Forum Nains , Duardins , Fyreslayers et Kharadrons

Jeux et loisirs
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Bienvenue Invité

Nouveautés:
Blog : Si vous souhaitez un mini article tout les jours qui parle de nains ou ce qui les concernent, c'est ici!

Pour ceux qui veulent "Discord" (logiciel vocale gratuit) entre Nains:
Demander l'adresse par mp à "Grodbur Kazgar" membre du forum.

Partagez | 
 

 Une affaire de famille

Aller en bas 
AuteurMessage
Gurlizek
jeune nain
jeune nain
avatar

Nombre de messages : 149
Age : 34
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 31/10/2009

MessageSujet: Une affaire de famille   Dim 4 Avr 2010 - 16:44

Après ma dernière escapade dans les « montagnes noires », je suis rentré avec Sigmar à Wolfenburg, direction le « Fadakon ». Après avoir bien festoyé pour fêter la réussite de notre dernière mission, nous nous sommes attelés à la préparation du Génépy. Suivant les conseils du défunt Gontrect, pour une bouteille il faut de l’alcool, 50 brins de genévrier nain et 50 cuillères de sucre. Il faut ensuite laisser macérer le tout pendant au moins 50 jours. Nous laisserons le tout dans la réserve à l’abri de la lumière… Nous sommes aussi allés à « l’enclume de mithril » pour avoir la certitude que le métal récupéré était bien du Gromril.

Profitant de ce retour, je suis resté quelques semaines au « Fadakon » pour peaufiner un peu le fonctionnement de la super-taverne. Pour améliorer la renommée j’ai mis en place plusieurs partenariats avec des commerçants de Wolfenburg. Avec Karakgrim nous avons aussi lancé les « mardi d’la poche », soirées à thèmes autour des jeux d’alcool permettant de fidéliser une certaine clientèle de joyeux lurons. Et pour finir, j’ai commencé à parler du futur « coffee shop » à certains clients de confiance. C’est lors d’une soirée tranquille que j’ai entendu parler d’un certain Augustus de Krugenheim dont me parlaient souvent mes amis d’aventure. Sa fille Térésa aurait été enlevée… Après en avoir averti mon pote Sigmar, nous avons décidé de nous rendre sans attendre à Krugenheim pour aider ce fameux Augustus et se faire quelques tunes…

Nous sommes début février et ça pèle le cul dehors !!! Rentrons vite à l’auberge d’Augustus le « Duffy Duck » pour nous mettre au chaud. Après avoir commandé une chopine auprès de la jeune serveuse Cléla, nous vîmes dans le fond un collègue Nain la chopine à la main. « A la tienne l’ami !!! » La serveuse nous apprend qu’il est là pour la même raison que nous et que nous sommes les seuls pour le moment à avoir répondu à l’annonce. Entre ensuite un nouveau Nain. « On est en nombre ce soir !!! A la tienne l’ami !!! » Mais après un p’tit salut respectueux, il rejoint un groupe d’hommes.

« Allons rejoindre le Nain solitaire Sigmar !!! » Ce Nain assez ancien et atypique se nomme Wangrall et vient des montagnes noires. Sacré hasard : c’est un habitué du « canard sur le toit » la taverne des barbus de Rastok « barbe salle ». Apparemment il est chasseur... « Un Nain tireur à distance ??? Tiens donc... » Après avoir un peu causé, il nous parle d’un vieux Nain de 180 ans qui saurait comment fondre le Gromril… « A creuser… » On entend que le Nain et les trois humains sont là pour la même affaire que nous mais ils attendent leur chef Borgan

Cléla vient nous chercher : Augustus est arrivé. On le rejoint donc dans une arrière pièce. L’homme aux cheveux grisonnants et à la voix rauque a les yeux rouges de tristesse. Sa fille Térésa a été enlevée il y a une semaine alors qu’il a déjà perdu sa femme de la « grippe à bière ». Une nuit vers une heure il a entendu du bruit et vu sa fille sur les épaules d’un homme habillé de noir. Il a aussi perçu des cris d’homme. La seule trace visible est la découverte d’une chemise blanche, d’un chemisier, d’un châle et de liens sentant la %?!&'-#*. Aucune rançon n’a été demandée… Et d’après lui, aucun lien direct avec les meurtres sanglants dont nous avons entendu parler sur la route… Par contre Christina la collègue de Térésa pourrait bien savoir des choses… Si nous retrouvons Térésa vivante, on se fait 100 Co !!! Mais si on la retrouve morte, c’est 30 Co… « Alors c’est parti, faut enquêter !!! »

Avant de commencer nos investigations, je demande à Augustus de quoi écrire et un calepin pour prendre des notes à la Colombo. « Toute info est bonne à prendre dans ce genre d’enquête !!! » Nous commençons par enquêter dans la chambre de Térésa qui ne pas l’air d’une sainte ni touche comme le croit son père… « D’après Gris, cette jeune demoiselle semblait aimer la bite !!! » Pendant que j’occupe Augustus en lui posant diverses questions, mes collègues trouvent 15 Co (que me file Wangrall pour les frais d’enquête) et des lettres d’amour signées d’un certain Tristan Lebreton qui serait un riche seigneur breton… « Pas si prude qu’il n’y paraît la p’tite Térésa !!! »

D’après Augustus, ce Tristan est un beau-gosse chanteur venant d’Aldorf qui bouge de ville en ville. D’après les registres, il était accompagné de trois mecs : Stanthon, Bauthon et Stals« Tristan est peut-être l’homme enlevé en même temps que Térésa ??? Peut-être une œuvre du Chaos recherchant un couple pur ??? A creuser… » Avant de partir, Augustus nous donne un laisser-passer en son nom et nous indique la maison du bourgmestre Omar Kur Tis. A notre sortie, nous croisons les mercenaires et j’en profite pour glisser quelques mots en Khazalid au Nain…

En attendant qu’ils sortent, Wangrall nous propose de jouer « au jeu de la crapoulette », un p’tit jeu d’alcool où le but est de viser la chopine des autres buveurs… « Allons bon, même si c’est pas du tout le moment, j’ai bien envie de découvrir ce p’tit jeu… Je pourrais peut-être le proposer dans ma taverne… » Après avoir bu trois chopines, je vois Wangrall un peu saoule… Il m’en veut le bougre et veut encore me faire boire. Je refuse. Celui-ci s’énerve mais devra apprendre qu’on ne force pas Gurlizek à boire comme ça… « Ya un temps pour tout mon cher. On a à peine commencé l’enquête, le temps n’est pas encore venu de se murger !!! »

L’autre groupe ressort enfin et monte direct se coucher. J’essaye de les suivre mais Cléla m’emmerde avec les clefs… Prétextant un mal de bide, j’arrive à passer (merci Sigmar…) et j’interpelle le Nain. « Allez l’ami, viens donc boire un ch’tit canon avec nous !!! » Le Nain craque et nous rejoint. Il se nomme Bjorn le voyageur et est originaire de Karak Ungor. En le faisant boire un peu, on apprend que lui et son groupe ne sont pas là que pour la p’tite Térésa… Ils doivent aussi voir Roscof le capitaine de la garde par rapport à la série de meurtres mystères… Pour essayer de l’achever, je lui propose une p’tite pipe à eau… Il m’indique d’ailleurs une très bonne droguerie de sa connaissance tenue par un Hobbit sur Bechafen : « au ciel étoilé »… Après avoir fumé, je me rend compte que ce Bjorn est un fanatique cherchant à tous prix de l’argent pour monter une armée de mercenaires capable de reprendre les cités naines tombées entre les mains des peaux vertes… « Belles intentions mais je doute que nous n’y parvenions grâce à des mercenaires l’ami… Mais bon, l’espoir fait vivre comme on dit… » Nous apprenons qu’avant de bosser pour Borgan, il a notamment bossé pour l’armée de Pizarro

« Allez au dodo les amis !!! On a du pain sur la planche demain !!! Pis s’agirait de ne pas se faire griller la politesse par ces satanés mercenaires… »


Foi d'Gurlizek, j'pisserai bin mais j'ai rin dans la panse !!!

Une bière ou j'fais un malheur !!!!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
http://levieuxmonde.jdrforum.com/index.htm
Gurlizek
jeune nain
jeune nain
avatar

Nombre de messages : 149
Age : 34
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 31/10/2009

MessageSujet: Une affaire de famille   Dim 4 Avr 2010 - 16:46

Au petit matin, le chant des coqs nous réveille… Alors que j’ai encore un peu la tête dans le cul, je vois deux hommes en armure qui nous attendent en bas de l’auberge… « Drôle de serveurs pour le p’tit déj’… » L’un d’eux se présente : il s’agit de Roscof, le capitaine de la garde dont nous avait parlé Bjorn le voyageur… Apparemment, Omar Kur Tis le bourgmestre veut nous voir… « Mangeons d’abord, j’ai la dalle moi le matin !!! Mais heu… Où est passé Wangrall ??? »

Alors que nous nous demandions bien où était passé ce bougre de Nain des montagnes noires, nous entendîmes des ronflements émaner de sous une table… « Tu vois c’que ça donne de se murger en début de mission l’ami !!! La fameuse crapoulette aura eu raison de toi !!! » Cléla nous apprend que l’autre groupe est parti très tôt, avant même le levé du soleil… Après que Roscof nous ait un peu expliqué l’organisation spatiale de la ville, nous demandons à la jeune serveuse l’adresse de Christina pour commencer notre enquête…

En sortant de l’auberge c’est l’attroupement… Hormis un clochard qui nous prend pour les sauveurs, les gens avaient peur de nous… Le bourgmestre habite dans le quartier riche, au Nord Est de la ville. Surprise en entrant : nous sommes accueillis par un certain Schaeffer qui tient la place d’Omar Kur Tis« Encore des histoires d’Humains ça… » Il est entouré d’Hillianof, représentant d’Ulric et de Grant, représentant de Sigmar… « Tiens, il représente mon ami Sigmar ??? Je savais pas que tu étais si célèbre l’ami !!! » D’après tous ces politiciens, Térésa que nous recherchons serait déjà morte… Je remarque qu’ils semblent totalement se foutre d’Augustus et de ses problèmes. Tout ce qu’ils veulent c’est ramener le calme sur Krugenheim après les douze meurtres mystères… L’abondance d’aventuriers attire des voleurs… Pour de plus amples renseignements, nous pourrons consulter Roscof de la garde ou bien Murdok et Kravitz de la milice… « On verra ça plus tard !!! » Apparemment Borgan est aussi passé les voir ce matin… « Allons voir Christina. Et gloire à Grimni !!! »

Nous devons traverser la ville pour nous rendre à la maison de Christina au Sud Ouest. Elle nous en apprendra sûrement un peu plus sur ce mystérieux Tristan… Je passe ma cape de discrétion pour avoir un peu moins la repère… Ca me permet d’être un peu plus proche des gens. D’après c’que j’peux entendre ça et là, les meurtres provoquent une véritable psychose dans la ville. On parle de 3 à 20 meurtres…

Nous arrivons devant une petite maison qui aurait bien besoin de travaux. « C’est donc ici chez Christina… » Malgré une légère réticence, le laissez-passer d’Augustus rassure la jeune fille qui nous ouvre sa porte. Après lui avoir démontré notre bonne volonté, nous parlons de Térésa. « Qui est réellement ce Tristan ??? » Selon Christina, les deux tourtereaux s’aimaient depuis plusieurs mois. On se rend compte en parlant avec elle que le beau Tristan est en réalité plus un doux rêveur qu’un noble… Christina l’a même hébergé pendant deux mois pour qu’il puisse voir sa bien aimée… « Un p’tit cochon oui !!! Il se tapait sûrement les deux copines !!! » Depuis la disparition de Térésa : plus aucune nouvelle… Il a même laissé son baluchon sur place. On y récupère 1Co, une flute, des maracasses et une petite mandoline… Soit il s’est fait enlevé lui aussi, soit il joue les aventuriers pour sauver sa belle, soit c’est lui qui l’a enlevée pour qu’il puisse vivre leur amour en toute tranquillité… « Chère Christina, on repassera te voir !!! A l’occasion, on se refera une tite bouffe !!! »

Nous allons ensuite faire un tour dans la vieille ville où est parti Bjorn. Pour cela, nous passons par les bidonvilles histoire de voir de nos propres yeux de quoi il y est question… Dès les premiers pas, le constat est affligeant : tout n’est ici que misère et insalubrité… « Comment se fait-il que ces Hommes en soit réduit à se nourrir de rats alors qu’à l’autre bout de la ville d’autres se pavanent avec d’énormes bagues en or ??? Dieu soit loué, ceci n’existe pas chez les Nains !!! » Alors que nous observions ça et là avec Sigmar, un vieil Homme nous interpelle. Il s’agit de Werner « jambe de bois », le boss du bidonville. Après avoir un peu discuté avec lui, nous apprenons qu’il n’y a pas eu de meurtres ici mais qu’il est fréquent que les plus belles filles soient enlevées pour servir d’esclaves, ce qui est à mes yeux intolérable. Nous convenons donc ensemble d’un accord : s’il nous aide à retrouver Térésa, nous lui reverserons une partie de la prime pour qu’il permette aux habitants du bidonville de mieux vivre. Et il en sera de même pour toute contribution de sa part qui nous aidera à gagner des primes, concernant les voleurs, les meurtres mystères et l’ordre général de Krugenheim… « Voilà un allié inattendu mais qui pourrait s’avérer être précieux… » En guise de bonne foi, je lui donne 2 Co pour améliorer le quotidien de sa famille…

Nous voilà ensuite arrivés dans la vieille ville… Les lieux ont été abandonnés depuis l’incendie qui a ravagé la ville et la nature y reprend peu à peu ses droits… Alors que nous traversions tranquillement les ruines, une meute de cinq chiens enragés nous interpelle… « Cher Sigmar, nous allons avoir l’occasion de nous dégourdir un peu les bras !!! » Première attaque brutale en essayant de gueuler plus fort qu’eux : premier mort. Esquive et attaque : bloom, découpé de la tête à la queue… « Hum, ça pourrait faire un bon p’tit barbeuk pour les habitants du bidonville… » Bien que très menaçants, ces chiens ne nous résistent pas trop longtemps puisque je m’en tape un troisième en lui explosant le dos. « Et de trois !!! » Pendant ce temps Sigmar s’en fait un de son côté… Pour finir, nous finissons le dernier avant qu’il ne se barre… Nous ramenons vite fait les cadavres à Werner et retournons à notre enquête. « C’est qu’il se rempli petit à petit mon carnet de Colombo !!! » Rien de spécial dans la vieille ville hormis un vieux passage permettant de rentrer discrètement dans Krugenheim. Le vieux port ne nous apportera rien de plus…

La fin d’aprem arrivant et voyant l’enquête piétiner, nous décidons d’aller chez le tanneur au Sud Est de la ville. Surprise à notre arrivée : cela semble inhabité et la porte est ouverte… Approchant discrètement, nous entendons du bruit à l’étage et nous apercevons un cadavre sur la gauche… Ni une ni deux, je monte à l’étage !!! Deux portes s’offrent à moi. J’ouvre l’une d’elles et tombe nez à nez avec…une arme à feu !!! « Oh merde… » L’arme est tenue par un grand mec aux cheveux grisonnants doté d’une cape noire et d’une très belle épée… Il dit ne pas vouloir nous tuer mais seulement discuter… « Heu… Bien que n’appréciant pas trop la méthode, j’ai pas trop le choix si je veux garder ma cervelle intacte… » Il se nomme Karl Marx et se présente comme appartenant à l’ordre des « frères à la cape », une branche modérée de répurgateur… « J’suis pas trop au courant des pratiques humaines, mais je sais que les répurgateurs luttent comme moi contre le Chaos… Alors comme on dit : les ennemis de mes ennemis sont mes amis !!! » Il est mandaté pour enquêter sur les meurtres mystérieux et est présent à Krugenheim depuis une semaine. « Cet homme m’inspire confiance malgré ma méfiance légendaire… Son aide ne sera donc pas de trop… »

Nous descendons ensemble et Karl Marx nous invite à examiner le cadavre du tanneur. Il nous montre des marques dans le cou qui d’après lui, sont l’œuvre de canines… « Quel genre d’animal n’aurait pas dévoré sa proie ??? » Il nous apprend que c'est typique des vampires qui plantent leurs canines pour vider leur proie de leur sang.… « Hein ??? Des vampires tu dis ??? C’est quoi ce truc ??? Je pensais que c’était le délire de Bladimire ??? Tu serais pas un parent à lui par hasard ??? » D’après Karl Marx, les vampires qui sévissent sur Krugenheim sont deux. L’un fait des marques de crocs vulgaires alors que l’autre est beaucoup plus fin… Les vampires étant des êtres étrangement puissants, nous ne serons pas trop de trois pour les affronter… Seul les armes magiques, les pieux dans le cœur et le feu peuvent en venir à bout… « Ca doit être sympa à voir !!! » Nous retrouvons des liens semblables à ceux retrouvés à la taverne du « Duffy Duck ». Ceux-ci ont peut-être été volés dans le but d’enlever Térésa… Son cadavre n’ayant pas été retrouvé, ils projettent peut-être de faire d’elle l’une des leurs… Peut-être la recherchaient-ils comme c’est le cas pour Bladimire… Dommage qu’il ne soit pas là d’ailleurs… « A l’occasion je lui ramènerais une canine souvenir !!! »

Pour en savoir plus, nous allons étudier le profil des victimes : ont-ils des points communs et des liens entre eux ??? L’enquête ne fait que commencer mais nous tâcherons de rester discrets sur notre partenariat qui risquerait d’éveiller la curiosité de certains !!! La tannerie sera notre nouveau quartier général pour rencontrer Karl Marx« En attendant, allons donc voir si l’ami Wangrall s’est remis de sa cuitasse de la veille !!! »


Foi d'Gurlizek, j'pisserai bin mais j'ai rin dans la panse !!!

Une bière ou j'fais un malheur !!!!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
http://levieuxmonde.jdrforum.com/index.htm
Gurlizek
jeune nain
jeune nain
avatar

Nombre de messages : 149
Age : 34
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 31/10/2009

MessageSujet: Une affaire de famille   Mer 21 Juil 2010 - 2:57

Avant de retourner à l’auberge « Duffy Duck », nous convenons d’un rendez-vous avec Karl Marx : à l’aube demain matin devant le temple de Sigmar. Une fois à l’auberge, nous retrouvons Wangrall avec un bon gros mal de casque… Le bougre a pioncé toute la journée !!! « Pas bien productif tout ça… On enquête pendant que môsieur récupère de sa cuite… »

Suite à cette première journée complète à Krugenheim, nous rencontrons Augustus pour lui rendre compte de l’avancement de notre enquête… Ne pouvant être tout à fait honnête pour le moment quant aux agissements de Térésa, nous décidons de mettre l’accent sur le fait que les instances de la ville ne soient pas plus disposées que ça à rechercher la jeune fille… Ceci a le don de mettre notre hôte dans une profonde colère… « De toute façon, j’aime pas les richous !!! » J’insiste aussi sur l’aide que nous ont proposée les habitants du bidonville par l’intermédiaire de Werner « jambe de bois »… Leurs informations pourraient s’avérer être précieuses… « J’espère que vous saurez reconnaître le geste de ces pauvres gens cher Augustus… » Pour sa part, il nous apprend que le groupe de mercenaires n’est pas revenu de la journée… « Bizarre bizarre… »

Après avoir expliqué ce que nous avons découvert à Wangrall (malgré sa tête toujours dans le pâté…) nous décidons de nous rendre au temple de Sigmar pour en apprendre plus sur ces fameux vampires… Après avoir frappé pendant un bon quart d’heure (c’est vrai qu’il est déjà 22h…), un vieil homme en toge (très sexy d’ailleurs !!!) vient nous ouvrir. C’est le père Grant. Après lui avoir payé un p’tit capuchon d’alcool, il accepte de nous ouvrir. En gros, il ne nous apprend pas grand-chose de plus : pieu, feu et armes magiques pour les tuer… Par contre il nous fait don d’une amulette à six branches (que prend Sigmar) ayant pour vertu d’empêcher les vampires de se régénérer… « Heu… Parce qu’en plus ça se régénère ces créatures ??? Merci de nous en informer… » Si on a moyen d’en tuer un, faudrait penser à lui ramener des poussières pour faire un sort… « Il est marrant le curé mais bon, on va pas non plus se balader avec la pelle et la balayette !!! » Mes acolytes ayant dans l’idée de fabriquer des pieux en bois, nous achetons un vieux banc du temple béni par le prêtre contre 2 Co… Pendant qu’ils tailladent quelques pieux (j’en prendrai d’ailleurs deux pour attacher à mon ceinturon…), j’observe un peu les p’tites ruelles des fois que quelque chose se passe mais que dalle… Allez, au dodo !!!

Comme d’hab, nous sommes réveillés par le coq du village… « C’est sympa comme réveil… Faudra que je pense à m’en trouver un… » Un p’tit déj, un p’tit coup d’œil à mes notes et zag, nous partons en direction de la milice pour en apprendre plus sur ces meurtres mystères. Nous demandons à voir Murdok et Kravitz. Ils nous apprennent que 13 cadavres ont été retrouvés (plus celui du tanneur qui n’est pas encore comptabilisé…). 7 portant des marques de coups ont été découverts dans les quartiers pauvres. 6 jeunes gens habillés et retrouvés sur leur lit ont été découverts dans les quartiers riches. Nous prenons note des adresses exactes au cas où… « Ok, je note tout ça mais on n’avance pas bi gros… »

Nous décidons d’aller nous renseigner auprès de la famille de Léana qui a été retrouvée morte dans les quartiers riches…mais deux abrutis gardes nous empêchent de rentrer avec nos armes… « On est là pour aider tête de con !!! Mais foi de Gurlizek, jamais je ne lâcherai ma hache de sang !!! » Alors demi-tour… « Désolé les amis… Et gloire à Grimni !!! »

Du coup, nous nous dirigeons vers les quartiers plus modestes où nous nous sentons beaucoup mieux… Petit détour par les bidonvilles pour commencer… « Allons voir si Werner a des nouvelles à nous transmettre… » Il est au courant pour le décès du tanneur qui se nomme Orgaf. Avant d’être tanneur, c’était un homme très pauvre ayant perdu sa famille de la grippe à bière… Il possédait une maison luxueuse à l’écart de la ville où il n’habitait pas par soucis d’éthique… Il avait deux amis qui étaient ses vendeurs dont il nous donne l’adresse: Nils et Lila… Werner nous apprend aussi qu’il y a eu du mouvement du côté de la vieille ville dans la nuit et qu’un nouveau cadavre a été retrouvé dans les quartiers riches… « Merci beaucoup pour ton aide l’ami !!! »

A présent, direction la vieille ville. Grâce à ses talents de pisteurs, Wangrall remarque des traces de pas. Quatre traces différentes mais qui ne correspondent pas à celles que nous avions découvertes avec Sigmar… « Restons sur nos gardes chers amis !!! » Tout à coup, pan, un coup de fusil retenti. Un cavalier fonce en notre direction. « Heu… Il se passe quoi là ??? » Nous comprîmes vite que cet homme était attaqué par une bande de brigands qui n’était autre que la bande à Borgan. En voyant apparaître une multitude d’éclairs dans le ciel, on se dit que le gars en question toucherait bien à la magie… Vu sa tenue et son équipement (notamment un fusil de l’ordre de Jade), Karl Marx nous dit que ce doit être Arhiman dont nous avions déjà entendu le nom. Allons lui prêter main forte.

Ni une ni deux, je fonce sur cet enculé de Borgan que je n’apprécie guère depuis le début de l’aventure. « Crève fils de pute !!! » Toute ma rage réunie lui porte un coup presque fatal, laissant le p’tit chef agonisant. J’en profite donc pour le tirer à l’écart et l’attacher à un arbre. Nous pourrons l’interroger pour en savoir plus sur ses agissements et sur son éventuel employeur. De retour sur le chemin, je reste la tête en l’air. « On se croirait un 14 juillet !!! Le ciel s’enflamme de mille feux… Puissant comme magie… Pis v’là ti pas qu’il se transforme en ours à présent !!! » En gros, le combat se termine très vite. Il n’aurait peut être même pas eu besoin de nous si ça se trouve… Mais faut mieux avoir donné un coup de mains, cet Homme peut être un allié important.

L’Homme se nomme bien Arhiman, c’est un seigneur-sorcier du « collège doré » comme en témoignent ses habits de Jade. Il est maître de plusieurs collèges de magie. Il porte sur son cheval Bigkis, une magnifique nymphe. « Je connais, j’ai déjà vu ça chez les Elfes !!! »

Nous allons ensuite interroger Borgan qui semble doucement se réveiller. Selon lui, nous n’avons aucune chance car nous ne savons pas contre quoi nous nous battons, dans quelques jours nous serons morts… Apparemment sa maîtresse ne nous laissera pas vivre… « Mais je ne demande qu’à la voir cher Borgan !!! » Malgré de jolies tortures (où j’ai commencé à prendre un certain plaisir, je dois le dire), impossible d’en savoir plus quant à une quelconque identité pour cette maîtresse… Je repère juste un étrange sigle dans son cou. « Tiens tiens, dans le cou… La thèse des vampires prend corps chers amis… »

Malgré les récents évènements, nous ne dérogerons pas à la tradition : fouillons rapidement les cadavres !!! Je m’occupe de Borgan sur qui je trouve une belle épée de très bonne facture, une côte de mailles complète, une dague et 5 Co. J’en profite pour découper le morceau de chaire de son cou où apparait le sigle Pi. C’est à cet instant qu’intervint l’Accident… Une personne de prime abord fort sympathique ( Wangrall pour ne pas la nommer), ne semble pas connaître nos habitudes d’aventures… En tuant le Nain de la bande à Borgan, il découvre un véritable pactole. Du 100% Nains, bien costaud. Mais la règle ayant changée, on garde ce qu’on trouve. « Ah ok très bien. On en reparlera !!! Sans doute l’inhospitalité des Montagnes Noires… » Ba tant pis, allons déjà fouiller les chevaux…

Nous nous retrouvâmes donc à cinq : trois Nains, Karl Marx le répurgateur et un nouveau compagnon magicien nommé Arhiman. « Voilà un bon p’tit groupe, Alors allons-y !!! Où ??? J’en sais rien, mais allons-y !!! »


Foi d'Gurlizek, j'pisserai bin mais j'ai rin dans la panse !!!

Une bière ou j'fais un malheur !!!!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
http://levieuxmonde.jdrforum.com/index.htm
Gurlizek
jeune nain
jeune nain
avatar

Nombre de messages : 149
Age : 34
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 31/10/2009

MessageSujet: Une affaire de famille   Mer 21 Juil 2010 - 2:58

Peu de temps après la fin du combat, une tempête de neige se lève… Nous rattrapons vite fait les trois chevaux avant de nous mettre à l’abri. « Profitons-en pour en apprendre un peu plus sur ce cher Arhimane… » D’après Karl Marx, l’Homme est habillé des habits du collège de Jade alors qu’il lance des sorts du domaine doré… Etrange… En tous cas, il semble apprécier les Nains, connaissant notamment certains ingénieurs et maîtres des runes… « Très intéressant… Il pourrait peut-être d’ailleurs m’en apprendre un peu plus sur ma hache de sang… » Arhimane revient d’une assemblée réunissant les personnages importants de l’Empire et ayant pour but de parler de la recrudescence récente du Chaos… J’en profite alors pour lui parler de ce que je sais sur les vagues chaotiques auxquelles j’ai eu à faire…

Nous remarquons que la nymphe qui l’accompagne (nommée Bigkis) porte un collier de métal rougeâtre autour du cou… Elle ne semble pas aussi joyeuse que celles que j’ai pu voir dernièrement chez les Elfes de la forêt de Loren… Bizarre…

J’explique ensuite à Arhimane pourquoi nous sommes ici en lui demandant s’il a entendu parler de Térésa… Il n’en a point entendu parler mais il réagit vivement quand je lui parle de son amant Tristan Lebreton. D’après ses dires, ce barde fanfaron est très recherché… Il serait le seul être vivant à connaître une chanson légendaire parlant du Dante, une épée tueuse de vampires… « Hum hum hum…Ca pourrait peut-être nous servir ça… »

La nuit s’apprêtant à tomber, nous décidons de nous poser pour la nuit. Arhimane lance un sort bien tripant permettant de rendre un vieux bout de viande sèche en viande fort appétissante… « Si je pouvais avoir ça… » Il se met ensuite à dessiner tout un tas de symboles afin de nous « protéger » comme il dit… « Ouais ba non… J’ai pas trop besoin de ça… » Je décide donc de sortir du cercle. La nymphe Bigkis m’intrigue fortement… D’après Arhimane, elle l’a charmé en forêt de Loren… Il l’a donc « aidée » à sortir… Elle ne semble pourtant pas bien heureuse à ses côtés !!! Surtout avec ce joli collier autour du cou… Je le soupçonne de s’en servir pour bénéficier de ses pouvoirs… « Fin bref, ce ne sont pas mes affaires pour le moment… Wangrall semble s’en occuper… » D’ailleurs, il me réveille en pleine nuit pour essayer de la sauver ou je ne sais quoi… « Ola, fais ce que tu veux l’ami !!! Moi j’veux juste dormir tranquille… »

Le lendemain, je suis réveillé en sursaut par des engueulades… Arhimane semble gueuler à tue tête sur Wangrall qui a fait disparaître la nymphe… « Du calme les gars !!! » Mais Arhimane ne se calme pas et jette un sort au visage du Nain des montagnes noires… « C’est bizarre mais un sentiment étrange m’anime… Je sais vraiment pas pourquoi. Un compatriote Nain a des ennuis et ça me fait ni chaud ni froid… Ah rancune quand tu nous tiens… »

Cet incident passé, nous devons poursuivre notre route. Mais avant cela et après concertation avec Sigmar (avec qui je discute toujours concernant les butins trouvés sur les ennemis tués), je décide d’apporter les trois chevaux à Werner « jambe de bois ». La vente de ces animaux leur apportera un joli pactole en guise de remerciement. Ceci étant fait, nous repartons en direction de la maison d’Orgof située dans la forêt…

A 200 mètres de la maison, nous sommes interpellés par un Homme… « Tiens, salut mec, que fais-tu là ??? Quoi tu ne me reconnais pas ??? Mais t’es con ou quoi !!! On a même un loft ensemble !!! D’ailleurs va falloir l’aménager un peu… » L’Homme que je pensais rencontrer, c’était Bladimire, un chasseur de primes. L’évocation de ce nom a fait réagir l’Homme en face de nous. Il nous apprit qu’il était en fait Jean Valjean, le frère de Bladimire. Il a perdu sa trace depuis bien longtemps… « Je t’amènerai peut-être un de ces jours à notre loft d’Aldorf… Avec un peu de chance il sera là à fumer sa pipe à eau le bougre !!! » Jean Valjean est un ami d’Orgof. Nous lui apprenons la triste nouvelle : il est mort. L’Homme se rend sur sa sépulture près de la tannerie. Avant de partir, il nous dit avoir entendu pas mal de bruit dans la maison hier soir. « Allons voir si ya du vampire frais à l’intérieur !!! » Nous nous retrouverons plus tard à l’auberge « Duffy Duck » d’Augustus.

La maison est entourée d’un mur d’enceinte avec des grilles taillées en pointe… En tendant l’oreille, on entend que dalle… « Hum hum… Ca pionce la journée… Ca sent les dents pointues… » Arhimane est ok pour attaquer. « Cool ce mago !!! » Tout comme moi, Sigmar et Wangrall sont partant aussi. Nous décidons donc de tous y aller. Arhimane et Karl Marx par la porte d’entrée. Wangrall et son ours par derrière. Sigmar et moi par les fenêtres…

On entend une explosion (comme convenu le mago a fait péter la boule de feu !!!) qui est le signal pour défoncer la fenêtre. « Go, go, go !!! » Nous tombons nez à nez avec cinq guerriers lourdement armés. « Belles armures, épées, arbalètes… Ca sent le garde bien payé ça !!! » Deux d’entre eux se dirigent vers nous… « Sigmar j’te pari 2 Co que je tue mon garde avant toi !!! Tayo tayo, au combat !!! » Attaque brutale précédée d’une très belle feinte… Bloom !!! Tête en bouillie, le sang gicle !!! Je vois d’ailleurs que l’ami Sigmar en fait de même avec son garde. « Bon ok, on dira match nul sur ce coup… Ce fut une belle prise de tête !!! %?!&\'-#*, ils ont lancé les chiens… Fonçons vers la cave l’ami !!! »

Après avoir démonté un chien chacun, nous arrivons dans une pièce très sombre où la seule lumière provient d’une vieille torche accrochée au mur. Nous remarquons qu’une chaise et des liens se trouvent au centre… Nous apercevons un trou dans un mur gardé par un Homme… D’après lui, il est déjà trop tard, la fille qu’on cherche est déjà morte… Nous pouvons entrer mais nous risquons apparemment une mort certaine auprès de son maître… « Bé allons vérifier ça alors !!! »

Je pousse l’Homme à l’intérieur et nous le suivons pour arriver dans une petite pièce noire… Un guerrier avec une pure armure est assis sur une grosse pierre, l’épée à la main… Il dit se nommer René Olderstat. C’est l’ancien capitaine de la garde personnelle de sa maîtresse, une noble reconnue qui vit depuis de très longues années… Elle lui a notamment fait le cadeau de l’immortalité depuis une soixantaine d’années… « Paraît que la mort est certaine cher ami ??? Pourrions-nous vous poser quelques questions avant d’attaquer le combat ??? Pourquoi avoir enlevé Térésa ??? » Il nous apprend que Térésa n’était pas leur cible prioritaire. Les vampires recherchent en réalité Tristan Lebreton qui leur a échappé. Or la dernière personne à l’avoir vu c’est Térésa donc ils comptent sur elle pour retrouver le barde. Sa maîtresse, Claudia Von brugel, est d’ailleurs entrain de la cuisiner… Je tente de cirer un peu les pompes du vampire pour le retourner contre sa maîtresse mais après avoir quelque peu hésité, il préfère l’affrontement… « Ok ok. Ce sera une grande première car tu seras ma première victime chez les vampires !!! Let’s fight !!! »

Sigmar charge sa Sulfateuse et lance une puissante déflagration. Aussitôt après, je charge tel un forcené sur le vampire. « Nous devons transpercer son armure pour y placer l’objet donné par le prêtre de Sigmar. » On tape, on tape, on tape mais l’armure tient le coup… « Bougre de bigre, c’est costaud un vampire !!! Et ça tape dur en plus… » Je tente alors des attaques spéciales agrémentées de diverses feintes afin d’exprimer la plénitude de ma rage… « Enfin l’armure commence à lâcher !!! Faut faire péter l’objet Sigmar !!! » De mon côté, feintant une attaque à la hache, je sors au dernier moment un pieu afin de lui planter en plein cœur. Simultanément, Sigmar réussi son coup et le vampire tombe en cendres… « Alors ça c’est délire… Le prêtre avait donc raison… En tous cas bien joué l’ami, nous avons réussi !!! » J’en profite alors pour ramasser un max de cendres pour Grant. Peut-être pourra-t’il alors préparer une potion pour nous aider contre la maîtresse qui a l’air encore plus puissante…

Au milieu des cendres se trouvent à présent l’armure déchiquetée, accompagnée d’un très beau casque, des jambières, et une grosse épée à deux mains. « Si tu as besoin de quelque chose Sigmar, profites-en… Perso je n’ai besoin que d’une chose c’est une armure de Gromril !!! » Je prends quand même les jambières afin de les revendre. Je récupère aussi une bague de famille en or et un sceau gravé d’un V et d’un B… « Hum, V&B… Ca me donne des idées pour ma taverne ça... Je pourrais peut être faire des soirées vins et bières… »

Nous ressortons ensuite de cette pièce afin de rejoindre nos compagnons d’aventure… Voyons s’ils ont découvert quelque chose !!!


Foi d'Gurlizek, j'pisserai bin mais j'ai rin dans la panse !!!

Une bière ou j'fais un malheur !!!!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
http://levieuxmonde.jdrforum.com/index.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une affaire de famille   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une affaire de famille
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [RP]Une affaire de famille
» [Warhammer v4] Affaire de famille (île de Douarnenain)
» Description et tactiques usuelles de la famille Stark
» Les drops de la famille Makeji
» [RP] Réunion de famille chez les d'Erzulie Dantor

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Nains , Duardins , Fyreslayers et Kharadrons :: Créations, Modélismes, Annonces & Divers [Warhammers Nains] :: [Nains] Demeure des Clans [Création Clans/Citadelles/Histoires & récits]-
Sauter vers: