Forum Nains , Duardins , Fyreslayers et Kharadrons

Jeux et loisirs
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Bienvenue Invité

Nouveautés:
Blog : Si vous souhaitez un mini article tout les jours qui parle de nains ou ce qui les concernent, c'est ici!

Pour ceux qui veulent "Discord" (logiciel vocale gratuit) entre Nains:
Demander l'adresse par mp à "Grodbur Kazgar" membre du forum.

Partagez | 
 

 Kraka Khrum. Le Pic Vrombissant

Aller en bas 
AuteurMessage
baptiste.L
Poil au menton
Poil au menton
avatar

Nombre de messages : 71
Age : 28
Date d'inscription : 28/03/2012

MessageSujet: Kraka Khrum. Le Pic Vrombissant   Dim 1 Avr 2012 - 20:25

Bonjour à tous!
Déjà bravo pour vos récits, je n'ai pas tout lu mais j'ai beaucoup aimé l'univers crée dans vos forteresses.
Cela m'a inspiré pour créer la mienne, j'avais déja une idée de l'emplacement et du type de société, mais je n'avais jamais mis tout ça par écrit..
J'espère que vous n'aurez pas besoin de vous forcer pour lire, je ne sais pas du tout ce que cela vaux..
Ce n'est qu'un premier jet d'idées, je verrais si l'inspiration reprends pour des histoire plus détaillées du clan, de la citadelle..
Il y à surement certains illogismes du fait que je ne suis pas maître du sujet, merci de me corriger/conseiller ;)

Kraka Khrum, Le Pic vrombissant.

- Situation Géographique :Forteresse très éloignée au nord
- Quel périodes? : Mon armée représente le clan à son apogée, c'est à dire vers -1350.
- Description globale de la forteresse : pas envie de spoiler ;)
- voyage vers votre lieu : au centre de la Norsca
- Couleurs de la forteresse : grise, blanche l'hiver, bleue l'été
- Emblème: un ours blanc sur fond bleu et liseraie en or
- Les personnages : en cours
- Histoire de votre citadelle : en cours
- Législation : ne tue pas ton prochain..?
- Religion : 'faut que je me renseigne..
- Les Guildes : mineures..
- Echanges et commerces : local seulement
- Organisation militaire : locale seulement..
-mettre les liens de vos figurines qui représentent votre clan, depuis le forum "Atelier des Artisans" : en cours..
- Des différents récits de votre clan : en cours





Chapitre I





"Dohbolg arrivait enfin au bout de ses peines..

L'air était si froid qu'il lui brulait l'interieur de la gorge, le vent et la neige fouettait son visage et il ne pouvait ouvrir qu'à moitié ses
yeux pour distinguer les faibles traçes d'un sentier dans la neige. Il savait qu'un pas mal assuré sur la droite entrainerait une chute mortelle dans le vide.
Mais il sentait qu'il était bientôt arrivé chez lui. Ce passage, il l'empruntait depuis tout petit pour aller chasser les loups avec son père, ou encore quand le temps le permettait aller crapahuter avec ses amis à l'encontre des conseils des sages.

Il n'avait cependant plus la force du jeune âge; arrivé à l'age adulte, il était maintenant gras et empôté, les pas devenaient de plus en plus dur alors qu'il montait encore et encore dans la montage, sans en distinguer le sommet.
Il avait bien fait de sortir de la forteresse. Son sixieme sens ne l'avait jamais trahi, et même si ce voyage avait pris beaucoup de ses forces, il serait considéré comme un héros au sein de sa communauté, à l'instar de sa réputation de sot et de maladroit depuis qu'il avait saboté le travail du couturier personnel du thane.
En effet, il avait ressenti un présence en contrebas de la montagne, des vibrations étranges et inhabituelles dans la pierre se faisaient de plus en plus fréquemment, et de plus en plus fortement.
Sans rien dire à personne, il était alors parti vers son coin favori de la montagne, (qu'il à nommé avec ses amis le perchoir de l'aigle), qui offre un panoramique incomparable sur la vallée qui s'étend depuis la montagne. Arrivé là-bas, il n'y avait plus de doute possible, il distinguait une masse noire de creatures en contrebas, soulevant la poussière, provoquant des vibrations dans la montagne insupportables à soutenir pour lui.
Si Dohbolg était bien connu pour ses deux mains gauches, sa mauvaise vue et sa mauvaise haleine, il n'avait cependant jamais parlé a quiconque de son lien spécial avec la montagne, comment elle lui parlait, lui montrait ses passages.. La montagne souffrait en ce moment, il le sentait. Cette masse grouillante avancait irrémédiablement, et c'était maintenant à son tour d'agir.

Il arrivait enfin au sommet.
La pente se faisait plus douce, et les dalles naines ornées de runes protectrices pavaient maintenant le sentier qui menait au cratère de la montage."




Les premiers nains sont arrivés dans cette vallée pendant l'été -1531, ils étaient alors plus d'une cinquantaine.
Ils faisaient partie d'un clan riche de Karak Ungor, qui avait fuit suite aux séismes du Temps du Malheur et aux assauts incessant des gobelins,et qui cherchait prospérité dans une montagne isolée, persuadés que les hauteurs décourageraient les créatures vertes.
Ils s'étaient ruinés dans leurs exil, cherchant à resté soudés ils avaient payé fortune en abris, en nourriture et en transport. Le peu qu'il leurs restait était constamment pillé par les rodeurs.
Avant de partir vers le nord ils avaient dabord migré vers l'ouest et les monts du milieux, cherchant un refuge simple et agréable ou ils pourraient reprendre leurs economie (basée sur les textiles et les armures), mais n'ont pas pu se meler aux humains, trop primaires et indécis, faibles et pauvres.
Ils étaient gouvernés par un maître marchand très vieux, nommé Bavar Kantuz-Galaz, très réputé parmis les siens car généreux et empathique, qui n'avait pas hésité à dépenser sa fortune pour garder son clan avec lui. Cette décision avait cependant beaucoup déplu à ses fils jumeaux, Zan et Zon, très prétentieux pour leurs jeune âge.

Après avoir évité Karak Drak pour cause de mauvaises relations, ils avaient été traqués sans relâche pendant des semaines par une horde d'orques, les poussant toujours plus au nord. Jusqu'au jours ou ils empruntèrent un dédale rocheux qui s'enfoncait dans la montagne. Là, ils avaient vu les orques en contrebas faire demi-tour, probablement lassés de leurs pillage.
Ils comprirent bien vite que si les orques ne les avaient pas suivi, c'était bien pour une raison. La montagne éméttait un vrombissement très particulier, très puissant. Le sol tremblait par moment pendant plusieurs minutes, avant de s'arreter pendant des heures. Bravant les supersticions orques, le groupe de nains s'aventura dans la montagne.

Rien ne pouvait leurs laisser imaginer ce sur quoi ils allaient tomber.

Si Bavar était un personnage sympathique et compatissant, il ne laissait pourtant jamais personne contredire ses paroles, et quand l'idée de gravir cette montagne mysterieuse jusqu'au sommet lui vint, personne ne pu s'y opposer. Tout le monde savait qu'au premier signe de lacheté, apres tout ce que le thane avait fait pour eux, il n'hésiterait pas à lacher ses fils pour les corriger et montrer l'exemple.
Ainsi l'expedition commença. La montagne leurs était inconnue, et même si tous sentait une attraction ,envers la roche, les puissantes vibrations dans le sol rendait le chemin dangereux et mortel.
L'entetement et l'arrogance du thane porta ses fruits. Apres plusieurs jours à gravir la montagne ensoleillée, ils arrivèrent en nombre réduit au sommet du pic montagneux. Là, tous oublièrent les querelles passées et passèrent plusieurs heures à profiter de l'incroyable vue dont ils étaient les témoins. Ils étaients arrivés devant un enorme cratère d'un volcan éteint depuis plusieurs milliers d'années, qui avait laissé place à une vallée verdoyante, receuillant les fleurs les plus rares et les minéraux les plus purs.
Les vrombissement de la montagne était du à son haute altitude et au croisement de plusieurs vents puissants, qui faisaient vibrersa parroi. Le cratère était au centre de plusieurs formations montagneuses, le rendant moins vulnerable au chocs sismiques.

Ils s'activèrent ainsi pendant plusieurs dizaine d'années, en commencant par créer une galerie sous le cratère, ou ils trouvèrent plusieurs dépots dans la roche qui leurs étaient inconnus.
Ils construirent deux maisons en pierre dans le cratère, puis creusèrent dans la roche petit a petit pour créer un premier grand hall sous le cratère, qui donnerait sur plusieurs pièces adjacentes, cuisine, salle d'ingénieurerie, mine..
Petit à petit, les passages à travers la montagne sont bloqués par les nains, pour favoriser leurs entrées crées dans la montagne, consolidées et inateignables pour quiconque ne connait pas le chemin.
Au printemps ils semaient des céréales dans le cratère, technique qu'ils apprirent des humains pendant leurs long périple, et qui leurs permettait de survivre le plus longtemps possible, confectionnant de la bière avec la roche.
Pendant l'hiver ils se regroupaient dans la forteresse, bloquant les accès et améliorant les chemins pour s'enfoncer plus bas dans la roche. La montagne regorgant de rapaces et de loups, les plus aguerris de l'expedition ne mettèrent pas beaucoup de temps à comprendre les recoins de la montagne, les accès pour descendre et monter, afin de mieux traquer leurs gibier.

Zan, le plus guerrier des deux frères, aimait choisir des hommes et les entrainer dans la montagne, les forcant à le suivre là ou seul ses talents le permettait.
Il revenait toujours avec beaucoup de gibier, démontrant à son père ses qualités de leader et de chasseur,bien que certains chasseurs ne revenaient pas.
Zon quand à lui était plutôt sur les traces de son père, à s'inquiéter des problèmes du clan, des quantités de nourritures disponibles.. Il vit cependant dans les actes de son frère un affront personnel,étant né quelques secondes avant lui, et decida de lui proposer un défi: partir seuls en exedition, et revenir
avec le plus beau présent pour leurs père, mourrant.

Ils partirent ainsi coude à coude, pour être certains que l'un ne trouverait pas de trésor avant l'autre. Apres plusieurs jours dans les montagnes, ils tombèrent nez à nez avec une immense femelle ours, blanche commela neige et grande comme un arbre, mugissant et rageant à l'encontre des deux nains.
Zan n'hésita pas, il lui fallait la tête de la bete, il brandit son marteau et la chargea de toute ses forces.
Son frêre quant à lui resta en retrait, sortant de son arnachement dorsal un lourd filet.
Les forces étaients inégales, mais la volonté de survivre était aussi féroce d'un coté comme de l'autre. Zan réussi à porter plusieurs coups de marteaux à la bête, mais il s'épuisait à esquiver les coups inatendus de l'ours, qui quant à elle ne semblait pas s'essoufler.
Il fit l'erreur de regarder son frère pour appeler à l'aide, et prit un lourd revers dans le corps, le faisant s'étaler quelques metres plus loin,
inconscient.

Quand il se reveilla quelques minutes plus tard, il ne put dire mot. Son frère tassait le tabac de sa pipe,assi sur l'ours, piégé dans un filet.
La bête semblait brisée, la tête baissé, elle ne cherchait meme plus à s'extirper de sa prison.
Zon retourna à la forteresse vainqueur. Tout le monde était enchanté à la vue de cette nouvelle et inconnue magnifique bete, de plusest apprivoisée. De nombreux récits racontent le domptage de la bete, mais aucuns d'eux n'est vrai. Elle pris tout de suite une ampleur significative, devenant l'embleme du clan. Les expeditions devinrent plus spécifiques, se procurer plus de ses gigantesques monstres étant devenu la priorité du clan.

On n'entendit plus parler de Zan. Accablé par la honte, il déposa ses affaires, puis parti en quete d'une mort honorable,
toujours plus au nord.

De courageux émissaires furent envoyés pour trouver des cousins dans les montagnes, afin de faire connaitre la grandeur de leurs clan, et de la puissance de leurs monstres. C'est apres plusieurs années que certains commencèrent à revenir, témoignant de l'éloignement de la forteresse, et de la possibilité de ne commercer qu'avec une minorité de villages humains voisins, de quoi se fournir en matériaux primaires que la montagne n'offre pas.
Une longue période de calme s'établit dans la forteresse, de solitude aussi.
La plupart des êtres hostiles au clan ne s'aventuraient jamais si haut dans la montagne, et les seules altercations locales ont étés pendant certaines expeditions éloignées, par des groupes de chasseurs expérimentés chevauchant leurs ours. Rien que des tribus primaires et désorganisés, renforcées par les déchéances du chaos. Le clan à depuis ce jour aimé ce vanté d'imposer la terreur aux sous-créatures et autres erreurs de la nature.

"Jusqu'à ce jour."


Dernière édition par baptiste.L le Ven 6 Avr 2012 - 17:42, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
baptiste.L
Poil au menton
Poil au menton
avatar

Nombre de messages : 71
Age : 28
Date d'inscription : 28/03/2012

MessageSujet: Re: Kraka Khrum. Le Pic Vrombissant   Mar 3 Avr 2012 - 16:25

Bon eh bien je me réponds à moi-même.. maboule

La flemme de lire? Pouce OK
La flemme de répondre? Pouce OK
C'est naze et vous osez pas le dire? Pouce OK
Ou pire et ce que je redoute, vous ne voulez pas de moi? pouce KO


Allez s.v.p,

un p'tit com' pour conseiller un nouveau venu qui ne demande qu'à partager récits, exploits et breuvages.. trinquer

Revenir en haut Aller en bas
Romarik Levert
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5662
Age : 33
Localisation : Haute Savoie
Date d'inscription : 30/04/2005

MessageSujet: Re: Kraka Khrum. Le Pic Vrombissant   Mer 4 Avr 2012 - 12:50

Un peu de patience.

Tu as mis une belle lecture là. J'attend de me vautrer dans le canap' pour lire ça. bourré


 
Revenir en haut Aller en bas
baptiste.L
Poil au menton
Poil au menton
avatar

Nombre de messages : 71
Age : 28
Date d'inscription : 28/03/2012

MessageSujet: Re: Kraka Khrum. Le Pic Vrombissant   Mer 4 Avr 2012 - 15:56

Romarik Levert a écrit:
Un peu de patience.

Voui pardon, je suis impatient de compléter et détailler l'histoire de mon clan, mais je n'ose pas avancer sans avoir d'autres avis..

Merci Romarik..! nain4 sourire
Revenir en haut Aller en bas
Waylander
Longue barbe
Longue barbe
avatar

Nombre de messages : 842
Age : 33
Localisation : New York
Date d'inscription : 11/09/2008

MessageSujet: Re: Kraka Khrum. Le Pic Vrombissant   Ven 6 Avr 2012 - 12:40

Idem!
Désolé, mais rédaction de doctorat oblige, j'ai plus beaucoup de temps là... c'est prévus dés que je trouve un petit créneaux!
Revenir en haut Aller en bas
Waylander
Longue barbe
Longue barbe
avatar

Nombre de messages : 842
Age : 33
Localisation : New York
Date d'inscription : 11/09/2008

MessageSujet: Re: Kraka Khrum. Le Pic Vrombissant   Lun 9 Avr 2012 - 14:38

Pas mal. J'aime bien l'idée du frère qui devient tueur.
Cela dit j'ai du mal a penser qu'a partir de 50 nains ils aient pu fonder une colonie... comment ce sont ils renforcé?
Mais l'idée de la cavalerie sur ours est bien sympas!
Revenir en haut Aller en bas
baptiste.L
Poil au menton
Poil au menton
avatar

Nombre de messages : 71
Age : 28
Date d'inscription : 28/03/2012

MessageSujet: Re: Kraka Khrum. Le Pic Vrombissant   Lun 9 Avr 2012 - 17:08

Merci de ta réponse

J'ai écrit bien plus mais j'hésite à le mettre sur le forum...
Déjà j'ai peur de faire des non-sens par rapport à l'historique nain, et puis j'ai pas envie de le faire pour ma pomme, je serais plus inspiré si j'étais questionné.

Pour tes remarques:

*cite le recit* "on n'entendit plus jamais parlé du frere.." mon oeil..!

"mal a penser qu'a partir de 50 nains"
en effet peut etre que j'ai mal jugé, mais pour l'instant dans ce que j'ai écrit ils rencontrent dans leurs voyage un veteran de la guerre de la barbe, professionel de breuvages alcoolisés en tout genre, et avec lui ils partent pour créer un "comptoir commercial" entre les forteresses éloignées de la norsca et celle des montagnes du bord du monde..
Donc je pense que ce personnage apportera des membres en plus a ma communauté, sa famille de la norsca.. je verrais au fil de l'écriture merci du conseil.

Ce que j'ai mis pour l'instant n'est qu'un vaste résumé de ce que j'ai, c'est pas terrible de faire de la re-dite donc je ne penes pas tout mettre,
si cela interesse quelqu'un je lui mettrais des passages, ou en écrirai des plus détaillés

Oh oui les ours arrivent cette semaine, je vais les chouchouter..

Fini de peindre ma première team de tueurs, photos à venir..
Revenir en haut Aller en bas
barnab de Karaz-zank
Longue barbe
Longue barbe
avatar

Nombre de messages : 959
Age : 22
Localisation : Genève
Date d'inscription : 20/12/2008

MessageSujet: Re: Kraka Khrum. Le Pic Vrombissant   Mer 18 Avr 2012 - 14:34

Je donne maintenant mon petit avis.


J'aime beaucoup l'idée d'une montagne tremblante . Mais l'explication des vents est un peu étrange ( une tanière du clan Skryre ou une cascade intérieur et son lac sont deux exemples peut etre un peu plus plausible.

L'histoire est plutôt bien raconté et originale clin d\'oeil

Bref j’aime bien et ça me donne envi de reprendre l'histoire de mon propre karak !


L'or ne peut racheter l'honneur perdu.

porte étendard
Revenir en haut Aller en bas
baptiste.L
Poil au menton
Poil au menton
avatar

Nombre de messages : 71
Age : 28
Date d'inscription : 28/03/2012

MessageSujet: Re: Kraka Khrum. Le Pic Vrombissant   Mer 18 Avr 2012 - 16:49

Merci beaucoup pour ton commentaire..! trinquer
En effet rien qu'en l'écrivant j'ai eu un peu de doutes sur la logique des vents. J'ai donc étoffé un peu plus dans un autre récit plus détaillé, que je mettrais peut-être en ligne..
A savoir aussi que ma citadelle s'appelle kraka-khrum, littéralement la montagne aux tambours de guerre. Petit avant gout, mes nains utilisent la résonnance du cratère pour amplifier le son de leurs chants de guerre..
Merci encore joyeux
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Kraka Khrum. Le Pic Vrombissant   

Revenir en haut Aller en bas
 
Kraka Khrum. Le Pic Vrombissant
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Nains , Duardins , Fyreslayers et Kharadrons :: Créations, Modélismes, Annonces & Divers [Warhammers Nains] :: [Nains] Demeure des Clans [Création Clans/Citadelles/Histoires & récits]-
Sauter vers: