Forum Nains , Duardins & Fyreslayers

Jeux et loisirs
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Bienvenue Invité
Le Forum Nain est né en 2005. Créé pour les passionnés des Nains. Vous trouverez des infos de tous genres. N'hésitez pas à vous exprimer et ouvrir des sujets! Warhammer est le plus populaire des jeux figurines.
Vous pouvez vérifier les derniers sujets qui défilent sur le "portail" du forum (en haut de la page) Une fenêtre dont les sujets défilent. Si vous n'y êtes pas, cliquez sur "portail" sans la barre menu.
Guide pour participer au forum. Ce sont les membres qui font vivre le forum!
Guide & soutien [Cliquez ici]
Voici les actualités en cours, qui demandent une participation collective ou compétitive:
Participez au concours de peinture multi-race: Monstre!
Concours récit n°3!
Tutoriels de Peintures (collectifs)

N'hésitez pas à poster! Le forum est fait pour vous!

Voici les nouveautés des Nains 2014 , à suivre!:
Forum des sujets Nains V8

Voici les ateliers à voir!:
Venez voir les créations des membres du Forum Nain!

Partagez | 
 

 Battle / AoS / 9e Âge / KoW, comment s'y retrouver ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MagnanXXIII
jeune nain
jeune nain


Nombre de messages : 215
Date d'inscription : 23/04/2016

MessageSujet: Battle / AoS / 9e Âge / KoW, comment s'y retrouver ?   Mer 27 Juil 2016 - 12:16

Attention ! Le sujet présent a été ouvert sur le Warfo, destiné pour le Warfo, et écrit en collaboration avec le Warfo. Il date du mois dernier et certains propos peuvent déjà être obsolètes à l'heure où vous lirez ces lignes.
MagnanXXIII

Salutation,

Ça fait déjà un bon moment que je parcours le Warfo, les forums raciaux, le forum du 9e Âge et celui de Kings of War et je remarque énormément de questions à propos des quatre jeux qui se disent "successeurs de battle". Les débats à ce sujet sont souvent animés et il est très difficile de trouver une synthèse sur ces quatre jeux. En rassemblant tout ce que j'ai lu à ce sujet et avec mon expérience sur ces jeux, je vous propose une présentation synthétique qui, je l'espère, aidera ceux qui ont été un peu déboussolés après la Fin des Temps.

Concernant la synthèse, j'essayerai d’être le plus objectif possible. Néanmoins, en ce qui concerne les critiques négatives et positives de chaque jeux, j'essaye de maintenir un certain équilibre de sorte à ce qu'il y ai autant de points négatifs et positifs dans un jeu comme pour un autre car aucun jeu n'est parfait. De plus, pour ne pas discréditer un jeu, il y aura toujours plus de points positifs que négatifs (13 contre 12), après tout, chaque jeu consiste à pousser des figurines peintes sur une table ce qui est forcément génial  ;)

Cette synthèse est bien sûr prévue pour évoluer, aucun jeu n'est figé dans le temps. De plus, je ne suis pas omniscient et je suis ouvert à toutes critiques. Si vous voyez des choses à rajouter n'hésitez pas à en faire part dans ce sujet. Cette discussion sera aussi ouverte sur les forums battle, 9e Âge et KoW pour rassembler le plus de point de vue possible.

La synthèse suit un certain plan : Introduction, présentation rapide du background, présentation rapide du jeu et finalement la foire aux avis (positifs et négatifs). La partie battle sera un peu plus longue car c'est de ce jeu que tout a commencé.


Warhammer Fantasy battle (battle)

Général : Premier grand jeu de figurine de Games Workshop datant de 1983 permettant de jouer des batailles rangées dans un univers fantastique. Games Workshop arrête de produire des figurines et des règles pour ce jeu 32 ans après sa création.

La licence : L’univers de Warhammer ne se limite pas qu’au jeu de figurine de bataille rangée, le background est très riche notamment grâce aux livres et suppléments du jeu de rôle sortis sur cet univers. De nombreux autres jeux de figurines se déroulent dans ce même monde dont Mordheim, Man O War, Warmaster et Blood Bowl ainsi que de nombreux jeux vidéo (Warhammer Online , Vermintide, Mordheim, Blood Bowl, Man O War, Warhammer Total War etc) dont des créations non officielles ajoutées à d’autres jeux vidéo par le biais de Mods (Mount and blade, Medieval Total War, Civilization etc).

Le background : Le monde de Warhammer, souvent appelé « Le Vieux Monde » ou « Le monde qui fut » se déroule dans une ère semblable à un mélange de médiéval et de renaissance. De plus, sa géographie et les factions humaines sont fortement inspirées du monde réel. Pourtant, ces nations humaines côtoient des races fantastiques, elfes, nains, hommes lézards, orcs, morts-vivants, hommes rats ainsi que les puissances de la ruine engendrées par les quatre dieux du Chaos. L’univers est plutôt sombre où les forces de l’Ordre luttent dans relâche contre les races hostiles qui menacent sans cesse de détruite toutes formes de civilisation sur terre.

La Fin des Temps : Quand Games Workshop décida de ne plus commercialiser Warhammer battle, il sortit une série nommée « The End Times » (La Fin des Temps) mettant en scène la destruction totale du monde par le Chaos concluant ainsi le background par une fin officielle telle les dernières pages d’un grand roman. Mais de nombreux fans n’ont pas accepté la fin de leur univers préféré y voyant plutôt une suite non-officielle, en effet, la fin de Warhammer battle impliqua énormément la communauté vers des jeux et des univers alternatifs tous inspirés du monde de Warhammer voir même détourner la version officielle de la destruction totale en développant leurs propres suites et règles de Warhammer.

Le jeu de figurines : Warhammer fantasy battle est un jeu de bataille fantastique où de nombreuses figurines sont misent en scène dans des batailles rangées. La dernière version du jeu en date est la V8. Les figurines (environ 28 mm de haut) doivent adopter un socle carré pour former des régiments solidaires et se déplacent grâce à des plateaux de mouvement adaptés. Les dimensions tactiques et stratégiques y sont très importantes dont les facteurs suivants : Le déploiement,  les vents de magie, le tir, le nombre, le moral, les flancs, la redirection, le champ de vision, le type de troupe, les améliorations, les héros etc. La complexité de ces règles en fait un jeu très appréciée par les tacticiens du dimanche et favorise les compétitions (Tournois, campagnes…). Les règles de jeu très complètes de trouvent dans un grand livre de règle (GBR) atteignant facilement les 200 pages. A cela s’ajoute les livres d’armée comprenant le background de l’armée en question, des illustrations, le coût en points et les règles de chaque unité.

La foire aux avis :
Chaque avis pris indépendamment est purement subjectif, mais l’ensemble de ces points forme un tout objectif donnant les différents points de vue de la communauté sur le jeu et son univers. Ainsi, un point peut aussi bien être considéré à la fois comme négatif et comme positif, à vous de voir quel point de vue vous correspond le mieux face à ce jeu.

Les plus :
+ Un univers très riche et connu de la communauté du Wargames, du Jeux de Rôle et du Jeux vidéo.
+ Un univers pseudo-historique ou Médiéval-Fantastique pouvant éventuellement s’identifier au notre.
+ Un univers fantastique sombre, glauque et original.
+ Détails et profondeur du jeu.
+ Un jeu très stratégique adapté pour tous types de joueur et de parties (Tournois, amical, scénarisé, campagne etc).
+ Comporte de nombreux suppléments et une bonne quantité de règles et d’unité (17 armées officielles, règles de campagne, siège, escarmouche, guerre civile, objectifs, chacun pour soi, tempête de magie etc).
+ Règles et suppléments non-officiels crées par les fans très nombreux sur Internet.
+ Bataille rangée, possibilité de jouer de très grandes batailles avec plus d’une centaine de figurines.
+ Malgré la Fin des Temps on trouve toujours des fans du jeu, beaucoup de ceux qui ont migré vers des jeux alternatifs connaissent encore les règles de Warhammer.
+ Modélisme et liberté de création et de conversion.
+ Bonne qualité des figurines officielles récentes.
+ Nombreuses figurines présentes sur le marché de l’occasion depuis la Fin des Temps et gammes alternatives qui ne manquent pas avec qualités et prix pour tous les goûts.
+ De nombreuses figurines officielles continuent d’être commercialiser grâce à leur basculement dans la gamme de Age of Sigmar.

Les moins :
- Un univers trop riche et limité dans l’espace ce qui peut nuire à une liberté totale de créer son propre background de peur de transgresser les règles de l’univers officiel.
- Univers peu évolutif borné par une fin des temps et plusieurs années de stagnation voir même de régression de l’évolution du Background.
- Univers pseudo-historique qui n’est pas au goût de tout le monde.
- Règles pas forcément équilibrées,
- Certaines armées n’ont pas été mises à jour et sont restées avec plusieurs versions de retard (Mercenaires, Bretonnie, Hommes bêtes, Skaven).
- Plus d’une centaine de pages de règles, la maitrise du jeu et de ses subtilités arrivent après de nombreuses parties.
- Règles et réflexions pouvant rallonger le temps du jeu ou réduire sa fluidité.
- Investissement important pour y jouer à la fois en temps et en argent, nécessite beaucoup de figurines. Contrainte matérielle important pour les nouveaux.
- Les régiments forcent à peindre de nombreuses figurines similaires, peu être contraignant voir lassant.
- Jeu n’étant plus soutenu par son entreprise, difficulté pour un nouveau joueur de trouver les livres de règles et certaines figurines.
- Communauté fragmentée s’étant tournée vers d’autres jeux depuis la Fin des Temps (Le 9e Âge, Kings of War, Age of Sigmar etc)
- Ne peut plus être joué dans les magasins Games Workshop. Encore joué dans certains clubs ou entre amis mais avec une fréquence de plus en plus décroissante. Difficulté de trouver des adversaires et des nouveaux joueurs.



Warhammer Age of Sigmar (AoS)

Général : Après avoir arrêté Warhammer Fantasy Battle, Games Workshop lance un nouveau jeu appelé Age of Sigmar en 2015 et y recycle de nombreuses références de battle. Age of Sigmar est un jeu d’escarmouche dans un univers « high fantasy » bien différent de Warhammer battle.

Background : Officiellement, l’univers se place des millénaires après la Fin des Temps de battle. Bien qu’une poigné de personnages ont vécu dans le monde qui fut, ils se retrouvent complètement transformés et élevés au rang de quasi-dieu. L’univers se compose de huit mondes chacun lié à un élément (Feu, Ombre, Vie etc) ainsi que le monde du Chaos. A l’heure actuelle (Juin 2016) le background de AoS n’est pas encore très riche, mais on peut retenir que les nations fantastiques (Elfes, nains, orcs etc) luttent pour la domination des huit mondes dont les forces du Chaos (démons, bêtes, cultistes et chevaliers corrompus) qui s’opposent aux Stormcast Eternal (chevaliers éternels envoyé par le dieu Sigmar pour vaincre le Chaos). L’univers est fortement inspiré de la mythologie scandinave.

Le jeu de figurines : Warhammer Age of Sigmar est un jeu d’escarmouche qui se joue avec des figurines sur socle rond de préférence (bien qu’officiellement il n’y ait pas d’obligation de socle) où des escouades de dizaines de figurines progressent en formation dispersée sur la table. Le jeu se base sur quatre pages de règles générales et concentre les détails sur les profils des unités elles-mêmes. Les profils de ces unités sont appelés des « Warscroll » (Parchemin de guerre). Les règles sont disponibles gratuitement mais elles peuvent aussi être trouvée dans les livres vendus par Games Workshop. Ces livres sont illustrés et comportent le background de l’univers ainsi que des scénarios. Ainsi, chaque grande alliance a droit à un livre complet. Le système de jeu est très libre permettant aux joueurs d’utiliser toutes les figurines qu’ils leur plaisent au format qu’ils veulent. Finalement, les scénarios et les objectifs sont souvent mis en avant rendant le jeu plus intéressant qu’un simple combat à mort.

La foire aux avis :
Chaque avis pris indépendamment est purement subjectif, mais l’ensemble de ces points forme un tout objectif donnant les différents points de vue de la communauté sur le jeu et son univers. Ainsi un point peut aussi bien être considéré à la fois comme négatif et comme positif, à vous de voir quel point de vue vous correspond le mieux face à ce jeu.

Les plus :
+ Un nouvel univers de style High Fantasy. à découvrir, vaste et libre.
+ Peut être joué à l'époque du Vieux Monde (anciens warscrolls toujours mis à jour)
+ Constitution d’armée très libre.
+ Jeu et règles simples et rapidement assimilés sans être dénudés de stratégie.
+ Parties fluides et rapidement jouées.
+ Règles gratuites.
+ Escarmouche (ici, en opposition à bataille rangée) et format très libre. Nombre de figurine nécessaire pour commencer peu conséquent et donc à moindre coût.
+ A venir: Trois systèmes de jeux qui permet de s'adapter aux goûts de chacun ( Libre, Narratif, Compétitif avec système de points)
+ Figurines de bonne qualité.
+ Liberté de socle, modélisme très libre, défis de peinture très intéressant.
+ Compatibilité entre les références battle et AoS.
+ Jeu pouvant être joué en magasin Games Workshop.
+ Jeu supporté par une entreprise, visible, nouveautés, apport de figurines officielles, nouveaux joueurs etc.

Les moins :
- Univers High fantasy très (trop ?) abstrait, libre et pas encore achevé.
- Nouvelles figurines chères à l’unité.
- Compatibilité Battle/AoS relative, certaines races et figurines ont disparues ou ont un avenir très improbable (Bretonnie, Rois des Tombes, Empire, Mercenaires…)
- A récolté la rancœur de nombreux fans de battle rendant AoS responsable de la mort de leur univers préféré en plus de proposer un jeu complètement à l’opposé de leurs attentes. Ceci en résulte une fragmentation de la communauté de Warhammer.
- Règles simples très (trop ?) souvent considérées comme trop simplistes ou « casual ».
- Équilibrage relatif et peu adapté pour la compétition ( Changement à venir ).
- Franglais qui casse l’immersion.
- Système d’escarmouche (ici, en opposition à bataille rangée) pas au goût de tout le monde.
- Règles et système de jeu considéré comme à moitié finis obligeant les joueurs à créer leurs propres restrictions et règles pour y jouer. Mouvements et déroulement des tours un peu aléatoire voir même « brouillon » pour certains. Pour l’instant (Juin 2016), pas de système d’équilibrage officiel.
- Manque de cohérence sur certains points de la transition de la gamme battle/AoS et multiplication des factions par rapport aux
battletomes sortis pouvant égarer les nouveaux venus.
- Jeu dépendant de Games Workshop qui, pour certains, a récolté une réputation de stratégie mercantile abusée, d’être peu soucieux de l’équilibre de ses jeux, d’avoir une mauvaise communication ou d’arrêter ses jeux phares au moindre problème de rentabilité.
- Pas de gammes alternatives pour AoS, Games Workshop a le monopole des figurines et du prix.




Le 9e Âge (9th Age)

Général : Après l’arrêt de Warhammer Fantasy battle par Games Workshop, les fans de battle déçus de n’avoir plus de suite à leur jeu de batailles rangées se sont réunis autour de l’ETC (Organisateurs de tournois mondiaux de Warhammer) pour créer leur propre version tout droit inspirée des règles et de l’univers de Warhammer battle. Le 9e Âge est une licence indépendante à part entière et est pour l’instant soutenu par le vendeur de figurines Avatar of War.

Background : Le 9e Age ayant déposé sa propre licence ne peut donc pas utiliser les termes de Games Workshop pour son jeu, par souci de copyright. Ils ont donc réinventé un univers fantastique fortement inspiré de Warhammer. A l’heure actuelle (juin 2016), le background du 9e Age est en cours de création. De ce qui a déjà été publié, l’univers reprend les principes de Warhammer à savoir un univers Médiéval-Fantastique inspiré de notre monde historique avec des nations fantastiques (Humains, Elfes, nains, hommes lézards, orcs, morts-vivants, hommes rats, puissances de la ruine etc).

Le jeu de figurines : Les règles du jeu sont très ressemblantes à la dernière version de battle. La particularité du 9e Age est de présenter un système de jeu équilibré basé sur de nombreuses versions de tests et de mises à jour. Le jeu vient de passer en V1 il y a peu essentiellement pour fournir une version stable pour l’ETC 2016. Comme pour battle, le 9e Âge se joue avec des figurines sur socle carré qui composent des régiments compacts. Le niveau de tactique, de stratégie et de création de liste est très important et est complètement compatible avec les anciennes figurines de battle. Les règles de base sont disponibles gratuitement sur le site du 9e Âge ainsi que les pdfs des règles traitants chaque unité pour chaque armée. Pour l’instant (Juin 2016), l’essentiel des pdfs contenant uniquement les règles sont disponibles, les pdfs contenant les illustrations et le background sont encore en cours de développement.

La foire aux avis :
Chaque avis pris indépendamment est purement subjectif, mais l’ensemble de ces points forme un tout objectif donnant les différents points de vue de la communauté sur le jeu et son univers. Ainsi un point peut aussi bien être considéré à la fois comme négatif et comme positif, à vous de voir quel point de vue vous correspond le mieux face à ce jeu.

Les plus :
+ Univers Médiéval Fantastique proche de Warhammer.
+ Une "V9" de Warhammer battle, incluant de nombreux avantages (et aussi inconvénients) de battle.
+ Batailles rangées.
+ Un jeu très stratégique adapté pour tout type de joueur et de partie (Tournois, amical, scénarisé, campagne etc).
+ Règles équilibrées et optimisées pour la compétition.
+ Règles traduites en plusieurs langues et disponibles gratuitement.
+ Evolution régulière des règles et du système de jeu.
+ Licence indépendante notamment au niveau financier.
+ Version crée par une communauté internationale active à l’écoute des joueurs.
+ Liberté d’achat de figurine peu importe la gamme.
+ Possibilité de réutiliser à 100% ses anciennes figurines Warhammer
+ Marché de l’occasion important, gammes alternatives nombreuses, les figurines de Games Workshop pour AoS notamment reprises de battle encore largement disponibles. Soutient du fabriquant de figurine Avatar of War pour fournir des nouvelles figurines adaptées pour le 9e Age.
+ Plusieurs tournois déjà organisés en France.

Les moins :
- Background et noms de Warhammer remplacé.
- Background trop ressemblant à Warhammer donnant une impression de "déjà vu" pour les vétérans.
- Plus de 100 pages de règles rendant le jeu très (trop ?) complexe.
- A été créé dans le but d’être optimisé pour les tournois.
- Adapté pour les vétérans de Warhammer et les personnes qui compte s’investir énormément dans le hobby. Limité pour les nouveaux venus ou ceux qui jouent peu fréquemment.
- Avenir incertain, non supporté par une grosse entreprise.
- Investissement important pour y jouer à la fois en temps et en argent, nécessite beaucoup de figurines. Contrainte matérielle important pour les nouveaux.
- Les régiments forcent à peindre de nombreuses figurines similaires, peu être contraignant voir lassant.
- Pas de gamme de figurine spécifique au jeu.
- Considéré pour certains comme un Warhammer "non officiel". Les règles et l'équilibrage ne sont pas créés par une société professionnelle.
- Visibilité restreinte (principalement sur internet ou discuté dans les clubs).
- Ne peut pas être joué en magasin Games Workshop. A jouer uniquement en club, lors de tournois ou entre amis.




Kings of War (KoW)
Général : Jeu de batailles rangées fantastiques crée par Mantic, entreprise fondée par d'anciens membres de Games Workshop. L’entreprise et le jeu sont jeunes (2008) et ils ont connu un gain de popularité conséquent après la fin Warhammer battle chez Games Workshop.

Background : L’univers de Kings of War se passe dans le monde de Mantica, un monde Medieval-fantastique inspiré de notre Europe antique et médiévale. Les nations humaines de ce monde sont des vestiges fragmentées d’une grande république antique qui dominait jadis la majorité du monde connu dans une époque de paix, mais une guerre mythologique entre des "dieux" et des catastrophes naturelles signa sa chute. On retrouve aux côtés des humains des nations d’autres races, orgueilleuses et avides de pouvoir ou de destruction comme par exemple les elfes, les nains, les morts-vivants, les orcs ou les démons engendrés par une faille crée lors de l’antique guerre mythologique.

Le jeu : Kings of War est un jeu de bataille rangée où les régiments forment une entité à part entière. Les figurines ne sont là que pour indiquer le type du régiment et leur nombre n’a pas beaucoup d’importance. Les figurines peuvent ainsi avoir n’importe quel type de socle tant qu’ils peuvent intégrer une plaque de mouvement adaptée. Les règles du jeu se tiennent sur une trentaine de pages à cela s’ajoute des listes d’armées et les objets magiques qui permettent de former une armée pour chaque race avec leurs règles et leurs coûts en points. Les règles de base, les objets magiques et les listes d’armées principales se trouvent tous dans le livre de règle de Kings of War. Comme on peut s’attendre d’un jeu de bataille rangée le jeu est très tactique, les décisions et les placements sont cruciaux tout comme la gestion des menaces, des tirs, des blessures et du moral.

La foire aux avis :
Chaque avis pris indépendamment est purement subjectif, mais l’ensemble de ces points forme un tout objectif donnant les différents points de vue de la communauté sur le jeu et son univers. Ainsi un point peut aussi bien être considéré à la fois comme négatif et comme positif, à vous de voir quel point de vue vous correspond le mieux face à ce jeu.

Les plus :
+ Univers Médiéval-Fantastique.
+ Univers pour l’instant très libre tout en comportant des éléments géopolitiques.
+ Règles relativement équilibrées.
+ Règles sur une trentaine de pages allant à l’essentiel.
+ Jeu fluide et parties jouées en temps très correct.
+ Très tactique.
+ Batailles rangées et possibilité de jouer de très grandes batailles avec plus d’une centaine de figurines.
+ Figurines officielles à prix très avantageux.
+ La diversité et l’utilisation d’autres gammes sont encouragées par Mantic ce qui permet de jouer officiellement à Kings of War avec des figurines de différents horizons
+ Possibilité de recycler 90% de la gamme de Warhammer battle notamment grâce au système d’alliés.
+ Le fait que seules les dimensions des plateaux de mouvement comptent permet une grande liberté de type de socle, de modélisme, de diorama et permettant de limiter de nombre de figurines pour faire des économies.
+ Supporté par une entreprise (Mantic) qui considère KoW comme son jeu numéro 1. Rendant le jeu visible, apportant des nouveautés, des figurines officielles, de nouveaux joueurs etc
+ Les règles et la majorité  des profils d’unités sont disponibles gratuitement en ligne.

Les moins :
- Background pas encore très développé.
- Encore un univers Médiéval-Fantastique.
- Règles courtes assimilées à des règles très (trop ?) simples.
- Moins de profondeur dans le système de jeu, les profils des unités ont peu de personnalité et d’options, ressemblant aux caractéristiques statiques d’AoS.
- Système différent de Warhammer pouvant perturber certains habitués de battle.
- Système de dégâts et de moral des unités pouvant donner une impression de "Tout ou rien".
- Demande généralement beaucoup de figurines pour y jouer. Les parties en petit format sont moins intéressantes que les grosses.
- Les régiments forcent à peindre de nombreuses figurines similaires, peu être contraignant voir lassant.
- Certaines figurines de Warhammer peuvent difficilement trouver une équivalence pour KoW.
- Gamme officielle ayant beaucoup d’inégalités au niveau de la qualité de ses figurines. Sculpture et design sont généralement plus grossiers que les autres gammes.
- Mantic considéré par certains comme opportuniste profitant de l’impopularité d’Age of Sigmar auprès des fans de battle.
- Peu de magasin 100% Mantic, les produits doivent être achetés en ligne où chez les revendeurs rendant le jeu moins visible.


Je rajouterai pour finir :

"Le meilleur moyen d'avoir un avis sur un jeu est encore de le tester"


"Amis, restons bien à l'abri,
Mangeons, buvons, dans nos maisons de pierre,
Là-haut c'est peuplé d'abrutis !
Allez patron, re-sers donc une bière !"


Nous sommes les nains sous la montagne ! On creuse le jour, on boit la nuit ! Et on n'aime pas ceux de la surface !:
 


Mon ancêtre Gurdil - Donjon de Naheulbeuk


Dernière édition par MagnanXXIII le Mer 27 Juil 2016 - 15:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nainternaute
Âge Adulte nain
Âge Adulte nain


Nombre de messages : 254
Age : 46
Localisation : Saint Jean d'Ardières
Date d'inscription : 23/07/2016

MessageSujet: Re: Battle / AoS / 9e Âge / KoW, comment s'y retrouver ?   Mer 27 Juil 2016 - 14:45

Très bon résumé, juste une remarque, on a du mal à lire le titre: "les plus" qui ne se détache pas bien du fond vert...
Revenir en haut Aller en bas
MagnanXXIII
jeune nain
jeune nain


Nombre de messages : 215
Date d'inscription : 23/04/2016

MessageSujet: Re: Battle / AoS / 9e Âge / KoW, comment s'y retrouver ?   Mer 27 Juil 2016 - 15:06

Ah oui merci, je n'avais pas fait attention nain 10 clin d\'oeil
C'est modifié.


"Amis, restons bien à l'abri,
Mangeons, buvons, dans nos maisons de pierre,
Là-haut c'est peuplé d'abrutis !
Allez patron, re-sers donc une bière !"


Nous sommes les nains sous la montagne ! On creuse le jour, on boit la nuit ! Et on n'aime pas ceux de la surface !:
 


Mon ancêtre Gurdil - Donjon de Naheulbeuk
Revenir en haut Aller en bas
 
Battle / AoS / 9e Âge / KoW, comment s'y retrouver ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Battle / AoS / 9e Âge / KoW, comment s'y retrouver ?
» Universal battle
» Burnout Paradise pour les noobs
» CXL2011 où sont les sauvegardes ?
» Récupérer ses mails sur caramail qui ferme!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Nains , Duardins & Fyreslayers :: Créations, Modélismes, Annonces & Divers [Warhammers Nains] :: [Nains] Brasserie [Petits annonces & Questions générales.]-
Sauter vers: