Pour ceux qui veulent "Discord" (logiciel vocale gratuit) entre Nains:
Demander l'adresse par mp à "Grodbur Kazgar" membre du forum.

Partagez
 

 [Description]- Karak aux Huits Pics-

Aller en bas 
AuteurMessage
Romarik Levert
Administrateur
Administrateur
Romarik Levert

Nombre de messages : 5742
Age : 34
Localisation : Haute Savoie
Date d'inscription : 30/04/2005

[Description]- Karak aux Huits Pics- Empty
MessageSujet: [Description]- Karak aux Huits Pics-   [Description]- Karak aux Huits Pics- EmptyDim 11 Nov 2012 - 8:08

KARAK AUX HUIT PICS

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

-Aujourd’hui : irrégulier.
-Description : Sa description est spectaculaire qui lui avait valu son nom originel de Vala-Azrilungol (« reine des profondeurs argentées »). Ses murailles sont importantes, elle sembla imprenable. Malheureusement, les nains livrent maintes batailles contre les skavens (que les mineurs ont découvrit sans le vouloir des tunnels skavens) et contre les peaux vertes. Elle est
entouré de huit pics :
.Pics de l'est = Carag Zilfin, Carag Yar, Carag Mhonar, et La Corne d'Argent,
.Pics de l'ouest = Carag Lhune, Carag Rhyn, Carag Nar et La Dame Blanche.
-Détails : Karak huit pics était la forteresse la plus important pendant l’âge d’or.
-remarque : Notez que de nombreux clans des Huits Pics émigrèrent à Karak Azul après la chute de leur forteresse et furent donc intégrés aux archives de Karak Azul.
-Personnages : Seigneur Belegar Marteau de Fer descendant du dernier roi Lunn. Clan Angrund (royal), Roran Gundorson (célèbre architecte), Lunn Marteau de Fer (ancêtre- Roi), Kemma Marteau de Fer (Epouse de Belegar), Duregar Poingmarteau (Seigneur).
-Les Clans: Clan Stonebeard (ingénieurs), Clan Dourback (brasseurs), Clan Stoneback (maçons), Clan Ironfiger (forgerons), Clan Flintheart (forgerons), Clan Grimstone (prospecteurs), Clan Firehelm (mineurs), Clan Copperback (mineurs), Clan Flinthand (mineurs -ne pas confondre avec le clan homonyme de Karak Azul), Clan Bronzefist (gardiens des filons), Clan Ironback (mineurs), Clan Ironspike (charpentiers), Clan Craghand (mineurs), Clan Guttrik (cordiers).

[Sources: Malpy]
Citation :
A l'époque de sa gloire, Karak aux Huit Pics était la plus importante forteresse du sud. Ses salles innombrables, ses galeries et ses tunnels ainsi que ses temples égalaient en splendeur ceux de Karaz-A-Karak. Son nom original en langue naine était Valu-Azrilungol, ce qui veut dire "Reine des Profondeurs Argentées". La cité fut construite dans un grand cirque rocheux, entouré de huit pics : Karag Zilfin, Karag Yar, Karag Mhonar, Karagril (appelé aussi La Corne d'Argent), Karag Lhune, Karag Rhyn, Karag Nar et Kvinn-Wyr (La Dame Blanche). La cité était difficile à approcher, protégée par les huit grands pics aux neiges éternelles et par ses fortifications imposantes. Ses murs s'étendaient à perte de vue mais la plus grande partie de la cité, les grandes salles voûtées, les places, les profondes mines et les sépultures royales étaient construites sous la surface.

Karak aux Huit Pics est tombée il y a deux mille cinq cent ans environ, lorsque les orques et les gobelins attaquèrent en surface alors que les skavens infestaient les souterrains. La perte de cette forteresse fut un désastre pour les nains et annonça la fin des forteresses du sud, à l'exception de Karak Azul. Après avoir muré leurs temples sacrés ainsi que tous les trésors qu'ils ne pouvaient pas emporter, ils quittèrent leur cité. Les cavernes furent abandonnées aux choses hideuses qui grouillaient dans les profondeurs et les montagnes furent envahies par les gobelins.

Dans les siècles qui suivirent la chute de Karak aux Huit Pics, les nains organisèrent plusieurs expéditions pour reconquérir leur forteresse. Certaines n'étaient destinées qu'à l'exploration ou à la récupération des reliques, mais tous songeaient au jour où ils reprendraient la demeure de leurs ancêtres. La renommée de Karak aux Huit Pics est telle que ces aventuriers n'étaient pas tous des nains. Certains étaient des hommes des royaumes de l'ouest venus chercher gloire et fortune.

Plus récemment, un seigneur nain nommé Belegar, descendant direct de Lunn le dernier roi de Karak aux Huit Pics, mena vers la cité une expédition qui fut en partie couronnée de succès. Il réussit à reprendre les niveaux supérieurs de la forteresse, qu'il fortifia et renforça. Les nains descendirent alors dans certaines vieilles mines, ramenant de vieux trésors du passé.

Néanmoins les nains ne contrôlent qu'une petite partie de ce qui fut jadis une immense cité et ils sont cernés par l'ennemi, vivant en état de siège constant sans savoir de quoi demain sera fait. Peut-être un jour pourront ils reconquérir l'intégralité de la cité de leurs ancêtres, mais pour l'instant ils doivent s'estimer heureux de pouvoir maintenir cette fragile tête de pont parmi les ruines.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Sources: Warhammer Online]
Citation :
Karak aux Huit Pics doit son nom aux huit montagnes qui entourent la forteresse des nains. La ville elle-même a été érigée à la base d'une vaste dépression, créant un amphithéâtre naturel. L'extérieur de Karak aux Huit Pics reflète l'incroyable ingéniosité naine, les pics des montagnes formant les remparts de la cité. Toutefois, l'intérieur de la ville, avec ses murs imposants, n'a pas d'égal en termes de défense. Karak aux Huit Pics est devenu l'un des bastions nains des régions sud des Montagnes du Bord du Monde, ainsi qu'une étape importante sur la route commerciale entre Karak Azul et les forteresses naines du nord. Les conséquences n'en ont été que plus dévastatrices lorsque la ville est tombée. A l'époque de sa gloire, Karak aux Huit Pics était la plus importante forteresse du sud. Ses salles innombrables, ses galeries et ses tunnels ainsi que ses temples égalaient en splendeur ceux de Karaz-A-Karak. Son nom original en langue naine était Valu-Azrilungol, ce qui veut dire "Reine des Profondeurs Argentées".

"Huit Pics", comme l'appelle les peaux-vertes, est dorénavant aux mains des Gars du Soleil Sanglant et la cité a perdu sa grandeur d'antan. Les graffiti orques ont recouvert les murs et des tas d'immondices jonchent les rues. Les totems et bannières de guerre ont remplacé les statues, et les filigranes d'or et de gromril qui ornaient jadis les grands murs ont été dérobés. Au cœur de la forteresse, le Seigneur de guerre Grumlok attend patiemment que les orques et les gobelins se rassemblent pour rejoindre la Waaagh ! Lorsque son armée sera assez puissante, Grumlok conduira sa horde sur un chemin de conquête, jusqu'aux portes de Karaz-a-Karak. Là, ils tenteront ce qu'aucune Waaagh ! n'a jamais réussi : capturer la capitale des nains.

La cité était difficile à approcher, protégée par les huit grands pics aux neiges éternelles et par ses fortifications imposantes. Ses murs s'étendaient à perte de vue mais la plus grande partie de la cité, les grandes salles voûtées, les places, les profondes mines et les sépultures royales étaient construites sous la surface. Karak aux Huit Pics est tombée il y a deux mille cinq cent ans environ, lorsque les orques et les gobelins attaquèrent en surface alors que les skavens infestaient les souterrains. La perte de cette forteresse fut un désastre pour les nains et annonça la fin des forteresses du sud, à l'exception de Karak Azul. Après avoir muré leurs temples sacrés ainsi que tous les trésors qu'ils ne pouvaient pas emporter, ils quittèrent leur cité. Les cavernes furent abandonnées aux choses hideuses qui grouillaient dans les profondeurs et les montagnes furent envahies par les gobelins.

Dans les siècles qui suivirent la chute de Karak aux Huit Pics, les nains organisèrent plusieurs expéditions pour reconquérir leur forteresse. La plupart n'étaient destinées qu'à l'exploration ou à la récupération des reliques, mais tous songeaient au jour où ils parviendraient à reprendre la demeure de leurs ancêtres. La renommée de Karak aux Huit Pics est telle que ces aventuriers n'appartenaient pas tous au peuple Nain. Certains étaient des hommes des royaumes de l'ouest venus chercher gloire et fortune. Plus récemment, un seigneur nain nommé Belegar, descendant direct de Lunn le dernier roi de Karak aux Huit Pics, mena vers la cité une expédition qui fut en partie couronnée de succès. Il réussit à reprendre les niveaux supérieurs de la forteresse, qu'il fortifia et renforça. Les nains descendirent alors dans certaines vieilles mines, ramenant de vieux trésors du passé. Néanmoins les nains ne contrôlent qu'une petite partie de ce qui fut jadis une immense cité et ils sont cernés par l'ennemi, vivant en état de siège constant sans savoir de quoi demain sera fait. Peut-être un jour pourront ils reconquérir l'intégralité de la cité de leurs ancêtres, mais pour l'instant ils doivent s'estimer heureux de pouvoir maintenir cette fragile tête de pont parmi les ruines.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Dernière édition par Romarik Levert le Dim 11 Nov 2012 - 8:16, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Romarik Levert
Administrateur
Administrateur
Romarik Levert

Nombre de messages : 5742
Age : 34
Localisation : Haute Savoie
Date d'inscription : 30/04/2005

[Description]- Karak aux Huits Pics- Empty
MessageSujet: Re: [Description]- Karak aux Huits Pics-   [Description]- Karak aux Huits Pics- EmptyDim 11 Nov 2012 - 8:09

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Sources: LA Orques & Gobelins, V8]
Citation :
Skarsnik, Seigneur de Guerre des Huit Pics

La grande forteresse Naine de Karak aux Huit Pics fut arrachée des mains de ses premiers propriétaires il y a des milliers d'années. Depuis lors, les Peaux-Vertes et les hommes-rats se sont livrés une guerre incessante pour sa possession. De nombreuses tribus de Gobelins de la Nuit se sont installées dans les montagnes avoisinantes et dans les cavernes qui serpentent sous le fort, tandis que les tribus Orques ont établi leurs territoires à la surface, dans les ruines étalées sous le regard des pics enneigés. Les Nains eux-mêmes ont monté maintes expéditions pour reprendre leur ancien royaume et après plusieurs échecs (tous dûment répertoriés dans les Livres des Rancunes), les Nains ont finalement établi une tête de pont fortifiée dans leur citadelle d'antan.
Un Peau-Verte exceptionnel est parvenu à tirer ses marrons du feu dans cette contrée sanglante : Skarsnik, Seigneur de Guerre des Huit Pics. Il est le plus puissant Gobelin de la Nuit des Montagnes du Bord du Monde. Particulièrement retors, il s'est hissé au sommet de la hiérarchie des Lunes Crochues en forgeant des alliances douteuses, en tendant des pièges ingénieux et en lançant d'innombrables raids souterrains. Toutes les tribus Peaux-Vertes reconnaissent sa suprématie sur les pics, les vallées et les niveaux supérieurs de la place forte Naine en ruine de Kakak aux Huit Pics. Ses machinations diaboliques et une cruauté implacable ont permis à Skarsnik de s'élever au milieu d'un conflit livré sur trois fronts entre les Peaux-Vertes, les Nains et les Skavens. Enflammés par la hargne infinie et les habiles stratagèmes de Skarsnik (sans parler de l'absorption de champignons hallucinogènes), les Gobelins de la Lune Crochue ont conquis la région. Toutefois, l'influence de Skarsnik s'étend bien au-delà. Depuis sa base de Karak aux Huit Pics, il a pu lancer des incursions jusque dans la lointaine forteresse Naine de Barak Varr, et piéger certains de ses rivaux dans le Col du Chien Fou.
Ayant eu l'occasion de perfectionner ses coups pendables au cours des batailles dans Karak aux Huit Pics, Skarsnik est passé maître dans l'art de concevoir des pièges très élaborés et a pu développer une froideur calculatrice, attendant que ses pièges soient mis en place jusque dans leurs moindres détails pour frapper - une patience que l'on retrouve très rarement chez les Peaux-Vertes. L'une de ses tactiques favorites consiste à entrer secrètement dans une place-forte ennemie pour y capturer quelques individus, en les piégeant un par un. Les cris des prisonniers torturés servent à saper le moral des défenseurs, le temps de déployer la suite du plan. C'est alors que l'assaut est lancé. Skarsnik aime déclencher des attaques provenant de plusieurs directions, des diversions et des feintes de retraite; et il ne fait aucun doute qu'il conserve encore de nombreux tours dans sa manche. Depuis que les Nains ont entrepris de recoloniser Karak aux Huit Pics, Skarsnik a décrété l'état de siège. Le Roi Belegar, qui dirige les Nains, revendique la forteresse de ses ancêtres. Toutefois, la situation des Nains est telle qu'ils doivent défendre les quelques niveaux fortifiés qu'ils ont pu reprendre avec toute la détermination de leur race, ne serait-ce que pour rester en vie. Lorsque les Nains essaient de quitter ou d'entrer dans Karak aux Huit Pics, Skarsnik lance la traque. Les scalps de leurs barbes sont attachés à des piques plantées dans les parois de la montagne, là où tout le monde peut les voir s'agiter au gré du vent. Skarsnik imagine sans cesse de nouveaux pièges pour attirer les nabots vers leur perte et a déjà mené de nombreux raids dans leur citadelle. Abrités derrière leurs retranchements, les Nains ont cru plusieurs fois avoir repoussé les Gobelins de la Nuit, avant de voir surgir une marée de Peaux-Vertes depuis une direction inattendue. Lorsque les Nains ivres de rage font une sortie, ils se retrouvent face à des rangées d'archers en joue, ou aux boulets virevoltants des Fanatiques.
Skarsnik n'est pas seulement un grand stratège se contentant de tirer les ficelles. Lorsque cela s'avère nécessaire, l'auto-proclamé Seigneur des Huit Pics sait mener de terribles assauts, et sa ceinture de scalps atteste de sa férocité. Bien qu'étant lui-même un guerrier aguerri, c'est Gobbla, son inséparable Squig Géant domestique, qui le rend si redoutable. Sa taille colossale est due à un régime strict de Skavens et de Nains. Gobbla croque tout ce que ses yeux myopes parviennent à distinguer. Ses longues dents eflilées et son appétit insatiable sont capables de venir à bout d'un régiment entier de Vermines de Choc, ou de briser les défenses des Nains en une bouchée. Les Orques étant récalcitrants à l'idée de recevoir leurs ordres d'un Gobelin de la Nuit, Skarsnik doit régulièrement leur rappeler qui commande. Gobbla s'est ainsi déjà repu de douzaines d'Orques mal inspirés, venus contester l'autorité de son maître. C'est Sarsnik qui mena l'attaque visant à reprendre la salle du trône aux Skavens. Là, avec Gobbla, il ouvrit dans les flots d'hommes-rats un passage vers le piédestal qui soutenait autrefois le trône runique du Haut Roi. Au milieu des décombres de l'ancien hall, Skarsnik régla personnellement son compte au chef Skruk le Glaireux en l'embrochant. La boucherie qui s'ensuivit fut si ignoble que les Skavens ne s'aventurent plus dans ces niveaux supérieurs. Gobbla dévora tant d'Hommes-Rats au cours de cette bataille qu'il fut incapable de bouger une semaine durant.
Skarsnik est sans pitié. Le Chef de Guerre Gobelin est toujours en train d'inventer de nouveaux pièges pour duper ses ennemis, et son nom suffit à instiller la rage dans le cœur des Nains, et les abominables méfaits qu'il a commis remplissent des chapitres entiers des Livres des Rancunes. Mais ils ne sont pas les seuls à haïr Skarsnik. Les Skavens ont conclu de nombreux pactes avec les Peaux-Vertes et se sont fait doubler à chaque fois par le Gobelin de la Nuit le plus perspicace jamais connu. Skarsnik a toujours eu un coup d'avance sur ses ennemis, leur tendant des embuscades à chaque détour et anticipant chacun de leurs mouvements.
Si un général se juge à la qualité de ses ennemis, alors Skarsnik compte parmi les plus grands. Le Roi Belegar, chef de l'enclave Naine, se déclare cousin de Thorgrim, le Haut Roi des Nains de Karaz-a-Karak. Celui-ci a participé au lourd financement de l'expédition et a offert le soutien de ses meilleurs soldats. En raison des innombrables coups en traître qui se sont soldés par des massacres d'hommes-rats, Skarsnik s'est attiré la haine éternelle du Conseil des Treize, l'assemblée mystérieuse qui préside au destin de leur race vermineuse. Aucun Assassin Skaven n'est parvenu à déjouer ni le flair, ni les mâchoires de Gobbla, qui a déjà gobé des dizaines de ces tueurs vêtus de noir. Queek Coupe-Têtes, commandant en second du Clan Mors, a fait le vœu d'ajouter la tête de Skarsnik à sa collection de trophées.
Le clan Mors a établi sa tanière dans les niveaux inférieurs de Karak aux Huit Pics. Les Lunes Crochues ne sont parvenues à les empêcher d'atteindre les niveaux supérieurs qu'au prix de terribles pertes. Pas un jour ne se passe à Karak aux Huit Pics sans son lot de complots, d'assassinats, ou d'attaques à grande échelle. L'infâme Skarsnik lui-même est très impressionné par le nombre effarant de Skavens envoyés à la mort dans le cadre de cette guerre sans fin, mais le Gobelin demeure indéboulonnable. Installé sur son trône d'acier et éclairé par des chandelles en graisse de Nain, il élabore des plans de conquête toujours plus diaboliques.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Romarik Levert
Administrateur
Administrateur
Romarik Levert

Nombre de messages : 5742
Age : 34
Localisation : Haute Savoie
Date d'inscription : 30/04/2005

[Description]- Karak aux Huits Pics- Empty
MessageSujet: Re: [Description]- Karak aux Huits Pics-   [Description]- Karak aux Huits Pics- EmptyJeu 15 Nov 2012 - 12:08

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Fondée en -5000 CI

Citation :
Pendant l'âge d'or, Karak Huit Pics était la première des citadelles méridionale et seule Karaz-a-Karak l'emportait sur elle au nord. Son architecture spectaculaire lui avait valu le son originel de Vala-Azrilungol ("Reines des Profondeurs Argentées"). La cité était construite dans un grand amphithéâtre naturel entouré de huit monts formidables coiffés de neiges éternelles : la Montagne Ventée (Karag Zilfin), la Montagne du Couchant (Karag Yar), la Montagne de l'Ombre (Karag Mhonar), la Corne d'Argent (Karagril), la Montagne du Croissant (Karag Lhune), le Mont Pierrerouge (Karag Rhyn), la Montagne du Levant (Karag Nar) et la Dame Blanche (Kvin-Wyr). Une seule piste permettait de rejoindre la citadelle de Karak Drazh (tombée depuis aux mains des orques et rebaptisée Crag Noir). Derrière ses murailles formidables qui enserraient toute la vallée, Karak Huit Pics semblait imprenable.

La première brèche à cette armure fut percée il y a 3200 ans de cela par des mineurs nains qui découvrirent sans le vouloir des tunnels skavens [en -701 CI]. Malgré maintes batailles acharnées, les incursions skavens ne firent que gagner en importance alors qu'à la surface, les orques et les gobelins se pressaient toujours plus nombreux sous les remparts. Comprenant que cette attaque en tenaille finirait par les balayer, les nains scellèrent les oratoires de leurs ancêtres et les trésors qu'ils ne pouvaient emporter. Sous la conduite du roi Lunn, ils réussirent une percée massive dans les lignes des peaux-vertes qui leur permit de se réfugier à Karak Azul [en -513 CI]. Dans les siècles qui suivirent, les orques et les skavens s'affrontèrent sans relâche pour le contrôle de Karak Huit Pics, mais ni les uns, ni les autres ne réussirent à l'emporter. Epuisées et décimées, les deux races finirent par jeter l'éponge et Karak Huit Pics resta déserte.

La reconquête

Citation :
Les rumeurs de trésors nains ont fini par se répandre dans le Vieux Monde et certains aventuriers ont réussi à atteindre Karak Huit Pics. Bien rares étaient ceux qui revenaient et toujours les mains vides. Parallèlement, un certain nombre d'expéditions naines ont tenté de rependre la cité. Le premier succès réel remonte à [2473 CI] quand Belegar Marteau de Fer du clan Angrund, un descendant du roi Lunn a installé son camp dans la citadelle de surface et s'est déclaré roi. Ses compagnons nains ont récupéré quelques trésors perdus, mais ils se sont surtout attachés à remettre en état les murailles et à boucher la plupart des salles souterraines et tunnels. Belegar se doutait bien que son retour à Karak Huit Pics sonnerait le rappel des peaux-vertes et des hommes-rats. Les évènements allaient lui donner raison et une vaste armée orque et gobeline assiégea la citadelle alors que les nains finissaient à peine de relever ses murailles. Le siège a duré 25 années, jusqu'à l'arrivée de la cinquième expédition de secours conduite par Duregar Poingmarteau, un parent du roi et le forgeron des runes, Hurgar le noir. Depuis, les peaux-vertes ont été chassées encore et encore, mais elles finissent toujours par revenir.

Les quelques milliers de nains de Karak Huit Pics vivent un état de siège perpétuel. Toute la citadelle de surface a été restaurée, de même que les salles royales, la Grand' Salle, les fonderies et quelques hôtels claniques. Les mines restent cependant scellées pour interdire toute attaque skaven ou pire. Les montagnes alentour grouillent toujours d'orques et de gobelins.

Le roi Belegar et la reine Kemma rêvent toujours de restaurer complètement Karak Huit Pics. Ils incitent bien sûr les réfugiés de leurs clans à regagner leur citadelle ancestrale et accueillent à bras ouverts tous les expatriés nains qui veulent s'y installer. Ils n'hésitent pas à engager des mercenaires et éclaireurs humains pour renforcer leur défense. Leurs fonds n'ont bien sûr rien d'illimité mais des cargaison d'or arrivent parfois de Karaz-a-Karak. Chacun de ses convois est gardé par une petite armée et des groupes de colons les accompagnent souvent. Ils représentent une cible alléchante pour les bandes de peaux vertes, mais l'appât est empoisonné. A côté des mercenaires, Karak Huit Pics accueille volontiers les aventuriers -dont une poignée d'elfes étroitement surveillés- qui utilisent la citadelle comme camp de base pour les expéditions dans les montagnes et cavernes alentour.

Les défenses

Citation :
Les murailles extérieures constituent la premier ligne de défense. Les tours disposées à intervalle régulier abritent divers engins d'artillerie confiés pour une bonne part à des mercenaires humains. Près de la porte est, une immense corne doit sonner l'alerte si jamais l'ennemi réussissait une percée. Les huit cents mètres qui séparent la muraille de la citadelle elle-même ne contiennent plus aucun obstacle susceptible d'assurer une couverture à l'envahisseur. Des gyroptères, arrivés depuis peu de Karaz-a-Karak, patrouillent dans cet espace et la vallée au-delà des murailles.

La muraille extérieure protège les seuls accès de surface au coeur même de la citadelle. On dit que la citadelle de Karak Huit Pics est plus vaste que n'importe quel château impérial. Les visiteurs (et les étrangers en quête d'emploi) sont arrêtés à la porte par un sergent de la garde personnelle du roi, les Marteleurs. Après un certain nombre de questions et une discussion sur les conditions de séjour (ou d'emploi), les visiteurs sont escortés dans leurs logements de l'aile Est, généralement des cellules spartiates c**çues pour deux personnes. Le reste de la citadelle est interdit aux visiteurs et une porte massive couverte de runes les en sépare.

La salle d'audience

Citation :
Les visiteurs ne peuvent descendre dans le coeur de la citadelle que par un vaste escalier situé dans l'aile Est. Soixante mètres plus bas, cet escalier donne dans une grande salle d'audience. Protégé par des Marteleurs, un représentant du roi (il arrive cependant que le roi accueille lui-même certains nains nobles et autres visiteurs de haut rang) se charge de la réception officielle des visiteurs et traite avec eux les affaires qui les amène à Karak Huit Pics.

Cette salle a deux sorties, toutes deux lourdement gardées. Une porte d'acier niellée d'or, par laquelle le roi ou son représentant arrive et repart, donne sur les quartiers du roi. L'autre porte est, elle aussi, en acier mais ne s'orne que de runes de protection et d'une barre d'acier épaisse comme un tronc d'arbre. Les nains appellent cette porte Barak Khatûl (" Porte des dangers aux aguets ") ; c'est celle qu'empruntent les aventuriers qui veulent explorer les salles non reconquises de Karak Huit Pics. Nombre d'entre eux, cela va sans dire, ne reviennent jamais de ses profondeurs.

La Voie souterraine

Citation :
La réouverture de la Voie souterraine vers Karak Azul dans le sud constitue un des succès les plus remarquables de Karak Huit Pics. Elle reste encore dangereuse en bien des endroits. Crevasses et effondrements bloquent encore un certain nombre de ses tunnels où l'on rencontre parfois des trolls et d'autres créatures désagréables. Une bande d'une dizaine de guerriers ou plus a cependant toutes les chances de la parcourir de bout en bout sans perte. Vers le nord, la Voie souterraine reste fermée pour interdire les incursions des orques et des gobelins de Crag Noir (Karak Drazh la perdue).

La bataille de la porte orientale

Citation :
En 2493 CI, après avoir vaincu une armée orque à la bataille des Machoires, les nains sont repoussés à l'intérieur de leur forteresse par une force orque et gobelins dominée par Skarsnik. Ils sont depuis assiégés et Skarsnik, le chef gobelin de la nuit des Lunes Crochues se proclame déjà seigneur de Karak Huit Pics.

Citation :
Le livre d'armée des nains de WFB4 contient le scénario (p44 à 54) où le roi Belagar défend la porte Est contre des orques et des gobelins (dont Skarsnik).

Thorgrim Le Rancunier (source: Livre d'armée V7)

Citation :
il (Thorgrim le Rancunier) avait conduit des expéditions dans les forteresses perdues, retrouvant notamment le Sceptre de Norgrim à Karak aux Huit Pics.

La bataille de la Porte Est (source: Livre d'armée V7)

Citation :
la perte de Karak aux Huits Pics, la plus formidable et la plus ancienne de leurs forteresses, fut un rude coup porté aux nains. La reconquête de la citadelle par le seigneur Belegar fut considérée comme une occasion inespérée de reprendre la forteresse entière. Le Seigneur Duregar de Karaz-a-Karak, parent de Belegar, répondit à son appel. Après avoir vaincu une armée orque lors de la Bataille des Mâchoires, Duregar traversa le Col de la Mort en direction de la porte Est de Karak aux Huit Pics. Le passage était bloqué par une puissante tour de garde et, alors que les nains marchaient sur elle, des hordes de gobelins surgirent de chaque côté de la vallée tandis que des orques se déployèrent pour leur couper toute retraite.

L'avance des nains fut définitivement stoppée par le vaste nombre de gobelins de la nuit qui les affrontaient. En dépit des lourdes pertes qu'ils infligeaient, les nains se savaient condamnés face à la marée verte, ils adoptèrent donc une position défensive sur une élévation du terrain et entonnèrent leur chant de mort. Alors que tout semblait perdu, le Porte Est explosa et c'est au travers d'un nuage de poussière et de gravats que l'armée de Belegar chargea. Les gobelins, plongés dans la confusion, débordés par ce revirement inattendu, perdirent l'avantage et Belegar en profita pour effectuer la jonction avec les guerriers de Duregar.
Ensemble, les deux contingents franchirent la porte pour rejoindre la sécurité relative du Kazad, repoussant les peaux-vertes qui les attaquaient à chaque pas qu'ils faisaient.

Rarement armée retourna à son avantage une situation si désespérée. Cette victoire témoigne du courage et de la discipline exemplaires des nains. L'enclave de Karak aux Huit Pics est certes peu importante mais la bataille de la Porte Est permit de récupérer de nombreux trésors perdus.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
belegam le rancunier
Enfant nain
Enfant nain
belegam le rancunier

Nombre de messages : 19
Age : 17
Date d'inscription : 23/09/2015

[Description]- Karak aux Huits Pics- Empty
MessageSujet: Re: [Description]- Karak aux Huits Pics-   [Description]- Karak aux Huits Pics- EmptyDim 1 Nov 2015 - 7:22

Est-ce que tu pourrais envoyer une photo de l'emblème de Karak au huit pics,
pour plus de précisions? moqueur


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] les nains entrent en guerre! [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Romarik Levert
Administrateur
Administrateur
Romarik Levert

Nombre de messages : 5742
Age : 34
Localisation : Haute Savoie
Date d'inscription : 30/04/2005

[Description]- Karak aux Huits Pics- Empty
MessageSujet: Re: [Description]- Karak aux Huits Pics-   [Description]- Karak aux Huits Pics- EmptyDim 1 Nov 2015 - 9:02

Voir le site ici: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Toujours en travaux. Cela me demande et demandera un nombre d'heure fou!


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




[Description]- Karak aux Huits Pics- Empty
MessageSujet: Re: [Description]- Karak aux Huits Pics-   [Description]- Karak aux Huits Pics- Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
[Description]- Karak aux Huits Pics-
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Description de Kii - Panda terre lvl 143 - Jiva
» Description RP
» Description des personnages
» Description des jeux
» PICS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Nains , Duardins , Fyreslayers et Kharadrons :: Les Grandes pièces de Karaz Rhun :: [Nains/War] Les bibliothèques [Nains et les ouvrages officiels de warhammer!]-
Sauter vers: