Forum Nains , Duardins , Fyreslayers et Kharadrons
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Forum Nains , Duardins , Fyreslayers et Kharadrons

Jeux et loisirs
 
AccueilPortailRechercherDernières imagesS'enregistrerConnexion
Bienvenue Invité

Nouveautés:
Blog : Si vous souhaitez un mini article tout les jours qui parle de nains ou ce qui les concernent, c'est ici!

Pour ceux qui veulent "Discord" (logiciel vocale gratuit) entre Nains:
Demander l'adresse par mp à "Grodbur Kazgar" membre du forum.
-43%
Le deal à ne pas rater :
Trampoline 244cm – Woodsun (6-9 ans)
79 € 139 €
Voir le deal

 

 Karak Erkund

Aller en bas 
5 participants
AuteurMessage
Zion
Poil au menton
Poil au menton
Zion


Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 06/10/2010

Karak Erkund  Empty
MessageSujet: Karak Erkund    Karak Erkund  EmptyMer 6 Oct 2010 - 11:13

Citation :
Karak Erkund
[Merci a Catchan pour le modèle de présentation]

Nom : Karak Erkund
Taille : Forteresse naine Villages des clans nains aux alentours (200 personnes environs)
Dirigeant : Snorri Barbefer inféodé au Roi Kazran Frontaustère
Population : Une armée régulière de 400 nains environs. En cas de guerre total la population naine dans sa grande majorité prend par au conflit et les forces gonfles a environs 1200 nains, il n’est pas rare non plus que des Bretonniens s’allient aux nains si le conflit empiète sur leurs terres. Mais, la citée et ses villages de montagnes compte en tout et pour tout 1400 nains.
Localisation : Karak Erkund ce situe dans les Voûtes, très exactement au sud du troisième bras de la Brienne, le Karak n’a aucune attache en Bretonnie mais certain des villages de montagne s’approvisionnent chez les humains de ces contrées. Inversement, les nains ont aussi une ouverture vers la citée de Miragliano en Tilée. Karak Erkund ce situe a environ une dizaine de jours de Karak Izor, le Mont de Cuivre.
Principal ressources : Tout comme Karak Izor, Karak Erkund bénéficie de l’intense concentration de métaux dans les Voûtes, mais, étant comme toute les autres forteresses des éloignés des Montagnes du bord du monde, un petit Karak, sa production se repose essentiellement sur les métaux peu rare comme le fer et le cuivre. Ont note toute fois quelques filons de gromril qui sont une manne bénite pour les nains de la citée faisant ainsi pencher la balance de sa richesse. En effet, l’or s’exploite très peu, les filons sont très rare voir inexistant a certain endroit, les nains de la citées ne peuvent donc presque pas le commercialisé et s’en équiper. L’agriculture quand a elle reste aussi très difficile, les Voûtes n’ont que peu de plaine de montagne, juste assez pour nourrir les nains de la citée en contre partit, un échange de main d’œuvre avec la principauté de Miragliano permet aux nains de subvenir a leurs besoins et de vivre correctement.

Histoire :

Année -312 du calendrier Impérial, le 16 Wyrzet (Ulriczeit), alors que l’hiver montre ses premières signent par des chutes de neiges clairsemées, le peuple nain ce remet de ces blessures après les ravages provoqués par le Seigneur de Guerre Ugrok Brûle Barbe, de nombreux clans nains démanteler par les orques se rallient aux grandes citées naines, d’autres partent pour les plaines et commencent a crée des liens commerciaux avec les humains, d’autres encore reforment des clans solitaire.
C’est en ces temps qu’une bande de Brise-fer mené par le Barbefer Beregard Hugnisson parcoure les Voûtes a la poursuite d’une bande de skaven, qui, grâce a un subterfuge inconnue, aurait dérobé les plans de la citée de Karak Izor. La traque dure maintenant depuis plus de sept jours, les nains ne montrent aucun signe de fatigue, entrainer depuis des années a combattre sous terre, ils n’éprouvent en aucun cas le besoin de ce reposer, ne se permettant que de bref pause pour manger et dormir, de jours en jours la présence des rats ce fait sentir. Beregard et ses Brise-fer sont maintenant habituer à reconnaitre des signes qui ne trompent pas, odeur d’urine, poils, excrément en tout genre et trace de pas. Par chance, les rats empruntent un ancien tunnel qui servait autrefois à relier Karak Izor a l’Estalie en évitant de traverser la Tilée et les marécages putrides. Mais le conseil nain décida de le condamner car, passer aussi prêt de ce qui semblerait être le repaire de la race skaven était un danger trop grand pour l’ignorer.
Enfin, les Brise-fers débouchèrent sur une partit du tunnel sceller, mais les rats avaient ouvert une brèche dans le flanc gauche et les nains y pénétrèrent. Ils tombèrent nez a nez sur la bande de skaven, un combat sans merci s’en suivit. Après de longue heure, les rats bien que deux fois supérieur en nombres furent tuer jusqu’aux dernier aux prix de cinq nains tombés. Alors qu’ils ce préparaient pour le chemin du voyage, les Brise-fers furent tous étonner de voir que la brèche ouverte par les rats avait mit a jour un escalier de mine qui descendait dans les profondeurs. Cette découverte trop grande pour être mise de coté, le groupe décida de suivre l’ancien chemin. Leurs descente fut rapide et ils débouchèrent sur une vaste salle taillé a même la roche. Mais ce n’est pas la découverte d’une ancienne salle qui fit mettre un genou a terre aux nains, non, dans le plafond qui s’élevait au dessus d’eux, un diamant de Gromril brillait aux lueurs des torches. Il était très rare qu’un filon de Gromril forment une telle figure a même la roche. Sa forme sphérique était aussi large que la tête d’un nain et valeur était quasiment inestimable. Les Brise-fers décidèrent de faire une halte ici, ils sécuriseraient les lieux et le lendemain entameraient le chemin du retour pour faire part de leurs découverte au Roi Knorisson Frontaustère.

Le chemin du retour ce fit aussi vite que possible, l’endurance des nains fut mise a rude épreuve tellement leurs excitation de propager la nouvelle était grande. Une fois arrivé a Karak Izor, les Brises-fers commencèrent par rendre les plans aux maîtres des runes qui les remirent en place dans la salle du trésor. Beregard demanda en suite audience auprès du Roi. Il n’attendit pas longtemps et une fois reçut raconta son récit, de son départ jusqu'à la découverte du diamant. Le Roi resta dubitatif, que pouvait-il bien faire ? L’endroit ne pouvait être ignoré car de tel découverte était bien trop rare, elle demandait au moins d’une citadelle voir une citée soit construite pour protéger ce trésor inestimable. Mais un problème ce posait.
-« Ta découverte t’honore Beregard du clan Hugnisson, mais il semblerait que nous n’ayons plus assez de monde pour peupler une citée qui se doit de voir le jour, de plus, les orques ont emportés plusieurs des Thanes et des chefs de clans, ils pansent leurs blessures et n’auront peut être pas la force de gouverner en de tel temps…Nous nous retrouvons face a un mur »
Beregard n’avait en effet pas pensé à cela, a un tel point qu’il resta de marbre ne sachant que répondre. Le scribe royal posa lentement sa plume car dans la pièce une déception soudaine mis le morale des nains au plus bas. Ont entendit alors un des Brise-fer rire, Beregard ce tourna vers le nain qui portait le nom de Bründ Oeildepierre, comment pouvait t’il rire dans une telle situation ? Alors qu’il se prépara a le réprimander, le nain redevient sérieux mais afficha un petit sourire, il pointa un doigt ganté sur le Barbefer.
-« Mon Roi, ce nain est le cousin de Gorin du clan Gurnisson qui est un Thane et un cousin du Roi Skalf Ranulfsson de Karak Hirn, en plus d’être un des derniers de son clan, il est aussi de sang royal ! Il remplira a merveille le rôle de souverain pour cette citée qui se doit de voir le jour. »
Beregard en fut presque abasourdit, en effet il était de sang royal mais il avait depuis bien longtemps mis ses origines de cotés pour servir en tant que Brise-fer, et pendant sa vie il n’avait eu comme ambition que celle de défendre Karak Izor contre les envahisseurs souterrains. Le Roi fronça un sourcil mais n’affichait plus cet air de déception, au contraire. Il se leva de son trône de cuivre et descendit lentement les marches pour ce placer devant le Barbefer qui baissa la tête.
-« Relever la tête jeune Roi, car vous voila maintenant au commande d’une citée qui je le pense sera prospère, acceptez vous de prendre vos fonctions des que les scribes auront officialisé votre lien de parenté ? »
Le Roi plaça une main paternelle sur l’épaule de gromril du Barbefer. Beregard bafouilla quelques chose mais ne put se résigner le cœur remplit d’une émotion forte.
-« Oui…Oui mon Roi, moi Beregard du clan Hugnisson décide d’accepter ma nouvelle fonction de souverain et prend le nom de Beregard Barbefer en souvenir de mon poste dans l’armée et décide de mettre sur pied et de faire prospérer ma citée, Karak Erkund, L’escalier des profondeurs »
Baissant la tête en signe de révérence, il se frappa le torse pour conclure son engagement. Beregard était maintenant Roi et c’est avec un entrain passionné qu’il attendit le jour de son départ pour la nouvelle citée.

Une lune passa, l’hiver maintenant installé les nains de Karak Izor affrontait Fornhekes avec rigidité. Les maîtres des runes et les sages nains prouvèrent officiellement la relation de parenté de Beregard et il fut donc autorisé a monté un groupe de nain pour construire sa citée. C’est avec beaucoup de joie qu’il reçut des lettres signés des Rois de Karak Norn, Karak Hirn et Barak Varr en personne dans lesquels était envoyés une aide d’artisans en tout genre pour aider a construire le nouveau Karak. Beregard aidé des architectes des citées avoisinante réussit a édifier une citée d’ont la pièce maîtresse était un escalier partant de la salle royal qui descendait jusqu'à la salle aux trésors, salle dans laquelle trônait le diamant de gromril. La citée mit plus de deux cents ans a voir le jour et c’est approximativement quand la nouvelle du sauvetage du Haut Roi Kurgan Barbe de Fer par le prince Sigmar des Unberogens que la citée de Karak Erkund peut enfin fermer ses portes et accueillir sa population.
Bien que petite par rapport a ses paires, la citée accueille avec bon entrain les nombreux clans nains orphelin du passage de l’ancien seigneur de guerre orque. Ainsi en moins de dix ans, Karak Erkund entretient une armée acceptable et un commerce stable. Des deux cotés de la montagne les portes s’ouvrent aussi aux humains, le commerce prospère donc avec ces humains qui bien que différent des clans unis sous la bannière du jeune Sigmar, sont aussi friand de savoir faire, savoir faire que les nains cèdent en petite partit bien que cela reste suffisant.
A peine mit sur pied, c’est en l’an 0 du calendrier Impérial, qu’a l’Est la guerre ce prépare. Une immense vague de peau verte, la plus grande jamais vue a ce jour ce prépare à envahir l’Empire par le Col du Feu noir, le Haut Roi nain lance un appel et tout les Karaks envoient leurs contingents de guerriers pour soutenir les armée de Karaz-à-Karak et respecter le serment qui les lient avec les humains. Beregard montre lui aussi l’exemple est bien que sa citée soit la plus occidentale, un contingent armée de deux cents nains prend les armes pour la dite bataille, ils sont menés par le fils héritier du trône, Skador.
Commence alors un long moment d’angoisse pour Beregard, les nouvelles ne parviennent plus a la citée même si les maîtres des runes et les prêtres soutiennent que l’armée peau verte est en déroutent et que les nains reviennent vainqueur. Une lune plus tard, le contingent nain revient en effet, bien que sur les deux cents braves nains partit et les trois précieuses pièces d’artillerie, seul cinquante quatre nains et une des précieuses machine de guerre revoit les portes de Karak Erkund. Affaiblit mais fières de s’être battu et d’avoir remporté la victoire, tout le peuple nain célèbre les temps prospères qui s’annoncent.
Revenir en haut Aller en bas
Zion
Poil au menton
Poil au menton
Zion


Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 06/10/2010

Karak Erkund  Empty
MessageSujet: Re: Karak Erkund    Karak Erkund  EmptyMer 6 Oct 2010 - 11:14

Citation :
C’est en l’an 123 du calendrier Impériale que décèdent Beregard Barbefer du clan Hugnisson a l’âge avancé de 385 ans, son règne sera a jamais reconnut comme celui du fondateur du Karak, ont retiendra de lui qu’il fut un brillant souverain a l’écoute total de son peuple en pleine croissance et que jamais il ne mit de coté le plus petit des problèmes interne. Son passage dans l’histoire des nains de Karak Erkund laissera aussi la trace d’un aventurier prêt a défendre sa nouvelle terre natal car maintes attaques d’orcs et de bête des profondeurs furent repousser par sa hache et son ancienne garde de Brise-fers qui forment encore maintenant la garde d’honneur du roi. Ainsi, l’an qui suivit le décès de son père, Skador prit la couronne de Karak Erkund et se prépara à affronter la dure tâche de régisseur de la citée.
Les nains vivaient en paix et les échanges commerciaux ce firent de plus en plus nombreux, les royaumes humains aux alentours, les Princes Marchands de Tilée comprirent vite l’importance du peuple nain non loin de leurs contrées, et ils enrichirent grandement le peuple de la montagne avec des transactions de métal, de bijoux et de sculpture de pierre. Bien que le travail fut au delà de toute qualité humaine, les nains rechignaient encore a sué corps et âme pour obtenir le meilleur des travails, disaient t’ils que bien que ils leurs furent possible de fournir un meilleur travail, les produits obtenues seraient alors bien trop chère pour les Umgis. Mais Skador n’était pas dupe et il lia une forte amitié avec ces hommes au teint basané et a la drôle de manière de parler avec les mains. Karak Erkund traverser sûrement sa période la plus faste, car comme dans toute histoire naine, le bonheur ne dure jamais longtemps et le mal rôde toujours en dehors de la citée, et parfois même pire…A l’intérieur de celle-ci.
C’est en 523 que les mines les plus basses du Karak ne donnèrent plus signe de vie, ont envoya des éclaireurs faire état des lieux, un seul des quatre envoyés revint, son corps atrocement mutilé. Le pauvre n’était même plus capable de parler, il décéda devant le trône du Roi, sur son bras tatoué dans la chaire était écrit grossièrement « GROBI ». Skador saisit le cadavre du nain dans les bras et pria les dieux qu’il soit accueillit dans le dernier sanctuaire. Ivre d’une rage ancestrale, le Roi prit les armes, il jura de venger la mort des éclaireurs et des mineurs mort dans les mines et de décimer a jamais vermine de ses cavernes. S’en suivit alors une longue préparation et le Throng se prépara à batailler dans la citée même, les guerrières prirent les armes, la garde d’honneur du Roi choisirent deux des leurs et les nommèrent porteur de bouclier. Ainsi, l’armée reconstitué de Karak Erkund se mit en marche pour venger les frères tombaient dans les souterrains avec a sa tête le Roi lui-même juché sur son bouclier de bronze, cette vision pouvait attendrir le plus coriace des ennemis, mais la ou serait livré la bataille, pas une seule lueur ne pourrait éclairer la rage destructrice des nains, seul la flamme de la vengeance brillait dans leurs cœurs.

Le Throng ce dirigea dans les profondeurs et les premiers tunnels furent atteint aux alentours de midi, aucun signe ne laissait transparaitre la présence de l’ennemi mais les nains savaient que bientôt ils seraient confrontés a une horde grouillante de peaux vertes puantes. L’armée déboucha alors sur la dernière des salles minières, un vaste hall d’où partit plusieurs tunnels, si une guerre devait être mené, c’était ici que les combattants auraient le plus de places pour faire face. De plus les nains pouvaient ainsi se battre à deux contres un s’ils parvenaient à garder leurs premières lignes intactes, réduisant ainsi l’avantage des gobelins. Ont escorta les machines de guerres sur un promontoire donnant ainsi un plus large champ d’action aux balistes et aux couteux canons qui venait d’être acquis par la guilde des ingénieurs de la citée. Tout était en place, le silence s’installa et avec lui la lourde attente de l’avant guerre. Les régiments nains compact attendait avec un calme stoïque a l’entrée du tunnel principal. Skador juché sur son bouclier serrait avec force sa hache de guerre, ses phalanges blanchissant sous l’effort, aucune crainte dans son esprit, aucune peur dans son cœur, simplement une forte envie d’en découdre et de rependre la mort. Alors que la plus pars des nains ce demandèrent si la menace était bien réelle, le chaos choisit ce moment précis pour exploser, et dans la salle un enfer vert déferla sur les nains. Une marée de gobelin assaillit les premières lignes, armées de lances barbelés et d’épées rouillées, les frêles êtres aux capuches noires anéantir sous leurs nombres la première ligne. Les ingénieurs choisirent le bon moment pour envoyer leurs mortels projectiles et ils n’eurent presque pas besoin de visé, les boulets fauchant par dizaines les gobelins, les traits de balistes pénétrant la masse en creusant des sillons sanglants, tout n’était que carnage et bientôt les corps d’innombrables gobelins s’entassèrent devant le tunnel principal. Alors que la victoire semblait a porté de mains, une forte odeur d’ozone et de souffre envahit l’air, des ténèbres du tunnel jaillit des éclairs vert, détruisant a chaque coup les machines de guerres et tuant les nains en les cuisants dans leurs amures. Skador jura, de la magie, il lança un regard a son fidèle conseiller, le maîtres des runes Krim Sirisson, hochant la tête celui-ci ce plaça en hauteur et levant son sceptre de fer attira les projectiles magiques tel un paratonnerre. Le peu de répit permis aux nains de ce reformé et aux ingénieurs de déplacer leurs machines. Ont entendit un cri sourd dans les ténèbres et avec ce cri prit fin les projectiles magiques ennemis, le maître des runes sembla perplexe et le flot de gobelin se tarit pendant une seconde. Les nains se préparent encore une fois a fêter la victoire quand un pan du tunnel explosa et qu’une dizaine de trolls menait par le chaman pénétrèrent dans le hall. Les créatures à la peau rocailleuse hurlèrent de défis et ce précipitèrent sur les nains. Par delà les cris des trolls, le Roi entonna une mélopée guerrière et sa garde d’honneur se jetèrent dans la mêlée.
Les combats qui s’en suivirent furent épiques, les marteliers affrontèrent les trolls sans ciller, aidé par de jeunes tueurs qui trouvèrent le repos auquel ils aspiraient tant bien vite. Les nains affaiblis sentirent que la bataille ne pouvait continuer car ils ne tiendraient pas face aux flots de gobelins et a la menace troll, Skador le comprit lui aussi, ainsi, il perça les lignes gobelines et trouva son adversaire. Un énorme gobelin tenait une hache runée, insultant le corps meurtrit de son chaman, le lanceur de sort était encastré contre le mur, un trait de baliste dans la poitrine. Le Roi de Karak Erkund rugit sa rage à son adversaire qui engagea le combat. Les coups fusèrent et l’armure de Skador lui sauva la vie plus d’une fois, mais un gobelin, aussi bien armée soit t’il ne pouvait faire la différence face a l’entrainement martial qu’avait reçut le dirigeant de la citée. D’un puissant coup de hache, il fendit le bassin du gobelin qui tomba raid mort. Devant cet élan de puissance, les gobelins et les trolls décidèrent de fuir la bataille et ils furent tous repousser dans les profondeurs de la mine.

Karak Ekund pensé à nouveau ses pertes, ont scella les tunnels et ont continua l’exploitation minière plus haut, les mineurs découvrirent quelques nouveaux filons qui furent juger acceptable et exploitable. Les nains de la citée nommèrent cette guerre au sein même de leur Karak, la Bataille de l’Ekund, et durant des années, la citée connut la paix. Skador Barbefer du clan Hugnisson périt a l’âge de canonique de 423 ans, il fut considéré comme le digne remplaçant de son père, ayant réussi a fortifier le commerce, a développer le Karak et a le défendre en instaurant une armée régulière, les nains pleurèrent la fin de son règne et c’est l’année suivant que son fils déjà âgés de 234 ans prit le trône. Ymvrak Barbefer dut porter la lourde mission de parfaire le travail de son père. Mais les nains sont compréhensif entre eux, ainsi ils passèrent outre les petites défaites de leurs souverains actuelles, l’empêchant ainsi de prendre le vœu du tueur.
Le temps passa lentement mais sûrement sous les Vôutes, les nains de Karak Ekund virent défiler les souverains et aucun évènement majeur sauf le développement continuel du commerce avec les humains de Tilée ne changea la citée. Le Roi Kazador actuelle dirigeant de la citée était un digne successeur, ressemblant beaucoup au premier dirigeant, il accéda aux trônes sans vraiment le vouloir après le décès malencontreux de son frère ainée Kazgar qui périt d’un voyage dans les montagnes, ont retrouva son corps dans une crevasse intacte et sans aucune trace de combat, le conseil accepta la thèse d’un accident. Les nains nommèrent en son honneur le gouffre qui entourait la citée, les Douves de Kazgar.
C’est dans l’année 1111 du calendrier Impériale qu’à nouveau, tout l’empire humain et nain vit sa paix troublé. Karak Erkund ne dérogea pas à la règle et dut bientôt faire face à un mal qui a nouveau couvait en son sein.
Dans tout le vieux monde se repend la Peste noire, elle ravage les contrées humaines, faisant des milliers de mort, les nains d’Erkund souffre d’une baisse du commerce, la plus pars de leurs actionnaires sont mort ou se cachent pour éviter ce mal qui touche aussi bien paysans que bourgeois. Mais ce n’est pas la maladie qui brisa la paix non, les nains bénéficient d’une résistance particulières a toute les maladies, ainsi peut d’entre eux mourront des effets de la peste. Mais, à nouveau, dans les profondeurs de la citée, l’ennemi se met en marche. Le Roi Kazador voit ses craintes confirmer quand il met un jour un ancien document qui stipule que le cœur de la citée, le diamant de gromril était autre fois une simple cavité envahit par les hommes rats. C’est ainsi, que durant toute l’année, les nains furent assiégés par des marées de rat qui, ont ne sait comment, remonter a la surface et réussirent à envahir les couloirs les plus profond du Karak. Manque de chance ou choix du destin, au pied du versant sud des Voûtes qui logent les nains d’Erkund, s’étale le sombre lieu du nom de Marécage putride, capital de la race Skaven. Kazador pria longtemps les dieux pour qu’ils évitent le désastre, car les forces du Karak était bien trop limité pour pouvoir faire face a une attaque de la citée skaven, le temps qu’un message d’aide soit envoyé au citée naine les plus proches, les rats auraient le temps de conquérir, détruire et repartir de Karak Erkund. Mais les dieux furent clément et appart une intense tension et des raids prononçaient, les nains tinrent bon. Kazador décida qu’une guilde de ratier serait crée en l’honneur des nains tombaient au combat. Ainsi depuis se jour Karak Erkund dispose des principales guildes et d’une petite guilde qui vend les services de ratier performant un peu partout dans les différents empires humains.

Un millénaire passe encore sans que de grand changement perturbe la vie des nains des Voûtes, le Haut Roi nain permet a Karak Erkund de ne pas envoyé de nain dans le nord pour soutenir Praag, sachant a contrecœur que si une garnison de nain quitte le Karak, elle le laissera a nue contre tout envahisseur potentielle. Mais le Roi Orgak Barbefer ne peut se permettre de rester en retrait, il décide d’envoyer une partit de son artillerie par le biais de l’Ungdrin Angkor. Le voyage sera long et périlleux certaine pièce ne verront même pas les murs de la citée humaine du nord, abandonné ou détruite en cour de route. Orgak sera à jamais marquer par un tel fiasco mais en dépit des pertes, Praag tient bon et rachète ainsi l’honneur du Roi de Karak Erkund, même s’il préféra soutenir jusqu'à s a mort qu’il était prêt a se raser les cheveux et a se teindre la barbe en orange. Les royaumes humains se consolidèrent au nord, les duc Bretonniens décidèrent de consolider leurs commerces avec les nains, leurs voisins de l’Empire tout particulièrement la citée État de Nuln créa un commerce stable avec les nains de l’Erkund, un fort approvisionnement en fer était nécessaire a cette ville qui était la principal ville d’ingénieur. Le Karak bien que pauvre par rapport a ses confrères avoisinants et aux citées des Montagnes du bord du monde, subvenait parfaitement aux désirs des nains y résidant, jamais ils ne connurent la faim et la soif même si le travail était plus difficile ici, mais les nains n’étaient pas race a rechigné face a cette tâche. C’est en 2488 que le vieux Roi nain Orgak cède le trône à son fils Snorri, l’ex souverain décède en paix suite a son âge avancée, bien qu’il n’ait pas atteint les 400 ans, les tensions dut a la guerre, a son échec et aux contraintes de souverains l’emportèrent jeunes mais aucune nain ne mis en cause son équité et son sens de la justice, il fut reconnut comme un souverain fière et rancunier a l’image de la race naine et de ses fondements.
Snorri devint alors Roi comme ces prédécesseurs, il reprend en main les affaires et actions menait par son père avant lui. L’Empire nain va bientôt connaitre de dure bouleversement a travers le vieux monde, Karak Erkund a la chance d’être épargner par la plus pars de ces problèmes du fait de sa position, le Roi apprend parfois bien trop tard a son gout des nouvelles qui devrait ne pas rester secrète. Mais les oreilles du Karak ne restèrent pas sourd a la lourde menace qui pesait a l’Est, bien que la plus pars des nains soient maintenant plus au courant des intrigues politiques de Tilée, ils se doivent encore de respecter le serment passé a la création de l’Empire, ainsi, Snorri apprend la lourde menace qui pèse sur le monde. En plus de la marée verte qui se réunis sous la bannière du chef orc le plus puissant dit ont a avoir foulé ce sol, Grimgor Boît’en Fer, la menace explose au nord, le chaos se remet en marche et tout les throngs sont mobilisés sous la bannière du Haut Roi.
Faisant preuve d’un sens du devoir absolue, les armées de Karak Erkund partirent aider leurs cousins de l’Est.

Situation Actuelle :

Calendrier Impérial, année 2523

Le gros des forces de Karak Erkund se bat a l’Est, un seul contingent protège la forteresse mais les alliées humains de Tilée et les clans des nains des montagnes ont rejoint le conseil de guerre du Karak, ainsi une place est accordé a un émissaire du prince marchand de Miragliano et plusieurs places pour les chefs de clans. Cet accord permet une sécurité durable pour les nains du Karak.

Le commerce reste stable, a quelques exception prêts les transactions de marchandises sont ralentit pour cause d’un petit manque de main d’œuvre, mais ce facteur ne semble pas affecter les prévisions de commande.

Le Roi Snorri est partit soutenir ses troupes, les longues barbes de la citée lui ordonne de rentrée car il est le premier Roi a partir en guerre sans avoir un héritier, mais le Roi reste sourd aux messages du Karak, il promet seulement de passer prendre des nouvelles une fois la situation devenue stable.
Revenir en haut Aller en bas
daviken
jeune nain
jeune nain
daviken


Nombre de messages : 110
Age : 31
Date d'inscription : 11/07/2010

Karak Erkund  Empty
MessageSujet: Re: Karak Erkund    Karak Erkund  EmptyJeu 7 Oct 2010 - 0:46

Encore encore !!
bière bière
orq noir
Revenir en haut Aller en bas
Throndïn
jeune nain
jeune nain
Throndïn


Nombre de messages : 85
Age : 41
Localisation : Parcourant l'Undgrin Angkor pour exterminer les enemies du peuple Nain.
Date d'inscription : 25/06/2010

Karak Erkund  Empty
MessageSujet: Re: Karak Erkund    Karak Erkund  EmptyJeu 7 Oct 2010 - 1:31

Joli travail. un bon background nain 9 dammaz kron et ça donne tout de suite plus de gout à jouer son armée. nain 3 rire nain 3 rire
Continue l'ami! bière bière
Revenir en haut Aller en bas
https://romarik.forumactif.com/
Zion
Poil au menton
Poil au menton
Zion


Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 06/10/2010

Karak Erkund  Empty
MessageSujet: Re: Karak Erkund    Karak Erkund  EmptyMer 13 Oct 2010 - 1:24

Merci pour vos commentaires!

Pour la forteresse, je dois encore écrire son architecture chose très peu aisée, mais ça va venir! Suivra avec la répartition des forces dans toutes la forteresse et peut-être la description de ses personnages importants, ainsi que la description de toute les guildes et je pense aussi à mettre en place un livre des rancunes qui sera fait d'une partie "historique" et une partie "actuelle" ou je rajouterais toute les défaites et victoires des nains de la citée en fonction de mes batailles sur table.

En somme, pas mal de boulot encore... nain 10 clin d\'oeil
Revenir en haut Aller en bas
Ólaf Sværsson
jeune nain
jeune nain
Ólaf Sværsson


Nombre de messages : 95
Age : 42
Localisation : Paris / Karaz-Ryggraddrakk
Date d'inscription : 12/07/2008

Karak Erkund  Empty
MessageSujet: Re: Karak Erkund    Karak Erkund  EmptyMer 3 Nov 2010 - 9:20

C'est vachement sympa mais je peine à te lire, il y a beaucoup de fautes qui nuisent à la lecture, c'est dommage.
Ah oui, « escalier souterrain » en Khazalid c'est Ekrund pas Erkund...
Revenir en haut Aller en bas
StellartoiZ
Maître Ingénieur
Maître Ingénieur
avatar


Nombre de messages : 1508
Date d'inscription : 20/01/2008

Karak Erkund  Empty
MessageSujet: Re: Karak Erkund    Karak Erkund  EmptyMer 3 Nov 2010 - 9:38

Ólaf Sværsson a écrit:
... mais je peine à te lire, il y a beaucoup de fautes qui nuisent à la lecture, c'est dommage.
[Mode modo on:
Je ne corrige pas les gros pavés comme ça (pas le temps et surtout pas l'envie...) et c'est pas comme si j'avais déjà dit à plusieurs reprises à certains users de faire attention avec leur écriture!

Comme quoi, une meilleure écriture donne plus envie de lire et de répondre.

A bon entendeur...
Mode modo off.]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Karak Erkund  Empty
MessageSujet: Re: Karak Erkund    Karak Erkund  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Karak Erkund
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Histoire de Karak-Kadrik et Karak-Kadarik
» La fin de Karak Zorn (1).
» KARAK GRUNGRON
» KARAK ZHARRVENGRYN
» Karak Haraz-Drazh

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Nains , Duardins , Fyreslayers et Kharadrons :: Créations, Modélismes, Annonces & Divers [Warhammers Nains] :: [Nains] Demeure des Clans [Création Clans/Citadelles/Histoires & récits]-
Sauter vers: